Un souvenir pour toujours heureux

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant de Falun Gong dans la province du Liaoning

Je suis un homme d'âge moyen. Toute ma vie, je me suis intéressé au qigong et j'ai commencé à pratiquer le qigong à l'université. Durant les 30 dernières années, j'ai pratiqué dans plusieurs écoles de qigong. C'était réellement comme Maître dit :

"En particulier, de nombreux pratiquants mettent leur corps en désordre en apprenant tantôt une méthode, tantôt une autre; ils se condamnent ainsi à être incapables d'atteindre des niveaux élevés." ("Conduire réellement les gens vers le niveau élevé" dans la Première Leçon de Zhuan Falun.)

Cela a été ma grande chance que de découvrir la véritable cultivation pratique du Falun Gong. J'ai assisté aux conférences de Maître à Jinan, à Harbin et à Yanji en 1994. Fin juin 1994, j'ai assisté à la deuxième série de conférences du Falun Gong de Maître à Jinan.

Avant chaque conférence de Loi, Maître sortait une feuille de papier et la posait sur le bureau. Je me souviens de ce que Maître disait : "Lorsque je parle, je vais droit au but, aussi j'espère que tout le monde écoutera avec attention. Ne prenez pas de notes, car vous ne pouvez pas tout écrire dans son intégralité, et cela vous distraira d'écouter la conférence." Aussi, nous calmions nos esprits et écoutions la conférence du Maître. Je me souviens que Maître disait : "Etre capable d'écouter mes conférences de Loi et d'assister à mes cours de Falun Gong est dû à vos ancêtres qui ont accumulé beaucoup de vertu ou bien encore à une grande bénédiction dans votre vie." Au début, je ne comprenais pas grand-chose au Falun Gong, mais cela a tout de même eu un grand impact sur moi quand Maître a dit que nous devions avoir beaucoup de vertu car sinon nous n'aurions pas pu assister à ses cours. J'ai senti que c'était quelque chose d'extraordinaire. Vraiment, beaucoup de mes notions et conceptions, ainsi que mes valeurs morales, ont été fondamentalement changées. C'était comme si une fenêtre de mon âme avait été ouverte et que la lumière s'était finalement répandue. Je chérissais l'opportunité d'être là et me sentait incroyablement chanceux.

Durant les cours, des compagnons de pratique du Falun Gong remettaient les objets perdus à Maître, y compris des montres, des colliers ou de l'argent. Avant chaque cours, Maître faisait une annonce et montrait les objets perdus à la salle de façon à ce que leurs propriétaires puissent les réclamer. Un jour, une enveloppe contenant plusieurs centaines de yuan a été trouvée. Maître a lu le nom et l'adresse qui étaient écrits sur l'enveloppe juste avant le début du cours afin que le propriétaire puisse la réclamer.
Il faisait très chaud à Jinan, mais il n'y avait aucune place de libre dans le stade. Même le gazon était à moitié rempli de gens. Beaucoup de gens utilisaient un éventail pour se rafraîchir. Je me souviens que Maître disait: "Plus vous utilisez les éventails, plus vous aurez chaud. Laissez vos éventails." Après que les gens aient baissé leurs éventails, ils ont senti une douce brise et ont applaudi. Les conférences de Loi de Maître étaient extrêmement populaires. Plusieurs fois, les conférences de Loi de Maître étaient interrompues par des tonnerres d'applaudissements. Maître devait souvent dire: "N'applaudissez pas, car cela ralentira le cours et la conférence de Loi."

Nous séjournions à l'hôtel Lishan. Il pleuvait souvent lorsque nous étions dans la salle de conférence. C'était miraculeux qu'il ne s'arrête de pleuvoir que lorsque nous quittions la salle ou que nous y retournions. Autrement dit, il ne pleuvait que lorsque nous étions à l'intérieur. Il y avait aux environs de 4500 personnes venues de toute la Chine pour participer aux conférences de Falun Gong de Jinan. Un ancien pratiquant de Falun Gong de Zhengzhou m'a demandé: "Avez-vous pratiqué d'autres qigong auparavant?" En ce temps-là, je pratiquais dans une école de qigong très populaire. J'ai appris alors que cette école particulière invite la possession par les animaux. Il a dit: "Vous avez vraiment beaucoup de chance de pratiquer le Falun Gong après avoir pratiqué ce qigong." Il ne m'a rien expliqué lorsque je lui ai demandé pourquoi, mais il m'a dit: "Soyez attentif aux conférences de Loi de Maître et vous comprendrez pourquoi." Bien entendu, Maître a parlé de la possession par les animaux le troisième jour et j'ai soudain compris. Les fausses écoles de qigong ruinent la santé des élèves et ceux-ci ne savent même pas ce qui les frappe. Nous étions si chanceux d'assister aux conférences de Loi de Maître, car Maître a éliminé tous les esprits qui avaient pris possession de nos corps.

Mes amis et moi-même sommes arrivés à Jinan un jour avant le premier jour des conférences. Après avoir pris nos chambres d'hôtel, nous sommes allés au Stade Huangting pour repérer nos sièges. De façon inattendue, j'ai commencé à souffrir d'une douleur dans le cou lorsque je suis rentré à l'hôtel. La douleur a perduré durant quelques jours, et c'était tellement douloureux que je ne pouvais pas dormir. Je ne pouvais que somnoler tout en étant assis sur mon lit durant la nuit. Ce n'est que bien plus tard que j'ai réalisé que Maître nettoyait mon corps. Après que la douleur dans le cou se soit calmée, je me suis senti très léger et rempli d'énergie. Avant la fin des cours, Maître a demandé à chaque élève d'écrire sur une feuille afin de partager ses expériences. Je me souviens de ce que Maître disait: "Je lirais les papiers de chaque élève. Je peux dire ce que vous pensez même si vous ne tracez qu'une seule ligne sur la feuille."

Après la fin des cours, Maître a donné une autre série de conférences à Dalian le 1er juillet. Certains pratiquants ont acheté des billets d'avion pour se rendre à Dalian afin d'être sûrs de participer aux conférences, mais Maître leur a dit de ne pas voyager jusqu'à Dalian en avion et a suggéré qu'ils se fassent rembourser les billets. Un compagnon de pratique de Jinzhou, qui a pris le train avec nous, nous a dit qu'il avait été taxé de 50 yuan pour le remboursement de son billet d'avion. Je n'avais pas compris pourquoi Maître nous avait dit de ne pas prendre l'avion pour Dalian. Nous avions eu une discussion à ce sujet et avions décidé qu'il devait y avoir une bonne raison. Plus tard, nous avons appris que ce même vol de Jinan à Dalian avait été annulé. Maître était si bienveillant et attentionné.

Le 5 août, Maître a donné ses conférences dans une patinoire de Harbin. Le dimanche, les pratiquants sont allés à Taiyangdao pour une visite et ont rencontré Maître là-bas. Ils étaient si heureux et ont demandé à prendre une photo avec le Maître. Les bénévoles qui voyageaient avec le Maître ont hésité à satisfaire leur souhait, étant donné qu'il y avait plus de 20 pratiquants demandant à prendre une photo avec le Maître, mais Maître a gracieusement accédé à leur requête et il a dit à un des bénévoles de prendre les photos. Ces précieuses photos nous encourageront toujours à rester diligent dans notre cultivation.
Le 20 août, Maître a donné une conférence à Yanji. Le dernier jour de la conférence, Maître a répondu aux questions des pratiquants. J'ai aussi posé une question: "Qui est l'hôte du Paradis Falun?" Il me tardait d'entendre la réponse du Maître, mais Maître a lu la question et n'a pas répondu. Au lieu de cela, Maître l'a mise de côté et en a pris une autre. J'ai été vraiment déçu à ce moment-là et je ne comprenais pas pourquoi le Maître n'avait pas voulu répondre à ma question. Ce n'est que plus tard que j'ai réalisé que cette question reflétait ma médiocre qualité d'éveil et que je n'aurais pas dû poser cette question, laquelle avait fait gaspiller un temps précieux à tout le monde. Je me suis senti honteux après avoir identifié la raison. J'aurai dû davantage étudier la Loi et faire mieux.

Lors des conférences de Maître à Yanji, une tempête orageuse inhabituelle s'est abattue sur la région. C'était le désastre naturel le plus grave depuis cent ans. A ce moment-là, nous séjournions à l'Ecole de Médecine de Yanji. Ce matin-là, les gros coups de tonnerre se succédaient, et il pleuvait à verse. Nous entendions le tonnerre et les vents violents, ainsi que la foudre. C'était comme si il y avait un concours pour voir lequel était le plus féroce. J'ai vu un gros arbre de 100 ans se fendre en deux et de nombreux autres tomber. Les routes étaient si inondées que les voitures ne pouvaient pas passer. Ce soir-là, nous sommes allés à la conférence comme d'habitude et nous avons vu que les rues étaient jonchées de débris. Beaucoup de panneaux étaient tombés et le niveau de l'eau dans les rues continuait à monter. De grands arbres étaient tombés et bloquaient la route. Il n'y avait aucun véhicule dans les rues. Un bus était couché sous un arbre géant. Il était accidenté et les vitres étaient brisées. Nous savions que cet ouragan n'était pas une coïncidence.

Notre grand et bienveillant Maître a fait don des 7000 yuan qui restait des recettes des conférences de Yanji pour les efforts de secours du désastre à Yanji.

A la cérémonie de clôture des conférences, Maître a donné une bannière de Falun Gong à chaque site de pratique des exercices de Yanji. En retour, les pratiquants de différentes régions ont présenté leurs propres bannières en cadeau pour Maître. Un compagnon de pratique et moi-même avons également offert une bannière de Falun Gong à Maître au nom des pratiquants de Falun Gong de notre région. J'ai eu l'immense chance de serrer les mains du Maître. Maître avait de grandes mains, chaudes et inhabituellement douces. C'était un sentiment indescriptible.

Bientôt Maître publia Zhuan Falun, où Maître dit :

"Je vous l'ai déjà dit: je suis le seul à m'occuper de cela. L'occasion est rare et je ne pourrai continuer indéfiniment ma transmission. Ceux qui peuvent recevoir directement la transmission de la méthode et entendre les explications sur la Loi, sont, à mon avis, vraiment… Enfin, vous le comprendrez à l'avenir en vous souvenant de ce moment très réjouissant. Bien sûr, nous parlons ici d'affinités prédestinées et c'est grâce à elles que tout le monde est assis ici." "Je pense que le temps de ma transmission de la grande Loi touche bientôt à sa fin. C'est pourquoi je veux laisser à chacun quelque chose d'authentique qui puisse vous guider dans la cultivation et la pratique." (Zhuan Falun)

Chaque fois que je lis ces deux passages de la Loi, je suis enveloppé d'un sentiment chaleureux, car ils me rappellent le temps où j'ai assisté aux conférences de Loi de Maître. Treize ans ont passé, mais je me souviens de tout comme si c'était hier. Ces jours ont été les plus heureux de ma vie. Ces journées ont été celles que j'avais attendues durant le cours de plusieurs vies. Je ne les oublierai jamais.
Je suis la personne la plus heureuse du monde. En fait, chaque pratiquant de Falun Gong est la personne la plus heureuse du monde. Nous avons beaucoup de chance d'être nés dans la période la plus spéciale de l'histoire, quand l'univers entier est en train d'être rectifié. Parmi la population mondiale de 6-7 billions de personnes, nous avons tellement de chance d'être guidés par Maître et de pouvoir assister Maître dans Sa rectification par la Loi. "Une opportunité qui ne vient qu'une fois en un million d'années" n'est pas suffisant pour décrire cette opportunité la plus précieuse de pratiquer le Falun Gong. Pour nous, disciples, il nous est impossible de rendre la grâce infinie de Maître, sauf en suivant les enseignements de Maître, en faisant bien les trois choses, en sauvant davantage d'êtres, en atteignant la Plénitude et en retournant chez nous avec Maître.

Version chinoise disponible à : http://www.minghui.org/mh/articles/2007/9/7/162246.html
Version chinoise disponible à : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/9/17/89631.html
http://fr.clearharmony.net/articles/200709/35204.html