De graves maladies et le syndrome de post commotion cérébrale disparaissent

 

[Site Clartés et Sagesse]

 

J’étais très faible et souffrais de nombreuses maladies dès mon plus jeune âge. En raison de graves effets secondaires après une commotion cérébrale, j’ai dû prendre une retraite anticipée. C’est le Falun Gong qui m’a permis de recouvrer la santé.

 

Quand j’avais 27 ans, j’ai souffert de différentes maladies consécutives. Je devais prendre des médicaments occidentaux et chinois durant toute l’année. J’avais une inflammation aux reins, je souffrais d’une hépatite, d’un cancer de l’utérus et d’un cancer du sein. Entre autres maladies qui me gâchaient ma vie, je souffrais d’anémie, de gastrite, d’insomnie, de vertiges, d’un manque d’afflux sanguin au cerveau et de rhumatismes. J’endurais des souffrances permanentes en raison de ces maladies, du stress au travail, des tâches ménagères et de problèmes familiaux très gênants. Je me sentais impuissante et désespérée.

 

J’avais souvent des vertiges et parfois je perdais connaissance. En 1994, en allant au travail, un de mes symptômes s’est manifesté et je suis tombée dans des escaliers en pierre. Ma tête a violemment heurté l’arrête de la dernière marche, et j’ai tout de suite perdu connaissance. J’ai été envoyée aux urgences. J’avais une fracture crânienne et une commotion cérébrale, je suis restée au service des soins intensifs pendant 40 jours. En quittant l’hôpital, mon crâne n’était toujours pas guéri, j’avais toujours une petite fêlure, donc je ne pouvais pas me laver le visage normalement. Je ne pouvais qu’effleurer mon visage, sinon j’avais mal partout à la tête. Les effets secondaires de cette commotion faisaient que j’avais toujours des vertiges. Je ne pouvais travailler que trente minutes à la fois, et ensuite je devais prendre une pause. Sinon je faisais de grosses erreurs au travail. Par la suite je n’ai pas eu le choix, j’ai dû prendre une retraite anticipée.

 

Mi mars 1997, j’ai vécu le plus beau jour de ma vie. J’ai rencontré une amie dans la rue qui m’a suggéré d’essayer le Falun Gong. Sans trop y réfléchir je l’ai accompagnée. A l’époque, je ne connaissais pas du tout cette méthode, je ne faisais que suivre les mouvements. Quelques jours plus tard, j’ai commencé à avoir beaucoup d’appétit. J’ai mangé trois bols de riz au même repas, alors qu’auparavant je n’en mangeais qu’un fond de bol en raison de la gastrite dont j’avais souffert pendant des années. Sans que je m’en rende compte, tous les symptômes d’inconfort dont je souffrais auparavant ont complètement disparu. Voilà maintenant 7 ans que je n’ai plus du tout besoin de prendre un seul médicament.

 

En raison de la pénurie de livres de Falun Gong Zhuan Falun à l’époque, je n’ai pu le lire qu’un mois après avoir commencé la pratique. Je savais alors que j’avais trouvé un vrai trésor. J’étais si heureuse, j’avais tellement de chance. C’est notre Maître qui m’a redonné un corps en bonne santé et m’a guidée vers le vrai but de la vie. Les mots me manquent pour exprimer toute ma gratitude et mon respect. Je ne peux que dire avec fermeté et persistance la vérité sur le Falun Dafa.

 


Version anglaise disponible à :
http://en.minghui.org/emh/download/ebooks/e031.htm
Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2004/7/21/79988.html