INTRODUCTION

 

Les histoires incroyables de ce livre sont des témoignages de première main de personnes issues de tous les milieux et qui ont été guéries de maladies graves ou même de maladies en phase terminale, grâce à la pratique du Falun Dafa.

Falun Dafa, également connu sous le nom de Falun Gong, est pratiqué par des millions de personnes dans le monde. Vous en avez peut-être entendu parler aux informations, ou peut-être avez-vous rencontré des pratiquants de Falun Dafa lors d'un défilé ou d'une fête municipale. On voit aussi souvent des groupes de pratiquants dans les parcs en train de faire des exercices doux aux gestes lents ou assis les jambes croisées en méditation.

La plupart des personnes qui pratiquent les exercices chaque jour et suivent les enseignements du Falun Dafa disent que leur santé s'est améliorée. Souvent, ces améliorations sont subtiles et comprennent des choses comme être libéré du stress, mieux dormir, une sensation de légèreté et d'énergie, être de meilleure humeur. Bien d'autres, comme ceux dont les histoires se trouvent dans cet ouvrage, font part de changements spectaculaires, dont la disparition de maladies mortelles.

 

LES ORIGINES DU FALUN DAFA

 

Bien que le Falun Dafa soit profondément enraciné dans la culture ancienne chinoise, il a été présenté au public pour la première fois en 1992 par M. Li Hongzhi, le fondateur et le professeur de cette pratique. De nos jours, plus de 100 millions de personnes dans le monde pratiquent les exercices simples et gracieux tout en essayant de vivre leurs vies en accord avec les principes fondamentaux du Falun Dafa: Authenticité, Bienveillance  Patience.

 

De 1992 à 1994, M. Li Hongzhi a donné plus de 50 séries de 9 conférences sur la pratique, qui consistaient généralement en un cours de 2 heures pendant 9 jours consécutifs. Pendant les cours, environ 1h 30m  était consacrée à l'enseignement des principes du Falun Dafa et une demi-heure était accordée à l'apprentissage des cinq exercices. A la fin de la série de conférences, les participants avaient reçu l'essentiel de l'enseignement et avaient appris tous les exercices.

 

Le texte principal du Falun Dafa, « Zhuan Falun », a été publié en décembre 1994. C'est à ce moment-là que les séries des 9 conférences n'ont plus été données en Chine, étant donné que ce livre était une compilation de ces enseignements. Ce livre a donné la possibilité aux nouveaux qui n'avaient pas assisté aux séries de conférences d'apprendre seuls la pratique. Les anciens pratiquants ont également pu bénéficier de ce livre, car il est devenu le texte de base pour pouvoir s'améliorer continuellement, guidant les pratiquants à chaque étape de leur cultivation. Grâce à son immense capacité à améliorer la santé, le Falun Dafa s'est distingué des autres systèmes de qigong enseignés et pratiqués à ce moment-là en Chine.

Avant le mois de juillet 1999, à l'aube, pratiquement tous les parcs étaient remplis de personnes en train de pratiquer les exercices qui étaient toujours enseignés gratuitement par des bénévoles de chaque ville. D'abord transmis de bouche à oreille, le Falun Dafa s'est propagé très rapidement. Les pratiquants étaient originaires de différentes régions, étaient de tous les âges, issus de toutes les couches de la société et de tous les milieux. De nombreuses agences gouvernementales et les principaux organes de presse écrite et audio-visuelle reconnaissaient et soutenaient le Falun Dafa.

 

LA CULTIVATION PRATIQUE

Le Falun Dafa est une cultivation pratique pour élever l'esprit et améliorer la santé physique. Bien que le concept de « cultivation » ne soit pas très familier aux Occidentaux, en vérifiant dans un dictionnaire la liste des définitions du mot « cultivation », nous voyons que ce mot est en lien avec un raffinement et une amélioration de soi – mais ceci ne fait qu'effleurer la surface. En Chine, il y a une riche tradition à propos de la cultivation. Le terme chinois est XIU LIAN. XIU « rectifier », ou « réparer ». LIAN veut dire « fusionner » ou « raffiner » et se caractère ressemble et se prononce comme le terme signifiant « pratiquer les exercices ». C'est une traduction directe des caractères qui forme le terme.

 

Pour avoir une meilleure compréhension du concept de cultivation, nous pouvons regarder l'histoire de la Chine. Le sage Lao Zi est apparu en Chine il y a environ 2 500 ans. A peu près à la même époque, Sakyamuni est apparu en Inde. Lao Zi a écrit le livre « Dao De Jing » et c'est de cette façon que la plupart des gens ont entendu parler de ce qu'il appelait le « Tao » ou la « Voie ». Sakyamuni a propagé le  bouddhisme en Inde pendant 49 ans et le bouddhisme s'est ensuite propagé en Chine. Ces deux écoles sont à la base de nombreuses pratiques spirituelles en Chine. Les religions sont aussi considérées comme des sortes de cultivation. Il y a la religion du bouddhisme, qui a des temples, des moines, etc., et il y a de nombreuses dénominations du bouddhisme. La façon de cultiver dans l'école de Bouddha ne s'arrête cependant pas là, car il y a de nombreuses pratiques venant de cette école et qui ne sont pas considérées comme faisant partie de la religion bouddhiste. Ces pratiques comprennent souvent un maître et ses élèves, mais il n'y a pas de formalité religieuse, ni de lieu de culte. Ces pratiques sont aussi considérées comme des écoles de cultivation. La même chose est vraie pour l'école taoïste. Il y a la religion du taoïsme, mais il y a aussi de nombreuses pratiques taoïstes qui ne sont pas des religions. En Chine, on n'estime pas qu'il soit absolument nécessaire d'être religieux ou de faire partie d'un mouvement religieux pour atteindre le but d'élever son niveau spirituel, mais on a absolument besoin d'une cultivation pratique. Ici en Occident, comme nous n'avons pas réellement ce concept de cultivation, tout ce qui relève de la spiritualité ou qui a un rapport avec la façon de transcender le monde humain a depuis toujours été associé au concept de religion. Le Falun Dafa est une de ces pratiques de cultivation qui englobe l'essence de toutes les autres formes de cultivation sous la forme de Authenticité, Bienveillance et Patience. Bien sûr, peu importe les liens religieux ou les croyances spirituelles des gens, tout le monde peut s'identifier aux trois principes fondamentaux du Falun Dafa.

 

LA PRATIQUE DU FALUN DAFA

La plupart des vérités fondamentales du Falun Dafa ont été enseignées en secret pendant des milliers d'années. Il était fréquent d'enseigner ainsi en Chine et ces principes intemporels étaient souvent transmis de maître à élève. Entre les années 60 et 70, la plupart de ces pratiques ont été présentées au public. A l'époque, c'est surtout les exercices et des principes de bases qui ont été enseignés, et en faisant ces exercices de qigong, les gens ont pu améliorer leur santé. Comme le Falun Dafa est une cultivation pratique à la fois pour le corps et l'esprit, un pratiquant ne fait pas les exercice uniquement pour transformer l'énergie de son corps dans le but d'améliorer sa santé; il cherche aussi à élever son caractère en suivant les principes de Authenticité, Bienveillance et Patience. Les 5 exercices sont eux-mêmes faciles à apprendre et pratiquer, M. Li Hongzhi explique chacun des exercices dans le livre « Falun Gong » comme suit:

 

Le premier exercice s'appelle « Bouddha étend ses mille bras ».

« L'essentiel de cet exercice est dans l'étirement et l’ouverture. Il permet de débloquer les endroits noués en libérant la circulation d'énergie. Il met en oeuvre un puissant mouvement d'énergie en réserve dans le corps et sous la peau qui va se mettre à circuler vigoureusement. En même temps, on absorbe automatiquement une grande quantité d'énergie du cosmos. Ainsi, dès le début, le pratiquant pourra dégager des centaines de méridiens. En pratiquant cet exercice, on sent le corps se réchauffer et on éprouve une sensation particulière produite par un champ d'énergie très fort, parce que tous les passages d'énergie existant dans le corps ont été étirés et dégagés »

 

Le deuxième exercice s'appelle « Position debout du Falun »

« La « Position debout du Falun » relève des exercices tranquilles en position debout. Elle est composée de quatre postures consistant à porter le Falun. La pratique fréquente de cet exercice va ouvrir et dégager tout le corps. Il s'agit là d'une pratique intégrale permettant d'engendrer la sagesse et d'accroître la force de rehausser le niveau et de renforcer les pouvoirs surnaturels. Les mouvements sont relativement simples, mais ce qu'ils mettent en oeuvre est très varié et très complet. Les débutants peuvent avoir les deux bras lourds et courbaturés. Mais quand on a terminé l'exercice, on se sent léger, on ne se sent pas fatigué comme après un travail manuel ».

 

Le troisième exercice s'appelle « Traverser les deux pôles cosmiques »

« Cet exercice consiste à mêler et fusionner l'énergie de l'Univers avec celle du corps. Il met en jeu un grand volume d'absorption et d'évacuation: le pratiquant peut ainsi purifier en très peu de temps son corps. L'exercice contribue aussi à ouvrir le « sommet du crâne » et les passages d'énergie situés sous les pieds, à l'aide des gestes montants et des descendants ».

 

Le quatrième exercice s'appelle « Le Tour du Ciel du Falun »

« Le Tour du Ciel du Falun » fait circuler l'énergie humaine sur une grande surface Il ne s'agit pas là d'une circulation d'un ou de plusieurs méridiens mais de passer sans répit de la face Yin à la face Yang. Elle dépasse de loin les méthodes traditionnelles du dégagement des méridiens, y compris le Gand Tour du Ciel et le Petit Tour du Ciel. Cet exercice appartient au niveau moyen du Falun Gong. Sur la base des trois premiers exercices, le quatrième peut ouvrir rapidement tous les passages d'énergie du corps (y compris les passages du Grand Tour du Ciel traditionnel), et cela d'une façon graduelle de haut en bas pour dégager tout le corps ».

 

Le cinquième exercice s'appelle « Renforcer les pouvoirs tout-puissants »

« Cette cinquième série relève des exercices tranquilles du Falun Gong, avec des buts multiples. Elle vise autant à tourner le Falun avec les mudrâs de Bouddha qu'à renforcer les pouvoirs supranormaux (y compris les pouvoirs du Gong) et la force de Gong. Située au-delà du niveau moyen, elle était autrefois transmise en secret. L'exercice demande la pratique assise en lotus, mais au début, il est permis de s'asseoir les jambes repliées en demi-lotus ». http://www.falundafa.org/fr/book/fre/flg.htm

 

CULTIVER SON CARACTERE

Bien que le Falun Dafa ait des exercices physiques, ceux-ci s'ajoutent à la cultivation du caractère. La cultivation du caractère se fait en général en étudiant « Zhuan Falun », le texte de base qui contient les enseignements du Falun Dafa, et en vivant en accord avec les principes de Authenticité, Bienveillance, Patience. Ce sont les efforts fournis pour élever son caractère qui constituent la différence principale qui sépare le Falun Gong de la plupart des autres pratiques de qigong popularisées en Chine au cours des dernières décades, car les autres pratiques se focalisent principalement sur les exercices physiques. Comme un pratiquant cultive son caractère, il ou elle traite tout ce qui lui arrive dans sa vie quotidienne comme un test et une occasion pour s'améliorer. Par exemple, si quelqu'un crie contre vous, vous allez le considérer comme une occasion de mettre en pratique Authenticité, Bienveillance et Patience. Au lieu d'être irrité et de répondre de la même manière, peut-être vous rendrez vous compte qu'il vaudrait mieux lâcher prise, ou expliquer calmement et gentiment la situation qui a amené le conflit. Il n'y a pas de recette qui dicte la conduite à adopter dans chaque situation, mais en lisant « Zhuan Falun », les pratiquants obtiennent leur propre compréhension de comment cultiver le caractère et comment prendre les tribulations que nous rencontrons tous dans nos vies comme des opportunités pour nous améliorer.

 

Les pratiquants trouvent qu'au fur et à mesure de leur cultivation, ils obtiennent de nouvelles compréhensions sur comment vivre en accord avec Authenticité, Bienveillance et Patience. Peut être qu'au début de la cultivation, quand quelqu'un crie après un pratiquant, celui-ci va répondre de même, mais après avoir cultivé pendant un certain temps et gagné une meilleure compréhension des principes, il traitera peut être la situation différemment. La relation entre la santé mentale et la santé physique est très importante. En cultivant leur caractère, les pratiquants agissent directement et positivement sur leur santé physique. C'est une des raisons pour laquelle on pense que la pratique du Falun Dafa donne des résultats aussi extraordinaires.

 

DECOUVERTES SCIENTIFIQUES

La façon précise avec laquelle fonctionne la pratique du Falun Dafa pour guérir les maladies n'est pas totalement comprise par la science moderne, mais ses effets peuvent être mesurés grâce à des études scientifiques. Un recensement effectué par le gouvernement chinois en 1998 a démontré qu'entre 70 à 100 millions de personnes pratiquaient le Falun Dafa en Chine seulement. Le Falun Dafa se révélait ainsi être le qigong de loin le plus populaire de toute l'histoire de la Chine. En partant de leurs propres expériences, de nombreux pratiquants ont témoigné que le Falun Dafa a de puissantes propriétés curatives. En 1998, une première étude sur la santé a été menée sur des pratiquants de Falun Dafa à Beijing. D'après l'étude, sur 12731 participants, 93.4% avaient présenté initialement des signes de maladies et 49.8% avaient eu au moins trois maladies différentes avant de commencer à pratiquer le Falun Dafa. Grâce à l'étude et à la pratique du Falun Dafa, la santé des pratiquants s'était améliorée de différentes manières. Le taux d'efficacité pour ces cas avait atteint 99.1% et parmi eux, le taux de guérison totale était de 58.5%. En comparant la santé des pratiquants avant et après la pratique du Falun Dafa, 80.3% des participants ont déclaré des améliorations. Parmi ces gens, le pourcentage de gens qui ont déclaré qu'ils se sentait « plein d'énergie » est passé de 3.5% avant la pratique à 55.3% après. Ces chiffres démontrent que le Falun Dafa est particulièrement efficace pour guérir les maladies, augmenter l'énergie et améliorer la sensation générale de bien-être. Être en bonne santé sous entend avoir à la fois un corps sain et un esprit sain. L'étude a démontré que 12287 personnes, soit 96.5% des participants, se sentaient plus heureux psychologiquement après la pratique du Falun Dafa.

 

L'étude de Beijing soulignait que le nombre de personnes pratiquant le Falun Dafa augmentait chaque année, avec une courbe de croissance qui allait en s'amplifiant. Le fait que le Falun Dafa ait attiré tant de pratiquants en si peu de temps apporte une preuve supplémentaire que le Falun Dafa soigne effectivement les maladies et améliore la santé. Selon l'étude, les pratiquants de Falun Dafa ont fait économiser à l'État 3270 yuans de dépenses médicales par personne et par an. (Le yuan est la monnaie chinoise. Un ouvrier en ville gagne environ 500 yuan par mois). En multipliant ce chiffre par les millions de personnes qui pratiquent, on peut facilement voir que le Falun Dafa a fait économiser à la Chine une somme extrêmement importante en frais médicaux et en moyens. C'est une des raisons pour laquelle le Falun Dafa est largement considéré comme étant bénéfique, non seulement aux individus, mais également à la société entière. Une autre étude a été menée à Taiwan. Sur les 1182 participants, 72% des pratiquants de Falun Dafa n'utilisaient qu'une carte d'assurance santé, qui autorise aux détenteurs 6 visites par an auprès des services de santé, ce qui représente une utilisation réduite de 50% par rapport au reste de la population. L'étude a aussi fait remarquer que le Falun Dafa agit de façon remarquable sur l'élimination d'habitudes et de dépendances malsaines. L'étude a montré un taux de réussite de 81% pour ce qui est d'arrêter de fumer, de 77% pour ce qui est de s'abstenir d'alcool et de 85% pour ce qui est d'arrêter de parier.

 

 

La persécution en Chine « Ruinez leur réputation, ruinez les financièrement et détruisez les physiquement ».

 

Grâce aux bienfaits extraordinaires apportés par la pratique du Falun Dafa, cette méthode est vite devenue la forme de qigong la plus populaire en Chine. À un moment donné, le nombre de pratiquants dépassait le nombre de personnes inscrites au Parti communiste. Son immense popularité a attiré l'attention de Jiang Zemin, qui était alors président, secrétaire général du Parti communiste et chef de la commission militaire en Chine. En tant que chef tout puissant du Parti communiste, qui a écrasé toute pensée différente depuis son origine, Jiang a donné l'ordre à la police de restreindre les activités du Falun Dafa et aux médias dirigés par l'État de renverser le cours des choses en publiant des articles diffamatoires au sujet du Falun Dafa.

 

En réponse à de tels articles, un groupe de pratiquants s'est rendu dans une agence de presse dans la ville de Tianjin pour clarifier les faits sur le Falun Dafa, dans l'espoir de résoudre tout malentendu qu'il y aurait pu avoir. A leur grande surprise, leur paisible entretien a été interrompu par l'irruption de 300 policiers anti-émeute qui les ont agressés physiquement et ont arrêté 45 d'entre eux. Quand ils ont été interrogés, les autorités ont conseillé aux pratiquants de faire appel à Beijing, déclarant que les arrestations avaient été effectuées suite à des directives du gouvernement central. Le 25 avril 1999, environ 10 000 pratiquants de Falun Dafa se sont rendus au bureau des appels du conseil d'État près de Zhongnanhai pour faire appel. Le premier ministre de l'époque, Zhu Rongji, a alors rencontré les pratiquants et en fin de journée, il a donné l'ordre à la police de Tianjin de relâcher les pratiquants qui avaient été arrêtés à tort et a répété la politique du gouvernement de ne pas intervenir dans la liberté de pratique de la population. Bien que cet incident ait été réglé de façon pacifique, Jiang Zemin a considéré cet événement comme une occasion pour consolider son pouvoir au sein du gouvernement central tout en se débarrassant de ce qu'il considérait comme une menace. Jiang a alors publié une directive infâme qui est à l'origine de cette persécution de type génocidaire: « détruisez leur réputation, ruinez les financièrement et détruisez-les physiquement ». Le 20 juillet 1999, Jiang a lancé une persécution de grande envergure  avec des arrestations massives, des passages à tabac, des détentions illégales de dizaines de milliers de pratiquants de Falun Dafa. La police a brûlé les livres du Falun Dafa et mis à sac les domiciles des pratiquants et les médias ont inondé le pays de propagande pour diffamer le Falun Dafa.

 

Après cinq ans de persécution intense dans tout le pays, des millions de pratiquants ont été arrêtés, détenus et envoyés dans des camps de travaux forcés sans procès. Des milliers ont été envoyés dans des hôpitaux psychiatriques où on leur a injecté des drogues psychotropes et les femmes ont été maltraitées sexuellement alors qu'elles étaient en détention. Certaines ont été obligées d'avorter contre leur gré. Au jour où nous écrivons, on a vérifié le décès de 1128 pratiquants alors qu'ils étaient en détention, la plupart suite à la torture. On estime que le chiffre réel est bien plus élevé. Pendant ce temps, le Falun Dafa s'est épanoui dans le reste du monde. La pratique s'est propagée dans plus de 50 pays, recevant plus de 1100 récompenses et autres formes de reconnaissance de la part de municipalités locales et d'organisations civiques. En attendant, malgré la brutalité infligée aux pratiquants en Chine, il n'y a pas eu un seul cas de représailles ou de violence de la part des pratiquants. Ces cinq dernières années témoignent avec force de l'appel universel à « Authenticité, Bienveillance et Patience » et de la détermination ferme des gens qui vivent selon ces principes.

 

CONCLUSION

Dans un temps très court, le Falun Dafa et les enseignements de M. Li Hongzhi ont exercé dans le monde une influence très puissante et bienveillante. De façon à aider à faire grandir davantage cette influence, nous avons publié cet ouvrage de témoignages de pratiquants qui ont obtenu une nouvelle vie de bien-être physique et spirituel grâce à la pratique du Falun Dafa. Des millions de personnes dans le monde entier ont vu leur santé s'améliorer en pratiquant le Falun Dafa, et les histoires présentées ici ne représentent qu'une infime partie des témoignages. Bien des gens commencent à faire l'expérience de changements positifs en lisant uniquement « Zhuan Falun », alors que d'autres trouvent que leur santé s'améliore petit à petit au cours de la période où ils pratiquent les exercices avec diligence et où ils étudient les enseignements. Ne faire la pratique du Falun Dafa que dans l'unique but d'améliorer sa santé n'est pas encouragé, mais les pratiquants ont fait l'expérience que lorsque ils abandonnent leurs attachements, leurs mauvaises habitudes et leurs états d'esprit négatifs, que lorsqu'ils vivent leur vie selon « Authenticité, Bienveillance et Patience », et qu'ils élèvent leurs esprits, des problèmes qui semblaient impossible à guérir de façon conventionnelle disparaissent très souvent miraculeusement.

 


Version anglaise disponible a : http://en.minghui.org/emh/download/ebooks/e001.htm