Une femme souffrant d'un cancer en phase finale récupère de sa maladie et d’autres maladies graves

[Site Clartés et Sagesse]


Je m'appelle Wang. Je vis rue de Qianjin, dans le district de Ningjiang, province du Jilin. Je pratique le Falun Gong depuis sept ans et je sens qu'il m'a sauvé la vie.

Avant de pratiquer le Falun Gong, j'ai eu plusieurs maladies graves, telles qu'une maladie du foie, des calculs, des rhumatismes articulaires, des insomnies et autres. Même quelque chose d'aussi discret que le tic-tac d'une pendule pouvait m'empêcher de m'endormir. Quand mes hémorroïdes se sont déclenchées, j'ai commencé à saigner. Chaque été, j'avais l'impression qu'on me piquait avec d’innombrables aiguilles. Cela faisait si mal que je ne pouvais ni m'asseoir ni m’allonger facilement. Je redoutais l'été. Chaque printemps et automne, ma poitrine brûlait et j'avais l'impression que des milliers d'aiguilles me grattaient le dos. La douleur était si intense que j'en ai été presque paralysée. Je pouvais à peine faire la cuisine ou faire n'importe quoi dans la maison. J'ai pris toutes sortes de médicaments pendant longtemps et un effet secondaire des médicaments a été que mes dents se sont déchaussées. Je souffrais tellement de la douleur et de la maladie que j'étais de très mauvaise humeur. Ensuite, fin 1987, quand mon enfant avait seulement trois ans, on m'a diagnostiqué une tumeur maligne du sein et j'ai eu une mastectomie. Après l'opération, je pouvais à peine lever les bras assez haut pour atteindre ma bouche pour m'alimenter.

Pendant ces années, j'ai passé la majeure partie de mon temps et utilisé la majeure partie de mon épargne pour essayer de guérir mes maladies. J'ai pratiqué beaucoup de différents types de qigong, en espérant que l’un d’entre eux me guérisse, mais tous mes efforts étaient en vain.

En 1996, on m'a diagnostiqué une thyroïde aussi grande qu’un jaune d'oeuf et mon hyperthyroïdisme est revenu. J'ai eu besoin d'une nouvelle opération et de nouvelles séances de chimiothérapie. En même temps, mon mari a commencé à avoir une aventure avec une autre femme et ensuite, il a divorcé. J'étais en train de mourir et mes deux enfants étaient seuls avec moi ; nous avons lutté très dur pour survivre. Ma santé déclinait de façon spectaculaire. C'est en 1997, alors que j'étais au bord de l'effondrement total, que j'ai commencé à pratiquer le Falun Gong. Depuis que j'ai commencé, beaucoup de choses étonnantes me sont arrivées. Ma santé s'est améliorée jour après jour. Plusieurs de mes maladies ont disparu, de même que mes tumeurs. J'ai finalement profondément senti la joie de vivre sans maladie. Je suis devenue pleine d'énergie ; maintenant, je peux marcher de longues distances sans sentir aucune fatigue. Je peux facilement soulever les deux bras, même celui du côté de ma mastectomie. Je peux faire toutes sortes de travaux manuels. Quand il est temps de changer la bouteille de gaz dans ma cuisine, je peux facilement porter le réservoir lourd en montant les escaliers. Tout le monde autour de moi peut voir que je suis une personne totalement changée.

Après avoir appris la pratique du Falun Gong, j’ai été non seulement guérie de toutes mes maladies, j'ai également commencé à comprendre la vraie signification de la vie. Ma façon de penser s'est améliorée et j'ai appris à être une meilleure personne. Je garde à l'esprit à tout moment le concept d'être prévenante et bienveillante envers les autres et je me conduis selon les principes que le Maître nous a enseignés : Zhen, Shan, Ren (Vérité, Compassion, Tolérance).

La colère que j’avais dans mon coeur envers mon ex-mari a disparu et maintenant, je prends soin de son vieux père de quatre-vingt-dix ans sans m'en plaindre.

Maintenant, je suis en bonne santé et énergique. Je remercie du fond du coeur le Maître et le Falun Dafa de m'avoir sauvé la vie. Je suis également reconnaissante envers la miséricorde du Maître qui m'a donné la bénédiction de pratiquer le Falun Dafa et de me montrer le chemin de retour à mon origine, à mon vrai moi.

 

http://en.minghui.org/emh/download/ebooks/e020.htm