Comment j’ai résolu un conflit de longue durée avec mon mari

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par une pratiquante de Chine

Avant de commencer à pratiquer le Falun Dafa, mon mari et moi nous mettions facilement en colère et ne cédions jamais l’un à l’autre. Nous passions la plupart de notre temps à nous bagarrer. Ensuite mon mari a été condamné à la prison et sa famille a également eu plusieurs accidents. J’ai demandé à ma belle-mère de venir vivre avec moi et l’ai amenée à pratiquer Dafa. Trois ans plus tard, mon mari a été relâché. Bien qu’il n’ait pas de revenu, il dépensait librement de l’argent tandis que j’essayais d’être économe. J’ai essayé d’être tolérante avec lui, mais il s’en prenait à moi. Une fois, au sujet d’un problème secondaire, il a pointé mon nez du doigt et ma insultée en la présence de ma belle-mère et de mes amis. J’étais malheureuse et pleurais souvent.

Depuis que je pratique Dafa, j’ai compris les principes et réalisé que je devais pratiquer la tolérance. Quand je rencontrais des conflits, j’essayais toujours d’améliorer mon caractère, mais parce que je ne regardais pas à l’intérieur et ne trouvais pas mes attachements, les conflits continuaient toujours. Je n’arrivais toujours pas à contrôler ma colère. Cela a continué pendant longtemps.

C’est après avoir lu attentivement les « Neuf commentaires sur le parti communiste chinois » quatre fois que j’ai sincèrement trouvé mes attachements : le cœur à se battre. Il a été profondément enraciné en moi pendant de nombreuses années. Parfois cela sort sans même que je m’en aperçoive.

Quand j’ai regardé en moi, j’ai découvert que quand je parlais à mon mari, j’avais toujours une attitude très dure et un ton de voix provocateur. Je n’avais pas eu de conversation à cœur ouvert avec lui depuis qu’il était rentré de prison. Bien que je sois tolérante superficiellement, je le méprisais dans mon cœur. Je pensais : « Tu es dépendant de mon salaire, mais maintenant tu veux me commander. Si je n’étais pas une pratiquante, j’aurais demandé le divorce. »

Avec ce genre de pensée, je ne pouvais pas vraiment être attentionnée envers lui ou penser du bien de lui. Généralement il faisait les achats à l’épicerie et achetait des légumes, mais quand il rentrait à la maison, je n’étais jamais contente de ce qu’il avait acheté. Naturellement, cela le mettait dans tous ses états. Une fois il a dépensé presque 100 yuan pour acheter un bouquet pour mon anniversaire. Je ne l’ai pas remercié, mais je me suis également plainte qu’il avait dépensé beaucoup trop d’argent. Il était très heureux au début mais il est devenu déprimé après cela. 

En rétrospective, tout cela était de ma faute. J’avais toujours voulu être forte. Avant la cultivation, j’avais le surnom de « Superwoman » et je ne voulais jamais me mettre en colère avec les autres. Après avoir commencé la cultivation et pratique, bien que je puisse être tolérante envers les compagnons de pratique et amis, je ne pouvais pas le faire chez moi. Mon comportement était loin de celui du critère d’un pratiquant. Comment atteindre « Authenticité, Bienveillance, Tolérance » ? Mon état de cultivation variait tout le temps.

Un compagnon de pratique a dit qu’il n’y a pas de raccourcis dans la cultivation et pratique et seulement en étudiant bien la Loi nous pouvons regarder à l’intérieur, nous pouvons changer et nous améliorer. Si nous n’avons pas de compassion envers les membres de notre famille qui ont des lacunes, c’est comme si nous ne cultivions pas. Ses mots m’ont inspirée.

Une fois que j’ai découvert mon attachement, j’ai changé d’attitude. Maintenant je vois les points forts de mon mari et mes propres lacunes. Je prends soin de lui et je suis plus prévenante envers lui. Grâce à mon changement de cœur, mon mari a changé son attitude envers moi et envers le Falun Dafa. Au début il déclarait qu’il allait m’envoyer au Bureau de la sécurité publique. Maintenant, il en est venu à comprendre et à soutenir Dafa. Il m’aide souvent pour acheter des cassettes, réparer l’enregistreur, et à conserver les livres de Dafa. Afin que je puisse étudier la Loi la nuit, il a acheté plusieurs lampes de bureau et en a fixé une au lit. Pour « la Journée mondiale du Falun Dafa », il a commandé un gâteau avec trois fleurs de lotus blanches dessus parce que sa mère, moi et notre petite-fille sommes toutes des pratiquantes.  

Alors que j’étais en train d’écrire cet article, j’ai demandé à mon mari d’aller acheter du papier. Il a oublié et s’en est seulement rappelé quand il est rentré à la maison. Il est donc ressorti pour l’acheter. Le changement dans son attitude a rendu toute la famille heureuse et a influencé positivement notre fille. Elle m’a acheté un téléphone portable pour mon travail de Dafa. Ils ont également tous démissionné du parti communiste chinois.

Mon environnement de cultivation et pratique s’est beaucoup amélioré, et j’en suis venue à une plus profonde compréhension des enseignements de Maître Li.


Version anglaise disponible à : http://en.minghui.org/emh/download/ebooks/h036.htm