Les êtres les plus chanceux de l'univers

 

[Site Clartés et Sagesse]

 


Écrit par un pratiquant occidental du Royaume-Uni

 

89 ans peut sembler un âge un peu tardif pour un nouvel engagement sur ce qui reste à vivre. Il y a deux ans et demi, j'ai reçu sans prévenir une lettre d'un vieil ami me parlant du Falun Gong, ami dont je n'avais pas entendu parler récemment. Nous avions perdu le contact depuis dix ans, mais nous avions pratiqué ensemble un autre chemin spirituel, et je savais qu'il ne s'engagerait pas sans de bonnes raisons. Nous nous sommes rencontrés, nous avons parlé et il m'a remis une copie du texte principal du Falun Gong, le « Zhuan Falun ».

    

J'ai eu le sentiment qu'une chance grandiose m'était donnée après 30 ans de recherche spirituelle frustrante.

 

Comme la plupart des gens en Occident, je n'avais pas eu beaucoup de contacts avec la Chine ou ce qu'a été le très ancien univers de la culture du bouddhisme et du taoïsme chinois. Il ne fait aucun doute que nombre d'entre nous ne trouvions pas facile de saisir certains termes chinois traduits. La compréhension taoïste de l'énergie avait à peine commencé à pénétrer en Occident que l'acupuncture est entrée en scène. Ces problèmes ont dû sembler familiers aux autres et ils nous confrontent en cherchant à propager la cultivation et pratique.

 

Une fois que j'ai commencé à cultiver et pratiquer, je me suis senti encouragé. Les exercices m'ont donné plus d'énergie. J'ai besoin d'une heure de moins de sommeil et je pense que je pourrai encore réduire par la suite. J'ai toujours joui d'une bonne santé, mais les séquelles de trois accès de pneumonie au cours des ans m'avaient laissé une toux incessante qui revenait périodiquement et qui a aujourd'hui disparu. J'ai eu un ennuyeux problème de peau pendant trois ans, pour lequel, sur conseil, j'avais organisé une opération. Mais j'ai annulé l'opération et mon état s'est totalement résolu en quelques semaines.

  

L'Occident a eu ses propres grandes révolutions culturelles au cours des 100 dernières années, et qui n'ont pas été reconnues comme telles, quand le système de croyance et les valeurs ont presque entièrement été submergés lors d'assauts populistes par l'infime métaphysique d'une science matérialiste. Le matérialisme, accompagné d'une croyance naïve dans la technologie comme solution à tous les problèmes, a gagné tous les continents à une cadence accélérée, laissant dans son sillage l'épave des valeurs traditionnelles, malgré les efforts d'une minorité de personnes de s'y accrocher. Mais toutes les réponses à tous les principaux problèmes nous ont été données dans « Zhuan Falun ». À chaque lecture, surgissent de nouvelles vérités profondes.

    

 

Nous savons tous que Maître Li a, par sa présence salutaire et son travail incessant, rempli le vide moral et révélé, dans l'immense champ de sa vision, une nouvelle compréhension rationnelle de l'univers. Un traitement de choc peut être inévitable comme faisant partie de la thérapie divine pour ce que nous sommes en train de faire au monde. Mais une communauté mondiale moins égoïste et plus coopérative va émerger, montrant dans la sphère humaine que les qualités essentielles pour toutes les vies, de même que pour le grand univers, sont l'Authenticité, la Bienveillance et la Tolérance.

   

 

J'ai été moi-même témoin à la première loge de la dégénérescence mondiale, voyant en Asie, en Afrique et en Amériques, ainsi qu'en Europe, l'érosion des valeurs traditionnelles.

    

Je suis entré dans le monde diplomatique en quittant Cambridge, j'ai servi pendant 40 ans, partagé équitablement entre le Ministère des Affaires étrangères et le Ministère du  Commonwealth, au pays et en service à l'étranger, spécialisé dans les relations du Commonwealth, dans un processus en constante évolution puisque l'Empire britannique a été transformé en 50 pays indépendants. J'étais enfant lors de la Première Guerre mondiale, après la Deuxième Guerre mondiale, j'ai participé aux conférences de Paix et aux premières réunions des Nations Unies, j'ai poursuivi un travail de responsabilités astreignant en Inde, au Canada, au Ghana, en Nouvelle-Zélande et en Australie, au Nigéria et aux Bahamas. À ma retraite, j'ai passé 15 ans à la Chambre des Lords.

 

J'ai été élevé par mes parents qui cherchaient à appliquer dans leurs vies les enseignements de Jésus sur la vérité, l'amour et l'humilité. Faire face aux difficultés et surmonter mes attachements a été au centre de mon chemin spirituel précédent, que j'ai essayé de mettre en pratique pendant dix ans après ma retraite, avec quelques années dédiées au yoga. J'ai donc été aidé par mes antécédents pour comprendre le caractère particulier de la chance quand elle s'est présentée.

   

Écrire cet article m'a lui-même aidé à faire face à mon propre spectre intimidant de défauts. Il n'y a bien sûr aucune fin concernant ce qui doit être fait pour travailler sur ses attachements ; les attachements mentaux sont plus difficiles que les physiques. En tant qu'être humain, je suis largement inconscient de mes attachements. Je suis un lâche moral, je ne veux pas qu'on rie de moi, même si, de façon évidente, cela ne peut pas blesser. C'est tellement absurde ! Je suis figé dans mon style de vie et habitué à une vie tranquille. Il est tentant, quand on devient vieux, de ne pas s'engager dans les activités, créer des excuses avec nos limitations grandissantes et de continuer avec ses anciens centre d'intérêts. Toutes vos priorités doivent finalement changer quand vous vous lancez dans la cultivation et pratique.

 

Même à un stade aussi avancé, je sais que j'ai trouvé mon chemin avec un nouvel horizon, une compréhension fraîche et, grâce aux exercices, plus d'énergie. Mais il manque un point : un privilège incroyable nous a été donné et je me considère assurément comme un des hommes les plus chanceux de ma génération.

 

On nous a donné un cadeau incroyable et nous sommes face au défi d'en être dignes et de faire davantage pour donner aux autres la même chance.

 


Traduit de l’anglais en Suisse le 16 décembre 2007

 

Version anglaise disponible à : http://en.minghui.org/emh/download/ebooks/h029.htm