Souvenirs d’avoir assisté aux conférences du Maître en Chine (Photo)

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par Jing Xin, un pratiquant de Falun Gong outremer

Le 13 mai 1992 est le jour où notre vénérable Maître a commencé à transmettre la Loi au monde. J’ai été assez chanceux pour assister quatre fois aux conférences du Maître en Chine. Ces jours ont été les plus heureux de ma vie. Chaque fois que je regarde la photo de groupe prise avec le Maître après une conférence, mes larmes se mettent à couler et je sens tout mon corps envahi de chaleur. L'immense compassion du Maître m’a encouragé sur mon chemin de cultivation. Je voudrais partager mes expériences d’avoir assisté aux conférences du Maître à partir de 1994 à Tianjin, puis Zhengzhou, Jinan et Yanji.

1 Le second enseignement du Falun Gong du Maître à Tianjin

En 1994 j’ai vu une copie du (livre) Falun Gong à la maison d’un voisin, et j’ai été impressionné par le contenu du livre. Tandis que je lisais le livre, j’ai senti des faluns en rotation dans mon corps, réajustant mon corps et améliorant ma santé. A cette époque, Maître avait déjà fini de donner la 13 ème conférence de Falun Gong à Pékin et il ne devait plus y en avoir d’autre à Pékin. J’ai appris par l’association Falun Dafa que le Maître donnerait des conférences à Tianjin du 14 au 22 mars 1994.

 J ‘ai eu suffisamment de chance pour obtenir un billet. La conférence commençait à 19 heures chaque soir. Nous avons loué un minibus avec d'autres pratiquants de Pékin. Dans la journée nous allions travailler comme d’habitude et partions pour Tianjin en minibus à 16 heures. La conférence terminée; nous rentrions à Pékin. Concerné par la situation financière des élèves, Maître a réduit la série de conférences de dix à neuf jours. Le neuvième jour, Il a enseigné le matin et l’après midi. Nous avons passé la nuit à Tianjin le neuvième jour et nous avons échangé nos compréhensions pendant la nuit. Parce que nous étions de nouveaux pratiquants et n’étions pas capables de pratiquer la méditation dans la position du double lotus, nous nous sommes aidés mutuellement pour arriver à prendre la position.

Nous étions tous impatients de rencontrer le Maître, aussi un jour nous avons attendu sur le chemin que le Maître prenait pour entrer dans l’auditorium. Ce jour là Maître portait une veste claire kaki. Maître a regardé gentiment les élèves venant vers lui. Je venais de commencer à pratiquer le Falun Gong et avait tant de questions à poser au Maître, mais mon esprit était vide au moment où j’ai vu le Maître.

Les séances avaient lieu à l’auditorium “81” dans le district de Heping, à Tianjin, qui peut recevoir 1200 personnes. Nous étions assis près de l’escalier au deuxième étage tandis que le Maître enseignait les exercices et un élève faisait la démonstration des mouvements. Maître a patiemment expliqué les mouvements puis marché parmi les élèves, corrigeant leurs mouvements. Maître a personnellement corrigé mon jeune frère alors qu'il apprenait le second exercice. J’étais si envieux à cette époque. Quelle chance avait mon frère !

2 Les conférences de Falun Gong du Maître à Zhengzhou

les élèves au séminaire du Falun Gong à Zhengzhou posant avec le Maître

Les conférences à Zhengzhou ont été tenues du 11au 18 juin en 1994. Au début dans un vieil auditorium. L’auditorium avait seulement une porte, le plancher était disjoint et le vent pénétrait à l’intérieur de toutes les directions. Un jour, alors que le Maître était entrain d'enseigner la Loi, un orage a commencé et les lumières se sont éteintes d’un seul coup. Il pleuvait des cordes. Le vent violent soufflant en tempête a déraciné de nombreux arbres. J’ai entendu qu’un orage de cette gravité était assez rare à Zhengzhou. La pluie a commencé a tomber dans l’auditorium, mais personne ne s’en préoccupait et c’était très calme à l’intérieur. Un pratiquant près de moi assis sous une de ces fuites était trempé. J’étais très touché qu’il soit resté assis dans une flaque d’eau à écouter le Maître enseigner la Loi. Puis nous avons vu le Maître prendre quelque chose dans sa main et l'enfermer à l'intérieur d’une bouteille d’eau en plastique sur le bureau. Peu de temps après, toutes les lumières sont revenues et le Maître a continué son enseignement de la Loi. C’est alors que j’ai réalisé le genre de difficultés que Maître devait surmonter pour propager la Loi. Maître a tant sacrifié pour les êtres vivants. Nous ne devons pas décevoir le Maître. .

Lorsque la dernière conférence a pris fin, beaucoup d’élèves sont montés sur le podium dans l’espoir d'avoir la chance de serrer la main du Maître. J'ai eu moi aussi l’honneur de serrer la main du Maître. Je me suis senti immergé dans la joie et le bonheur et j’espérais que le temps s’arrête à ce moment là. Tout le monde était réticent à quitter le Maître. C’était une scène touchante.

Le second séminaire de Falun Gong du Maître à Jinan

Une collègue, sa fille et moi sommes allés au second séminaire à Jinan du 21 au 28 juin en 1994. Plus de 4000 personnes ont assisté au séminaire. Au moment où nous avons entendu parlé du séminaire, les billets étaient déjà tous vendus. A cause du grand nombre d’élèves, même les allées étaient remplies de monde assis par terre. Nous n’avions pas de billets pour les places assises, et il avait été arrangé que nous puissions nous asseoir par terre devant la scène, tout près du Maître. C’était l’été et il faisait très chaud dans l’auditorium. Beaucoup de gens essayaient de se rafraîchir avec des éventails mais mon collègue et moi sentions que nous ne devions pas nous éventer en plein milieu de la conférence. Plus tard Maître a dit dans son enseignement de la Loi que nous n’avions pas besoin de nous éventer pour nous rafraîchir. Au moment où Il parlait j’ai senti souffler une brise fraîche et je n’avais pas chaud du tout.

Maître prenait des photos de groupe avec les élèves lorsque les séminaires s'achevaient dans une ville. Cette fois il y avait trop de monde pour prendre une photo et Maître a demandé à ceux qui avaient déjà assisté aux conférences et été pris en photo avec lui de laisser cette opportunité aux autres. Bien que souhaitant être à nouveau sur la photo avec le Maître j’ai décidé de laisser l’occasion à ceux qui n’avaient jamais posé avec le Maître. Il faisait très chaud ce jour là. Sous un soleil de plomb, Maître a pris sur lui d’organiser des prises de vue avec les pratiquants des différentes régions. Lorsque ce fut notre tour, Maître était occupé à placer chacun et a demandé à mon collègue de lui garder une place. Après avoir placé tout le monde, Maître est retourné à sa place juste près de mon collègue et de sa fille. J’ai saisi ce précieux moment avec ma caméra.

-4 Les conférences de Falun Gong du Maître à Yanji

Ma fille et moi avons assisté aux conférences organisées dans le Gymnase deYanbien du 20 au 27 août en 1994. Lorsque j’ai entendu parler des conférences à Yanji, des pratiquants m’ont parlé du taux de criminalité élevé à Yanbian, et ils nous ont mis en garde contre les agressions même dans le train. Ils m’ont dit que je ne devrais pas emmener ma fille. J’ai aussi entendu que cela serait le séminaire avec le plus petit nombre de pratiquants de Pékin. Je ne connaissais pas les pensées droites mais j’ai pensé : " Tout ira bien parce que ce que j’apprends est la Loi juste". Grâce à ma foi pure en Maître et dans la Loi, notre voyage à Yanji s’est bien déroulé. Un billet de train pour Yanji est normalement vendu environ 300 yuans mais nous avons eu des places pour tout juste 100 yuans. Il s’est avéré que Yanbian n’était pas si infesté par la criminalité après tout. Après que nous soyons retournés à Pékin, nous avons parlé de nos expériences à ceux qui n’y étaient pas allés. Ils ont regretté d’avoir manqué les conférences de Maître pour avoir cru la rumeur du fort taux de criminalité à Yanbian.

Ce jour la gare a refusé d’enregistrer notre bagage, et il y avait beaucoup de matériels de Falun gong qui devaient être expédiés à Yanbian. Un assistant du Falun Gong à Pékin m’a appelé et m'a demandé si je pouvais aider à acheminer ces matériaux à Yanbian. J’ai demandé à l’organisation de mon travail de m’aider et j’ai pu faire embarquer ces matériaux pour Yanbian sans aucun souci. Avec le recul, tout semble coïncidence mais c'étaient les arrangements du Maître.

Ceci conclut mon histoire mon récit alors que j'assistais aux conférences de Falun Gong de Maître.

Pour finir, chantons “Une ode à la grâce de Maître”, Une chanson dédiée au Maître par les pratiquants en Chine.

Ecoutez-ces-louanges-universelles
L’occasion qui n'arrive qu'une fois dans l’éternité se propage au ciel et sur la terre
C’est vous qui guidez les êtres vivants vers le futur
Le rayonnement de la Loi brillera éternellement dans l’univers


Traduit de l’anglais le 28 juin 2008

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2008/6/8/97967.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2008/5/17/178653.html

http://fr.clearharmony.net/articles/200806/40110.html