Le Bureau 610 refuse de relâcher un pratiquant de Falun Gong dans un état critique

[Site Clartés et Sagesse]

Les fonctionnaires de la ville de Qiqihar dans la province du Heilongjiang refusent de relâcher un pratiquant de Falun Gong "illégalement emprisonné", Mr. Pan Benyu, en dépit de son état critique. Les fonctionnaires de la prison de Tailai Prison ont émis une note d'"état critique" pour M. Pan, mais le Bureau 610 dans le district Tiefeng de Qiqihar n'a pas voulu le relâcher.

M. Pan Benyu a été arrêté par Xing Guona, un agent de police de Beijuzhai, et d'autres à 9h le matin du 12 décembre 2006. L'arrestation de M. Pan a été rapportée comme faisant partie d'une activité en cours du Parti communiste chinois (PCC) qui a établi un quota d'arrestation d'un certain nombre de pratiquants avant la fin de l'année. Les gardiens de prison ont essayé de forcer M. Pan à faire une fausse confession en recourant à la torture qui a résulté en saignements et contusions internes et externes. Il a été emmené au Second Hôpital pour un traitement d'urgence. M Pan a été renvoyé à la prison de Tailai.

À son retour à la prison, M. Pan a été soumis à nouveau à plusieurs sessions de torture et emmené de nouveau à l'hôpital. À présent, les graves blessures de M. Pan ont causé une perte de ses fonctions hépatiques et des gonflements abdominaux. D'autres symptômes de son état de faiblesse se sont manifestés par un problème cardiaque et une enflure généralisée avec des tuméfactions, y compris à son visage et sa bouche. Son état physique était tel que même sa vision s'était détériorée. En dépit de la grave condition de M. Pan, les cadres de la prison ont annoncé qu'il ne serait pas relâché à moins qu'il ne signe une déclaration de repentir .

Le 25 décembre, sa famille s'est rendue au bureau politique de la prison pour demander la libération de M. Pan. Les cadres de la prison ont donné l'excuse :" Nous avons émis une note d'"état critique" mais vous devez contacter le Bureau 610 local. S'ils acceptent de le relâcher, alors nous vous le remettrons." Toutefois, le Bureau 610 du district de Tiefeng et les fonctionnaires de la police locale de Beijuzhai ont ignoré les blessures menaçant la vie de M. Pan Benyu et à nouveau refusé de le relâcher.

Actuellement de nombreux pratiquants sont encore emprisonnés à Tailai et endurent une persécution similaire. Nous appelons les personnes de cœur à aider à assurer la libération de M. Pan et des autres pratiquants dont les vies sont en danger et pour leurs familles.

Sous-bureau des services de police de Tiefeng dans l'agglomération de Tsitsihar, province du Heilongjiang: 86-452-2183708
Comité de la politique et des lois du district de Tiefeng : 86-452-2188663
Poste de police de Beijuzhai : 86-452-2112035

Traduit de l’anglais le 2 février 2009

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2009/1/31/104417.html
Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2008/12/31/192647.html
http://fr.clearharmony.net/articles/200902/43836.html