Ce même mois voici 15 ans à Paris, Maître Li Hongzhi était invité à présenter le Falun Gong dans un séminaire de Qigong à l'Ambassade de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Par un pratiquant de France

En mars 1995, les autorités chinoises ont organisé un séminaire de sept jours au centre culturel de l'Ambassade de Chine à Paris. A compter de cette semaine, la paisible musique des exercices du Falun Gong pouvait s'entendre chaque matin dans les Jardins du Luxembourg. Dans toute la France, de plus en plus de gens ont commencé à se réunir dans les parcs, tôt le matin pour pratiquer les exercices du Falun Gong.


Au début du printemps 1995, le temps comme les années précédentes, était froid. Des pluies et un ciel couvert ont persisté pendant plusieurs jours, et beaucoup aspiraient aux journées lumineuses et belles du printemps. Le 12 mars était un dimanche, une journée ensoleillée comme on n'en avait pas vu depuis longtemps. A deux heures de l'après-midi au 19 rue Van Loo dans le XVIe arrondissement de Paris, un séminaire de qigong a commencé au centre culturel de l'ambassade de Chine.


Le principal intervenant, M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Gong avait été spécialement invité de Chine. L'ambassadeur de Chine et son épouse ainsi qu'une centaine d'autres personnes assistaient à cet évènement historique .


La semaine qui a suivi a été, comme l'ont dit M. Cheng et beaucoup d'autres: "une semaine qui a marqué un tournant dans leur vie". Du 13 mars au 19 mars, dans un centre d'arts martiaux rue Daumesnil ont eu lieu les tous premiers séminaires de Falun Gong en France. Il a fait un temps clair et ensoleillé toute la semaine et quelques 70 Chinois et Occidentaux ont partagé un même enthousiasme.


A l'époque, les conditions étaient plutôt simples. Il y avait un grand gymnase, une table près du mur et une chaise. La table était recouverte d'une nappe jaune avec un grand symbole du Falun brodé dessus. Mais la salle était " très chaleureuse et paisible " s'est rappelée Mme Zhou.


"Désignant un jeune homme élancé ils m'ont dit que c'était le Maître. J'ai été très surprise. En général les maîtres de qigong sont de vieux messieurs à barbe blanche. Maître Li ne semblait pas avoir plus de 30 ans, mais il semblait très gentil." Mme Zhou était enceinte de neuf mois. Elle avait appris par sa mère qui résidait en Chine que le Falun Gong était une bonne pratique et plus tard avait appris qu'il y aurait un séminaire qui serait tenu à l'ambassade.


"Maître Li était jeune, grand, portrait un costume bleu et un imperméable beige avec des chaussures noires. Il semblait facile d'approche, très présentable" Ces souvenirs restent tout frais dans la mémoire de M. Tang qui commente les évènements de la propagation de la Loi ( Fa ) par le Maître il y a 15 ans. Il a dit qu'il avait entendu parler du séminaire par un ami qui travaillait à l'ambassade.


"Afin que chacun puisse le voir, le Maître s'est tenu debout sur deux chaises pour faire la démonstration des exercices. Le premier jour, en étirant mon bras je me suis senti flotter. Tout mon corps était léger. L'énergie autour de moi était forte". M. Cheng avait entendu parler du séminaire par un journal local. Bien qu'il soit arrivé en retard le premier jour, il a dit: "Cette Loi est incroyable. Ces Principes que le Maître enseigne sont quelque chose d'extraordinaire."


"Quand je suis rentré chez moi après le premier jour de séminaire, je me sentais comme à moitié endormi et j'ai vu tant de scènes extraordinaires. Je n'ai pas eu peur, mais ça semblait bizarre. Le deuxième jour, Maître nous a parlé de l'œil céleste, ce qui expliquait pourquoi j'avais vu ces scènes étranges. Cela nous a également convaincus, mon épouse et moi, de pratiquer le Falun Gong." M. Ming et son épouse étaient très intéressés par la cultivation. Ils ont ressenti que c'était la véritable méthode de cultivation qu'ils avaient cherché si longtemps.


"Quand j'ai commencé à cultiver, j'en suis venu à comprendre de plus en plus que le Falun Gong est vraiment bon. Et de plus en plus, j'ai été déterminé à ne pas arrêter " a déclaré M. Cheng.


S'il y a eu beaucoup de changements et que beaucoup de choses sont arrivées ces 15 dernières années, la chose qui demeure inchangée est leur pratique déterminée du Falun Gong, tout en faisant connaître le Falun Gong à de plus en plus de gens.

Traduit de l’anglais en France

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2010/3/27/115628.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2010/3/17/219933.html