L'appel du 25 avril et le complot du PCC pour persécuter le Falun Gong

[Site Clartés et Sagesse]

Note du rédacteur : Pour commémorer le onzième anniversaire de l'appel du 25 avril, Clearwisdom /Clartés et Sagesse  présente cet article d’une série d'articles des années passées qui est publiée de nouveau. L'appel du 25 avril est mémorable non seulement pour son ampleur mais également parce qu'il était remarquablement paisible et ordonné. Environ 10.000 pratiquants se sont réunis au centre de Pékin ce jour là, protestant paisiblement pour leurs droits civiques. Cependant, la machine de propagande du PCC, dans sa quête à écraser le Falun Gong à la demande du chef du Parti d’alors, Jiang Zemin, a tordu les faits pour servir à ses propres fins. Jusqu’à ce jour, la propagande du PCC accuse le Falun Gong d’avoir « assiégé le gouvernement central de Zhongnanhai »  le 25 avril 1999, prétendant faussement que les 10.000 personnes rassemblées étaient une menace violente à la nation et à ses chefs. Naturellement, rien ne pourrait être plus faux et  cette série d'articles le documente sous divers angles.

Le 25 avril 1999, plus de 10.000 pratiquants de Faluns Gong sont allés à Pékin pour faire appel contre le mauvais traitement de plus de quarante pratiquants de Falun Gong à Tianjin. Ils ont exercé leurs droits légaux en relatant les faits aux autorités sur le mauvais traitement à long terme du Falun Gong. Cet événement a capté l’attention du monde entier.

Cependant, Jiang Zemin, le chef du PCC, ne désirait pas résoudre les problèmes. Trois mois plus tard, sa volonté de persécuter le Falun Gong a été acceptée et reconnue par d'autres chefs de niveau élevé du PCC. Ils ont déclaré que l'appel paisible du 25 avril des 10.000 pratiquants de Falun Gong était un acte d’« encercler Zhongnanhai. «  Ainsi la persécution brutale du Falun Gong et de ses pratiquants a commencé et dure depuis 11 ans.

« Le 25 avril «  est un jour spécial. C'est devenu une journée ou les pratiquants montrent la bonté du Falun Gong au monde entier.

Cependant, ce qui s’est produit ce jour là était le résultat d'un complot conçu par le PCC. Mais la plupart des Chinois ne l’ont jamais su et presque tous les médias à travers le monde ont été trompés. L'établissement de la persécution du Falun Gong a une longue histoire. Elle a commencé par les articles diffamatoires publiés dans les journaux du PCC pour interdire publiquement la publication des livres du Falun Gong jusqu’à la participation secrète de la police et pour que finalement le PCC déclare  que le Falun Gong est un «  culte pervers». Tout au cours du processus, le PCC n'a jamais trouvé une raison légitime pour persécuter le Falun Gong. Dans ces conditions, le plan pour persécuter le Falun Gong a été conçu par un petit groupe de personnes occupant les postes les plus élevés du PCC.

Les pratiquants de Falun Gong ne savaient pas que c’était un complot. Ils étaient des pratiquants suivant les critères de l’Authenticité-Bienveillance-Patience, et se sont exprimés ouvertement au sujet du traitement injuste. S'il y avait un rapport diffamatoire au sujet de Falun Gong dans les journaux, ils allaient clarifier la vérité. Si la police arrêtait quelques pratiquants, ils rapportaient le problème. Quand ils ont appris que la répression à Tianjin était selon les ordres du gouvernement central, ils sont alors allés à Pékin. La police a organisé cette situation en vue de pouvoir l’utiliser plus tard comme excuse pour persécuter le Falun Gong en guidant les pratiquants à longer le mur de Zhongnanhai, de ce fait l’« assièger ». Tout ce que les pratiquants ont fait a été d’obéir aux ordres de la police.

Naturellement, quand les gens ne comprennent pas que le Falun Gong est une discipline spirituelle et n'a rien à voir avec la politique, ils ne peuvent pas non plus voir immédiatement la vraie nature du PCC. Cependant, une fois que le PCC vise un groupe pour la persécution, ils trouvera toujours une excuse pour attaquer.

En fait, au cours des dix dernières années de la persécution, rien n'est lié à l'appel des pratiquants de Falun Gong. Qu’il y ait eu ou non un événement le «  25 avril » où plus de 10.000 pratiquants de Falun Gong sont allés faire appel pour la répression du Falun Gong par le PCC - aurait toujours suivi le plan de Jiang.

Du point de vue du PCC, l'appel du 25 avril, a été organisé pour donner une excuse pour lancer la persécution du Falun Gong à grande échelle. Mais à ce moment-là, comme les gens comparaient le PCC avec la grande bienveillance et patience des pratiquants du Falun Gong et particulièrement comme les gens voyaient petit à petit la nature perverse du PCC, le complot  conçu par le PCC en 1999 a seulement semé les graines de sa propre destruction. C’est ce que le PCC pervers n’a jamais imaginé en 1999.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2010/4/23/116272p.html
Version chinoise:
http://minghui.ca/mh/articles/2009/4/27/199682.html