L'appel du 25 avril a été une tentative pour prévenir la persécution

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par He Yuancun

Le 25 avril 1999, des dizaines de milliers de pratiquants de Falun Gong ont fait appel pour la justice à Pékin. L'appel était une possible occasion pour que le régime chinois puisse prendre connaissance du Falun Gong, quel genre de personnes sont les pratiquants, et ce qu'ils veulent. Loin d'être une raison qui mène à la persécution, mais plutôt l'appel a été une tentative pour empêcher la persécution d'avoir lieu. Les pratiquants ont lancé cet événement de grande envergure spontanément, sans aucune organisation.

Le Parti communiste chinois (PCC) a intentionnellement dissimulé la réponse à la question fondamentale concernant l'incident du « 25 avril » : Pourquoi les pratiquants de Falun Gong en ont-ils appelé? Les pratiquants ont demandé trois choses au cours de leur conversation avec des représentants du gouvernement: 1) la libération des pratiquants de Falun Gong innocents qui avaient été arrêtés, deux jours plus tôt, à Tianjin, 2) l'assurance d'un environnement équitable et juste pour la cultivation-pratique du Falun Gong, et 3) l'autorisation de publier les livres de Falun Gong par les voies habituelles.

De ces trois requêtes, on peut constater que l'environnement de cultivation-pratique du Falun Gong avait été perturbé avant le 25 avril par le ministère de la Propagande central du PCC et le ministère de la Sécurité publique. En fait, la première étape de la persécution du Falun Gong avait déjà commencé. Si les pratiquants de Falun Gong ne s'avançaient pas pour préserver leur milieu de cultivation, la situation se serait vite détériorée.

Des dizaines de milliers de pratiquants ont rejoint l'appel. Certains pourraient se demander si ce n'était pas trop de gens ? A cette époque, il y avait de 70 à 100 millions de pratiquants de Falun Gong en Chine seulement, il n'est donc pas surprenant que des dizaines de milliers de pratiquants se soient présentés. Si cet événement avait été organisé et promu, il est fort probable qu'un million de gens aurait été présents là. Face à tant de gens de tous les secteurs de la société, cette persécution peut ne pas avoir jamais eu lieu.. Mais les pratiquants de Falun Gong n'ont pas utilisé de méthodes organisées pour encourager davantage de présences parce que toutes les activités du Falun Gong sont libres; on est libre de faire à sa guise dans ses allées et venues, et il n'y a pas de listes d'enregistrement ou de listes de noms.

Beaucoup de pratiquants étaient des citoyens retraités qui avaient connu la Révolution culturelle. Même les plus jeunes avaient connu le Massacre de Tiananmen du 4 juin 1989. Pourtant, ils sont sortis au milieu de la tempête, calmement, pour gérer avec le PCC en toute connaissance de cause. Exactement ce qui leur a permis de s'avancer ?

La réponse est simple : après avoir cultiver le Falun Gong, ces pratiquants voulaient vraiment être de bonnes personnes et se discipliner selon les principes, Authenticité-Compassion-Tolérance. De nombreux pratiquants pensent : « Nous essayons seulement d'être de bonnes personnes, cela ne devrait pas compter comme étant politiques, non ? » Sur la base de cette pensée pure, les pratiquants ont mis de côté leur crainte des mouvements politiques du PCC et se sont rendus à Pékin pour faire appel d'une manière ouverte et digne. Ils ont demandé au gouvernement de leur donner un environnement de cultivation en fonction de leurs principes de Authenticité-Compassion-Tolérance, et d'empêcher que la situation ne s'aggrave.

Apparemment, sous le régime totalitaire du PCC, une telle demande raisonnable semble avoir été trop à désirer.

Regardez la crise de l'intégrité dans la Chine d'aujourd'hui. Les dix dernières années ont vu un déclin rapide de la moralité, et de plus en plus de gens mettent leur foi dans l'argent. Ceci est le résultat direct de la persécution du Falun Gong. La foi est devenue un sujet de controverse. Sur la surface, les activités dans les temples sont ouvertes et populaires, mais les activités ont dévié de la nature fondamentale des activités religieuses. Mettre fin à la persécution du Falun Gong et permettre aux gens d'être librement bons et avoir le droit de croire aux principes, Authenticité-Compassion-Tolérance est la seule porte de sortie pour la Chine.

Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2010/4/25/116331.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2010/4/16/221665.html