Il n'y a qu'une seule occasion, ne la manquons pas (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un pratiquant de Chine – Sélectionné parmi les articles présentés pour la commémoration de la Journée mondiale du Falun Dafa

Lorsque j'ai lu la note : « Annonce d'appel à soumission pour la Journée mondiale du Falun Dafa » sur le site Minghui/Clearwisdom (version chinoise/anglaise du site Clartés et Sagesse), j'ai sorti les précieux documents du cinquième séminaire d'enseignement de la Loi à Guangzhou, que j'avais chéris avec soin pendant toutes ces années. En regardant ces documents, je me suis rappelé de manière très claire être assis sur les marches du stade et écouter calmement les conférences du Maître en décembre 1994. Mon corps se sentait transparent et immergé dans la lumière brillante de Dafa.

Le Maître a enseigné :

« L’occasion prédestinée est unique, c’est seulement quand l’illusion à laquelle vous vous cramponnez aura disparue que vous saurez ce que vous avez perdu. » ('Pratiquer après la retraite', dans Points essentiels pour un avancement diligent)

Le temps passant, j'apprécie le sens de cette phrase encore plus profondément.

J'étais très malade lorsque j'étais enfant. J'ai aussi vécu de nombreuses tribulations et j'ai pensé que ma vie était misérable et injuste. Empoisonné par la culture du Parti communiste, je ne croyais pas aux dieux ni aux Bouddhas, et je ne me rendais pas dans les temples. Fin des années 80, début des années 90, le qigong est devenu très populaire en Chine, et de nombreuses personnes m'ont recommandé ce qigong-ci ou ce qigong-là, mais je n'étais pas intéressé.

Un jour de 1992, cependant, j'ai soudain ressenti l'urgence d'apprendre le qigong. Je me suis rendu dans un parc et ai demandé à des gens où je pourrais trouver des cours de qigong. Le personnel du parc m'a répondu qu'il existait de nombreux sites pour différents cours de qigong sur l'esplanade en face de la bibliothèque de Guangzhou. Une fois arrivé là, j'ai regardé chaque présentation et ai trouvé celle présentant le Falun Gong, qui disait que le Falun tourne sans arrêt dans l'abdomen. J'ai pensé : « C'est bon pour moi. Je dois travailler et je n'ai pas beaucoup de temps pour pratiquer. » Je suis allé à la billetterie acheter une place, mais la caissière m'a répondu qu'ils venaient de commencer à faire connaître la pratique et n'avaient pas encore terminé les horaires des cours, je devrais donc revenir plus tard. Je suis parti en me sentant déçu.

Le temps est passé très rapidement. J'étais obsédé par mon travail pour obtenir une promotion. Lorsque je me suis souvenu des cours à nouveau, ils étaient déjà passés. J'ai vite oublié de nouveau tout cela.

Environ un an plus tard, je passais près d'un autre endroit et ai remarqué qu'il y avait une annonce pour des cours de Falun Gong. Je suis allé acheter un billet, mais de nouveau, ils m'ont dit qu'ils n'avaient pas encore commencé de vendre les billets. Plus tard, lorsque je suis rentré d'un voyage d'affaires, les billets étaient tous vendus. J'ai rencontré cette situation trois fois. Après que j'aie commencé la cultivation, j'ai compris que cela s'était produit parce qu'il n'est pas facile pour une personne d'obtenir Dafa.

Plusieurs jours avant que le cinquième séminaire ne se tienne en décembre 1994, un ami m'a apporté un billet et m'a dit que c'était un bon cours de qigong et qu'il avait dû faire beaucoup d'efforts pour l'obtenir. Son autre ami qui devait participer au cours était parti en voyage d'affaires et ne pouvait pas venir.

Le premier jour du séminaire, les paroles du Maître m'ont profondément touché. Mon véritable moi m'a dit que c'était ce que je cherchais. Après avoir écouté la première conférence, j'ai totalement changé ma compréhension de l'Univers, et j'ai pris conscience de la bonté et de la valeur de cette pratique. Je savais que c'était un tout nouveau départ dans ma vie, et j'étais déterminé à pratiquer Falun Gong. Dans les années qui ont suivi, la carte d'étudiant et le billet de ce cours sont devenus mes souvenirs les plus chers et les plus vifs.

Le deuxième jour, je suis arrivé au stade très tôt le matin. Je ne savais pas pourquoi, mais je ne me suis pas dirigé vers mon siège, au lieu de cela, j'ai marché autour du hall à l'extérieur. Quelqu'un a alors dit soudain : « Le Maître arrive » et tout le monde a marché vers lui. Le Maître est passé tout près de nous, puis est entré dans la salle de cours. Le Maître me semblait si grand et si familier, et j'ai senti que je l'avais rencontré auparavant, mais je ne pouvais pas me rappeler où, ni quand.

Après le cours, j'ai commencé à marcher le long des allées de l'esplanade, espérant de nouveau voir le Maître de près. Les gens qui sortaient de la salle de cours étaient si heureux, et leurs visages semblaient rosés et en bonne santé. Je n'avais jamais vu un tel tableau.

Dans le poème 'Escalader le Mont Tai' dans Hong Yin, le Maître a enseigné :

« Disciples de Dafa, vous êtes des dizaines et des dizaines de millions,
Accomplir le gong, atteindre la plénitude parfaite, être tout là-haut. »

C'est ce que le Maître souhaite pour nous. En écrivant ceci, je peux à peine retenir mes larmes. Tout ceux qui peuvent écouter les conférences du maître en personne sont très chanceux.

Le cinquième séminaire de Guangzhou était le dernier enseignement systématique de la loi donné par le Maître, et il a reçu le plus grand nombre de participants. Après avoir assisté au cours, je me suis senti si chanceux d'avoir pu saisir la dernière chance. Mais j'ai aussi regretté d'avoir été si peu soucieux pour manquer autant d'occasions. Ce genre de regret n'est pas un regret ordinaire. Depuis que la persécution a commencé en 1999, le Maître me manque encore plus, et je comprends désormais profondément combien véritablement précieuse est l'occasion de cultiver en Dafa.

Chaque fois que je rencontre des tribulations ou que je me sens perdu, je me remémore que je dois chérir cette opportunité. Il y a une seule occasion d'être un disciple de Dafa dans la période de rectification par la Loi et d'assister le Maître dans la rectification par la Loi ! Je ne peux manquer d'autres occasions de suivre le Maître de près et de marcher sur mon chemin de cultivation en faisant tout ce qu'un disciple de Dafa doit faire. Je vais chérir cette chance inespérée.

(1) Bulletin du cinquième séminaire de Falun Gong à Guangzhou

(2) Billet du Stade de Guangzhou

(3) Reçu

(4) Carte d'étudiant du cours de Falun Gong

(5) Formulaire d'inscription d'étudiant au cours de Falun Gong

Traduit de l'anglais en France

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2010/5/30/117505.html

Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2010/5/13/223019.html