Souvenirs précieux: Assister aux enseignements de la Loi par le Maitre en 1994

[Site Clartés et Sagesse]


Par un pratiquant de la province du Heilongjiang

J'aimerais raconter mon expérience d'avoir assisté aux enseignements de la Loi par le Maitre. Soyons de nouveau témoins de la compassion du Maître et la manifestation de la Loi ( Fa ) dans le monde humain.

Mon fils avait des maladies qui ne pouvaient pas être diagnostiquées par les hôpitaux. Alors que j'étais désespérée et perdue, j'ai rencontré deux pratiquants du Falun Gong qui m'ont donné le précieux livre Zhuan Falun et nous ont également enseigné les exercices à mon fils et à moi. Le 27 avril 1994, mon fils et moi avons pris le train pour la ville de Changchun avec des dizaines de personnes pour assister à la septième classe du Maitre dans l'auditorium de l'université de Jilin dans la ville de Changchun.

Alors que j'écoutais le Maître enseigner la Loi, je me suis calmée et j'ai ouvert grand les yeux , sans même un clignement afin de garder dans mon cœur chaque mot prononcé par Maître. Avant de pratiquer le Falun Gong, je ne connaissais rien à la 'cultivation', mais en écoutant les conférences du Maître, j'ai senti que j'étais devenue une autre personne impatiente d'entendre et de comprendre la Loi. Afin de voir clairement le Maître, je me suis déplacée du douzième rang au troisième. A ce moment, Shifu s'est adressé au public : "Quelqu'un aimerait s'asseoir devant, mais en fait c'est la même chose où que vous vous asseyez. Plus vous vous asseyez loin, mieux vous voyez." J'ai pensé: "Parmi tous ces gens comment le Maître a-t-il su que je voulais changer de place? C'est vraiment miraculeux!"

Avant une conférence, nous sommes restés coincés dans un embouteillage et l'ensemble des pratiquants dans le bus était très inquiet d'être en retard. Quand nous sommes arrivés à l'université de Jilin, nous pensions tous être en retard. Toutefois des que nous nous sommes assis dans l'auditorium, le Maitre a dit: "Parce qu'un bus était en panne sur l'autoroute, certains élèves sont arrivés en retard. Maintenant nous pouvons commencer la conférence". J'ai pensé que le Maître savait tout et je ne trouvais aucun mot pour exprimer mon admiration.

Avant le début de la sixième conférence, quelqu'un m'a dit que le Maître voudrait voir mon fils. Comme il ne restait pas beaucoup de temps avant le début de la classe et que je savais que le Maître commençait toujours à l'heure, j'ai couru pour chercher mon fils. Toutefois en entendant un grand fracas, je suis tombée par terre. Le bruit était si fort que tous les gens présents ont eu peur. Sans y prêter attention je me suis levée tout de suite. Un pratiquant m'a demandé si j'allais bien et j'ai répondu: "Je vais bien". J'ai emmené mon fils sur l'estrade pour qu'il voit le Maître. Le Maitre a regardé mon fil avec un sourire et demandé: "Quel âge a votre fils? Est'-il au collège? "J'ai répondu: "Il est en huitième et j'ai dit au Maitre "Nous venons tous les deux de finir de lire Zhuan Falun à la maison et nous avons également commencé à pratiquer les exercices." J'ai parlé au Maitre des conditions de mon fils. Puis le Maître a parlé à mon fils pendant quelque temps. J'ai demandé alors au Maître comment faire si nous avons des questions une fois rentrés à la maison. Maître a souri et a pris une carte de visite en disant que c'était la dernière qui lui restait en poche. Il nous a dit de l'appeler si nous avions des questions. J'ai été émue aux larmes. A ce jour j'ai toujours cette carte et je la chérit. Je ne me sus pas rappelée de ma chute jusqu'à ce que je retourne à notre place avec mon fils. J'ai touché mon corps et n'ai senti aucune douleur, c'était comme si je n'étais pas tombée du tout. J'étais profondément émue de voir que bien que nous venions tout juste de commencer à pratiquer, le Maître m'avait cherchée et protégée.

Alors qu'il assistait aux conférences du Maître, mon fils a constamment expérimenté des capacités supranormales. Je ne vais pas parler de ce qu'il a vu avec son œil céleste mais plutôt comment ses capacités supranormales se sont manifestés dans d'autres domaines. Un jour nous avons acheté de l'eau avec des glaçons mais il n'y avait pas de glaçons dans la bouteille et il faisait très chaud ce jour là. Mon fils a dit "Maman, je veux seulement une bouteille qui a des glaçons". Dès qu'il a prononcé ces mots, la bouteille d'eau dans sa main est devenue un solide bloc de glace. Un matin nous sommes sortis pour aller à l'auditorium après le petit déjeuner quand je me suis soudain rendu compte que j'avais oublié la clef sur le lit, sans laquelle personne ne pouvait entrer dans la chambre. Mon fils a dit: "Ne t'inquiètes pas, vas à l'auditorium, je vais aller la chercher." J'ai dit :"J'ai moi-même fermé la porte, la clef est enfermée à l'intérieur." Quelque temps plus tard, mon fils est revenu et m'a donné la clef. Je lui ai demandé comment il avait fait. Il a juste répondu: "Ne me le demande pas". En mai il faisait très frais le matin et le soir. Mais mon fils ne portait qu'un fin t-shirt et il avait chaud. À la maison il avait tellement de maladies et ici il était en pleine santé. Dans le passé je ne croyais pas du tout aux capacités supranormales. Mais aujourd'hui j'en ai non seulement été personnellement témoin mais mon fils les déployait lui même. Je ne me questionnais plus à propos de l'existence des dieux ni des miracles. Mon cerveau et mes pensées, qui avaient été empoisonnés par l'idéologie athée du Parti communiste chinois depuis de nombreuses année, ont été purifiées par Shifu et Dafa.

A la fin de la dernière conférence, le 8 mai au matin, les élèves sont restés encore un peu. Tout le monde était debout devant la porte, regardant Maître s'en aller. Quelques pratiquants pleuraient et moi aussi. Après avoir assisté aux neuf conférences, mon point de vue sur le monde avait totalement changé. Je sentais mon corps très léger. J'avais déjà jeté tous les médicaments que j'avais emmenés avec moi. Je ne trouvais plus que les choses que poursuivaient les gens ordinaires comme la compétition pour le gain personnel et autres choses étaient importants. Tout ce que je voulais était devenir une meilleure personne et pratiquer le Falun Gong toute ma vie.

Après que Maître ait fini les conférences, un pratiquant m'a dit que mon fils devait suivre le Maître à d'autres endroits pour continuer à écouter les enseignements du Maître. Alors mon fils est allé à Pékin, Chengdu et Chongqing et a assisté aux enseignements du Maître et est resté près du Maître. Quand il est revenu à la maison il m'a dit que quand il prenait ses repas avec le Maître, Maître mettait de la nourriture dans son bol et enlevait la viande pour lui. L'anniversaire du Maître a eu lieu alors qu'ils étaient dans un train. Plusieurs pratiquants ont voulu commander des repas élaborés et coûteux au wagon restaurant, mais le Maître n'était pas d'accord, même quand les pratiquants ont changé la commande pour quelques nourritures simples. Parce que les pratiquants semblaient être au bord des larmes, finalement Maître a accepté et a acheté seulement un bol de nouilles instantanées. Mon fils m'a dit que le Maître était toujours frugal, et faisait don de ses économies (il a été dit que cela faisait en tout 30 mille yuans) à la Fondation de la justice et du courage. En étant personnellement témoin de ces choses, mon fils les a toutes gardées dans son cœur et par la suite a également vécu frugalement.

Quand je suis revenue de la ville de Changchun, mon époux m'a dit qu'il avait vu un jour une lumière scintiller à travers la maison et que cela s'était reproduit deux fois. Je savais que c'était le Maître qui nettoyait notre maison. Avec l'aide du Maître, la grave maladie d'estomac de mon époux, ses rhumatismes et sa maladie de cœur ont disparus. Le sourire est revenu sur son visage. Il nous soutenait dans notre cultivation pratique. Mon fils a suivi Maître à peu près un mois et certaines de ses dépenses de voyage ont été payées par le Maître. Quand mon fil est parti de la maison il était maigre et souffrait de nombreuses maladies, mais quand il est revenu nous ne l'avons pas reconnu à la gare jusqu'à ce qu'il nous appelle mon époux et moi. Nous étions stupéfaits. Il avait un teint délicat et rosé, il était également plus grand et fort et il avait des cheveux noirs et brillants. Les gens qui connaissaient mon fils ont tous été surpris, ils se demandaient comment il avait pu changer autant, en seulement un mois d'absence.

J'ai personnellement été témoin des miracles de Dafa. Les gens autour de nous en ont été également été témoins grâce à notre changement physique et mental. Quelqu'un m'a demandé d'inviter Maître chez lui pour guérir des maladies et a dit qu'il lui donnerait une grosse somme. J'ai répondu: "Mon Maître ne veut pas d'argent. Il guérit partout où il va. Mon Maître désire propager la Loi ( Fa ) et sauver les êtres. Venez juste pratiquer Falun Dafa."

Pendant les 16 ans de ma cultivation pratique, j'ai ressenti profondément la grande compassion du Maître, la véritable manifestation de la Loi de Bouddha dans le monde humain et la grande et immense grâce de Bouddha. Je continuerai diligemment ma cultivation pratique, ferait bien les trois choses et ne décevrais pas Maître.

Traduit de l’anglais en France

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2010/8/11/119190.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2010/8/6/228035.html