Partage d’expérience tardif d’un pratiquant mentionné dans Zhuan Falun

[Site Clartés et Sagesse]


Par un pratiquant de Falun Gong en Chine

J’ai commencé à pratiquer Falun Gong, le 3 janvier 1993 à Pékin où s'est déroulé le 6eme enseignement de la Loi. Je suis le pratiquant mentionné par Maître dans " Zhuan Falun " dont la bicyclette a été heurtée par une jeep en rentrant chez lui.

Le lendemain de l’incident, j’attendais dans l’auditorium pour remercier le Maître de m’avoir sauvé la vie. Maître m'a tapoté l’épaule avec un sourire et a dit : " Cultivez bien " J’étais en larmes, restant là longtemps sans bouger, regardant sa haute silhouette. Incapable de me calmer.

Lorsque le septième jour, Maître a terminé la conférence et s'apprêtait à enseigner les exercices, je me suis senti étourdi et nauséeux,je suis alors monté sur le podium pour demander l’aide du Maître. Il m’a répondu qu’il avait déjà dissipé les mauvaises choses dans mon estomac, et que je pouvais redescendre. J’ai vomi beaucoup de fluide vert immédiatement après être descendu du podium. Alors que Maître purifiait mon corps, j’ai vomi de nombreuses fois et finalement des choses noires sont sorties.

Sur mon lieu de travail, je faisais partie de l’équipe d’haltérophilie. Dans le but de briser les records en compétition, la Commission des Sports du PCC (parti communiste chinois) a adopté la méthode de formation japonaise exigeant huit heures d’entrainement par jour. En conséquence, de nombreux membres, moi y compris, avons été blessés et incapables de participer à la compétition.

Lorsque la révolution culturelle a commencé, l’équipe a été dissoute et je suis retourné travailler à l’usine. Toutes mes vieilles blessures, telles une inflammation du coude, de l’arthrite dans les épaules, et des douleurs de genoux et de dos sont réapparues les unes après les autres. J’ai dû prendre de nombreux congés maladie pour récupérer chez moi. J’ai même appris des choses Taoïstes pour soigner la douleur, mais cela n’a pas fonctionné. Heureusement, Maître a éliminé ces problèmes avant même que je ne finisse la sixième classe. Plus tard, j’ai assisté à la septième et à la huitième classe du Maître.

Afin d’exprimer ma gratitude au Maître et à Dafa, j’ai montré au travail le comportement d’un disciple de Dafa, harmonisant les relations entre collègues, prenant volontairement du travail supplémentaire sans jamais lutter avec les autres pour mes propres intérêtes. Chaque année, j’étais reconnu comme un travailleur modèle.

J'ai pris ma retraite fin 1997. J’ai participé à l’étude de la Loi en groupe et pratiqué les exercices tous les dimanches au printemps suivant et mon xinxing s’est rapidement amélioré. Je nettoyais le site avec quelques compagnons de pratique avant que nous ne diffusions la Loi et fassions les exercices. A cette époque, nous étions très heureux et nos familles étaient harmonieuses.

Après le 20 juillet 1999, notre site d’exercices de groupe a été détruit lors de la répression à tout va du pervers PCC. Cependant, chaque membre du groupe a persisté à étudier la Loi et pratiquer les exercices chez soi. Je distribuais et affichais des matériaux de " clarification des faits " chaque jour. Sous la protection du Maître, j’ai accompli ces tâches avec succès.

A cause de mes omissions et de mon attachement à la complaisance, j’ai été arrêté par la police locale alors que je distribuais des matériaux de clarification des faits avant la 17 ème réunion du congrès du PCC en 2007. Dans le centre de détention, je n’ai pas coopéré avec la perversité. J’ai refusé de leur fournir mes coordonnées, je n’ai pas passé l’examen physique ni porté l’uniforme. J’ai clarifié les faits aux détenus et les ai persuadés de quitter le Parti communiste et ses organisations affiliées.

Les gardes ont assigné des toxicomanes à ma surveillance. J’ai été privé de sommeil et de l’utilisation normale des toilettes. J’ai été aussi forcé de prendre des douches froides. Quatre détenus ont tenté de me prendre en photo et ils n’ont pu me déplacer sous la pensée que j'émettais, soutenu par le Maître. Ils n’ont toujours pas pu me faire bouger même avec deux détenus supplémentaires. Je n’ai ressenti aucune douleur lorsqu’ils m’ont laissé tomber par terre.

À cause de mon refus de coopérer et avec le soutien du Maître et les pensées droites des compagnons de pratique, j'ai pu m’échapper du centre de détention avec des pensées droites, le 16 novembre 2007.

Maître a tant fait et enduré toute ma douleur pour moi. Je Lui suis infiniment reconnaissant pour sa compassion-bienveillante.

Notre coordinateur local a suggéré que j’écrive mon expérience en tant que témoin de l’histoire. J’ai hésité parce que je pensais que mon niveau d’éducation n’était pas suffisamment élevé, et mon écriture pas assez bonne. Cependant, j’étais très touché lorsque, plus tard, j’ai lu les deux expériences de partage suivantes écrites par deux compagnons de pratique que Maître a mentionné dans " Zhuan Falun ".

1er-exemple
« Quand nous faisions le stage à l’Université de Jilin la dernière fois, un élève sortait de la porte principale de l’université en poussant son vélo; à peine arrivé au milieu de la rue, il a été pris en sandwich entre deux voitures; les voitures ont failli le bousculer mais il n’a pas du tout eu peur. Quand des choses de ce genre se présentent, le plus souvent nous n’avons pas peur; les voitures se sont arrêtées à la dernière seconde et rien ne s’est passé. »

2eme exemple

" Voici une autre histoire qui s’est passée à Changchun. À côté de la maison d’un élève, on construisait un bâtiment – aujourd’hui les bâtiments sont très hauts, les échafaudages étaient montés sur des tubes en fer de 2 pouces31 de diamètre et de 4m de long. L’élève venait de sortir et s'était éloigné quelque peu de chez lui, un de ces tubes de fer est tombé verticalement de l’immeuble en se dirigeant droit sur sa tête, les passants dans la rue regardaient, saisis de frayeur. Mais il a dit: «Qui m’a tapé?» Il croyait que quelqu’un lui avait donné un coup sur la tête. À l’instant où il s’est retourné, il a vu au-dessus de sa tête un grand Falun qui tournoyait, et le tube de fer a glissé à côté de sa tête. Après cela il est resté planté droit dans le sol."
.
J’ai eu honte lorsque j’ai lu ces articles. Nous avons le même Maître et le même Dafa, mais ils pouvaient valider Dafa et apprécier la compassion de Maître alors que je pensais égoïstement. Maître m’a sorti de l’enfer, a purifié mon corps, m’a donné une nouvelle vie et a éliminé mes maladies. Il a enduré tant d’épreuves pour moi et m’a laissé bénéficier de la bonne santé d’un jeune homme.

Je ne peux que maintenir fermement mes pensées droites, croire fermement en Maître et en la Loi, bien accomplir les " trois choses", et suivre Maître sur le chemin de la ‘cultivation’. Je réaliserai mes serments préhistoriques, accueillerai la rectification de la Loi dans le monde humain et retournerai à mon origine avec le Maître.

Traduit de l’anglais en France

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2010/9/15/120005.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2010/9/6/229196.html