En regardant dix ans en arrière : Deux rapports du site Web Minghui avaient prévu qu'il y aurait un coup monté d’auto-immolation

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par Li Jiran

Lors du dixième anniversaire du coup monté de l'auto-immolation à la Place Tiananmen, plusieurs personnes aux bons cœurs, en Chine continentale et en dehors, avaient écrit des articles pour révéler ce crime bouleversant. Un pratiquant de Falun Gong a trouvé deux articles d’actualité au sujet de l’intention du PCC d’utiliser l’auto-immolation » pour diffamer le Falun Gong. Ils avaient été publiés sur le site Web de Minghui (version chinoise de Clarté et Sagesse) avant l'incident. Les deux articles révélaient l'insidieuse intention du PCC de diffamer le Falun Gong. Ils montrent également la véritable position des pratiquants de Falun Gong envers l'auto-immolation.

Le site Web de Minghui est la source d'informations d'outre-mer qui est le plus souvent bloqué par le PCC. Depuis que le site Web de Minghui a commencé en juin 1999, il a rapporté et a documenté une quantité innombrable d'information et de faits liés au Falun Gong et à la persécution. Depuis que le PCC a commencé la persécution du Falun Gong le 20 juillet 1999, le site Web de Minghui a publié une quantité considérable de témoignages de première main et de rapports des pratiquants persécutés à l'intérieur de la Chine continentale. Minghui a également exposé les mensonges publiés par les médias de Chine, gérés par l'État ainsi que des faits innombrables dissimulés par la propagande du PCC. Le site a également publiés plusieurs rapports sur de la façon dont le Falun Gong s'est répandu dans plusieurs pays à travers le monde et a publié des partages d'expériences et d'autres articles de pratiquants de tous les milieux sociaux et de partout dans le monde.

Les rapports de Minghui montrent la position des pratiquants de Falun Gong au sujet de l’auto-immolation. Le site Web a déclaré sa position au sujet de l'auto-immolation avant que le coup monté à la Place Tiananmen se soit  produit. Voici les deux rapports.

Un rapport de Chine continentale en résumé de l‘actualité le 11 octobre 2000 : (http://www.minghui.org/mh/articles/2000/10/11/1079.html)

Sources internes (de Chine continentale) : La perversité a l’intention de monter un coup d’auto-immolation

Selon une source interne du bureau 610, la perversité a l’intention de mettre le feu à des pratiquants pour créer un « incident d'auto-immolation » pour diffamer le Falun Gong. Nous espérons que les pratiquants de Chine continentale prêteront attention à ce problème.

Un rapport au sujet de l'auto-immolation en Chine continentale en résumé de l’actualité le 13 décembre 2000 (http://www.minghui.org/mh/articles/2000/12/13/4411.html) :

Faites attention à la police feignant d’être des pratiquants de Falun Gong ; leur intention est de faire du tort au Falun Gong.

Un pratiquant qui connait très bien la tactique de la police a dit : « Des policiers feignant d’être des pratiquants de Falun Gong, contactent des pratiquants de Falun Gong pour organiser les pratiquants à partager leurs expériences afin d'arrêter ces pratiquants. Il y a des policiers qui feignent d’être des pratiquants de Falun Gong en récitant Hong Yin sur la Place Tiananmen pour attirer des pratiquants. Selon une source de la police, ils peuvent ainsi capturer immédiatement beaucoup de pratiquants. »

Un autre pratiquant a appris d'un membre de sa famille que l'annonce « Rassemblement des policiers qui feront semblant d’être des pratiquants de Falun Gong  » avait été diffusée un matin à quatre ou cinq heures du matin dans des quartiers résidentiels. Ce message a été répété plusieurs fois.

Nous espérons que les pratiquants seront prudents quant ils valident la Loi et clarifient la vérité au sujet du Falun Gong. Récemment, les sources du PCC disent que « Beaucoup de pratiquants de Falun Gong iront à la Place Tiananmen pour une auto-immolation à un moment donné. Les pratiquants doivent y faire attention.

********

Bien que ces deux rapports soient courts et qu’une période de deux mois s’est écoulée entre les deux, les deux rapports montraient une préparation de l’incident d’auto-immolation ». Les rapports indiquaient que les bureaux 610 et la police visant les pratiquants de Falun Gong en étaient la source. En reliant les deux rapports à l'incident d'auto-immolation de la Place Tiananmen, il semble que le temps est bien synchronisé. Le coup monté d'auto-immolation s'est produit le 23 janvier 2001, 42 jours après le dernier rapport, donc l'information des sources internes du PCC n'était pas sans fondement. Le PCC se préparait déjà à ce qui s'est avéré être un coup de propagande extrêmement efficace.

La source du deuxième rapport venait probablement de Pékin. Dans le rapport, on dit : « Rassemblement des policiers qui font semblant d’être des pratiquants de Falun Gong » ont été diffusés un matin à quatre ou cinq heures du matin dans des quartiers résidentiels. Ce message a été répété plusieurs fois. »  Bien que des espions de diverses régions en Chine continentale feignent d’être des pratiquants de Falun Gong, c’est seulement à Pékin qu’ils peuvent agir à quatre ou cinq heures du matin. La Place Tiananmen était probablement la cible.

Les rapports montrent ce que pensent les pratiquants de Falun Gong de d’auto-immolation. Ils sont contre toute forme d'auto-immolation. Ils voyaient déjà les mauvaises intentions du PCC d'employer des événements extrêmes pour diffamer le Falun Gong. Le premier rapport, en particulier, avertissait au préalable des mauvaises intentions du PCC.

Les deux rapports ont été publiés sur le site Web de Minghui avant le coup monté de l’auto-immolation. Ils soulignaient deux choses : tout d'abord, que le Falun Gong est contre l'auto-immolation ; deuxièmement, que le PCC se préparait à utiliser l'auto-immolation pour diffamer le Falun Gong.

Ces deux rapports correspondent à l'information fournie par Lin Chunshui, un chef du Parti démocratique de Chine à l'intérieur de la Chine. Il a dit qu’un haut fonctionnaire du ministère de la sécurité publique de la Chine lui avait dit que Wang Jingdong s’immolerait le 23 décembre, mais Jia Chunwang (qui était un chef au ministère de la Sécurité d'État) l’a su le 22 décembre. A la conférence de la Commission de la politique et du droit du Comité central du CPC, Luo Gan, l'ancien secrétaire politique et législatif du Comité d'affaires de la République Populaire de Chine, avait dit : « Si Wang Jingdong ne s’était pas immolé, alors Zhang Jingdong ou Li Jingdong se seraient immolés. » Les rumeurs qui s’ébruitaient au sujet de cet incident  prouvent que l'auto-immolation de Tiananmen était un coup monté par le PCC avec l'intention de diffamer le Falun Gong.

Avant le coup monté de l'auto-immolation, il y avait pas mal de gens à l'intérieur du PCC qui savaient déjà que ceci se produirait. Les pratiquants de Falun Gong en avaient entendu parler mais n'y ont pas prêté attention. Ils ne se sont pas rendus compte à quel point le PCC pouvait être pervers. Par exemple, un article du site Web de Minghui le 13 octobre 2001, dit :

« Je me rappelle qu’avant le Nouvel An chinois 2001, j'avais demandé aux chefs de ma compagnie la permission de rendre visite à mes parents pour passer le Nouvel An chinois avec eux. Ils m'ont dit clairement que des pratiquants de Falun Gong s’immoleraient à la Place Tiananmen pendant le Nouvel an chinois et que je ne pouvais donc pas partir car je devrais me rapporter à mon supérieur. J'ai dit qu'il était impossible que des pratiquants de Falun Gong fassent une telle chose. Je leur ai demandé où ils avaient entendu çà. Ils ont dit que leur chef leur avait dit et que leur chef l'avait appris à une conférence : « Pékin demande [aux compagnies] de surveiller strictement les pratiquants de Falun Gong qui sortent et de les empêcher d'aller s’immoler à Pékin. » Si le PCC n’a pas organisé l’auto-immolation, comment pouvait-il annoncer la nouvelle d'un niveau à l'autre avant que ça ne se produise. Ils savaient qu'un événement d'auto-immolation était prévu la veille du Nouvel an chinois et s'ils avaient voulu l'empêcher, ils auraient pu facilement empêcher quiconque d’entrer à la Place Tiananmen. Comment une auto-immolation pourrait-elle-même se produire ? La seule explication est que le PCC l'avait prévue pour diffamer le Falun Gong afin d'inciter la haine des gens envers de Falun Gong. Ils ont utilisé des personnes qui ne connaissaient pas la vérité sur le Falun Gong pour persécuter le Falun Gong et pour duper les gens. »

Le jour, où la vérité sur l’auto-immolation à la Place Tiananmen sera complètement révélée, approche. Avec le nombre croissant de personnes démissionnant du PCC et de ses organisations affiliées, la dissolution du PCC est inévitable. D'ici là l'incident d'auto-immolation sera facilement exposé, parce que tous les indices pointeront en direction des niveaux élevés du PCC.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2011/2/24/123445p.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2011/2/9/ 236056.html