Le directeur d'une maison de retraite meurt suite à la persécution dans la prison de Panjin, province du Liaoning

[Site Clartés et Sagesse]

Par un correspondant de la province du Liaoning, Chine


Nom: Fan Zhenguo (范振国)
Genre: M
Âge: 50 ans
Adresse: Faubourgs de Tianshenghao, ville de Lingyuan
Profession: Directeur d'une maison de retraite
Date du décès: 11 septembre 2011
Date de la dernière arrestation: 29 juillet 2008
Dernier lieu de détention: Prison de Panjin (
盘锦监狱)
Agglomération: Lingyuan
Province: Liaoning
Persécution endurée: Condamnation illégale, passages à tabac, emprisonnement

M. Fan Zhenguo, précédemment directeur de la maison de retraite de Tianshenghao, a été condamné à huit ans de prison en 2008 pour sa pratique du Falun Gong. Environ trois ans plus tard, le 11 septembre 2011, il est mort suite à la persécution dans la prison de Panjin à l'âge de 50 ans. Le 13 septembre, les autorités carcérales ont forcé sa famille à incinérer son corps.

M. Fan Zhenguo

La famille de M. Fan a demandé à visionner la vidéo de surveillance de la prison, mais les autorités ont dit que la caméra n'avait pas été installée.

M. Fan a été «illégalement arrêté» plusieurs fois pour la pratique du Falun Gong après que le Parti communiste chinois ait lancé la persécution en juillet 1999. Le 28 juin 2000, alors qu'il regardait la TV avec une dizaine d'autres personnes, M. Fan a été arrêté par la police de la ville de Sanjiazi. Il a été détenu pendant onze jours et a été démis de son poste de directeur de la maison de retraite de Tianshenghao.

En février 2007, M. Fan a été arrêté par des policiers de la ville de Sihedang pour avoir suspendu des banderoles bannières qui «clarifiaient les faits» à propos du Falun Gong. Il a été interrogé pendant deux heures. Le 20 juillet, la police de la ville de Sihedang et la police de Sanjiazi se sont rendues chez M. Fan et ont tenté de l'arrêter. M. Fan est parvenu à s'échapper. En novembre, les policiers de la Division de Sécurité intérieure de Lingyuan sont allés chez M. Fan et ont essayé de l'emmener, sans y réussir.

La nuit du 19 juillet 2008, environ dix pratiquants des villes de Sanjiazi et de Tianshenghao distribuaient des matériaux de clarification de la vérité dans les régions de Pingfangzi et de Taohuachi du canton de Kazuo. Alors qu’ ils étaient sur le point de rentrer en voiture, vers 1H30 du matin, ils ont été arrêtés par la police du commissariat de police de Pingfangzi.

Le directeur de la sous-station de police, Wang Xiaofeng, a sorti un pistolet, alors qu'un autre policier tenant un bâton électrique ouvrait de force la portière de la voiture des pratiquants . Ils ont trouvé des documents révélant la persécution et ont forcé tout le monde à sortir de la voiture et à monter dans les voitures de police. M. Fan Zhenguo a constamment clarifié les faits aux policiers jusqu'à que ceux-ci lui maintiennent la tête baissée de sorte qu'il ne puisse plus parler. Puis deux voitures de police ont emmené les dix pratiquants au commissariat de police de Pingfangzi.

M. Fan a escaladé la barrière du commissariat de police et s'est échappé. La police a conduit trois recherches, mais ne l'a pas trouvé.

Le 29 juillet, sous les ordres de Wang Xishan, le secrétaire du comité du parti communiste de la municipalité de Sanjiazi, de la ville de Lingyuan, de Li Bin et Li Qin se sont associés avec la police du commissariat de police de Pingfangzi pour arrêter M. Fan. La police a pénétré par effraction dans la maison de M. Fan et l'a arrêté. La police a battu M. Fan, l'a jeté à terre, et lui a piétiné la tête. Plus tard, M. Fan a été sévèrement battu au commissariat de police de Sanjiazi.

Quatre mois plus tard, M. Fan a été secrètement condamné à huit ans de prison, et a été incarcéré dans la prison de Panjin. En prison, il a été soumis aux travaux forcés et il a perdu connaissance plusieurs fois dû aux mauvais traitements.

M. Fan a perdu connaissance pour la dernière fois à environ 19H40, le 11 septembre 2011. Il a été envoyé à l'hôpital de la prison et plus tard dépêché à l'hôpital No.2 de la ville de Lingyuan. Il est mort à 21H40 cette nuit-là. Les autorités carcérales ont envoyé un message textuel à l'épouse de M. Fan à 0H45 heure du matin.


Traduit de l'anglais

Version anglaise: http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/9/22/128265.html
Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/9/18/246885.html