L'imposture de l'auto-immolation sur la Place Tiananmen était bien une mise en scène par le PCC

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un pratiquant en Chine


J'enseignais au lycée à cette époque. Au cours de la période des vacances d'hiver, autour du 16 janvier 2001, l'administration de l'école nous a rassemblés et a organisé les vacances d'hiver.

Après la réunion, le directeur a appelé un autre pratiquant de Falun Gong et moi à son bureau et a dit, « Le directeur du bureau d'éducation veut avoir un entretien avec vous deux, allons-y ensemble. » En arrivant au bureau d'éducation, un directeur adjoint nous a rencontrés. Ce qu'il a dit était en gros ceci, pendant le Nouvel an chinois, nous ne devrions pas sortir. Si nous voulions aller à un certain endroit lointain, alors nous devrions les informer. Le point dont je me appelle le plus clairement était : afin de souligner la gravité pour que nous ne sortions pas, ce directeur adjoint a dit, « Certains veulent aller Place Tiananmen pour s'immoler par le feu. Vous ne devez absolument pas participer à cela ! » Quand je l'ai entendu dire, j'ai été abasourdi. Pourquoi voudraient-ils s'immoler par le feu ? J'ai demandé, « Où avez vous entendu parler de ceci ? » Il a répondu, « La police est venue et nous l'a dit. » J'ai eu beaucoup de doutes que la police sache que des personnes s'immolent par le feu avant de le faire réellement. Si la police se rendait compte qu'il y avait des gens qui voulaient s'immoler par le feu, un acte au cours duquel on se fait du mal et on se mutile, et qui n’est pas bon pour soi-même, ni pour la société, ainsi la police devrait empêcher et arrêter un tel acte. J'étais très certain qu'un vrai pratiquant de Falun Dafa ne se ferait pas du mal à lui-même ou ne se mutilerait pas. Ainsi, quoique j'ai eu beaucoup de doutes, je ne l’ai pris à cœur.

La nuit du 27 janvier 2001, les informations télévisées ont soudainement diffusé des reportages sur une auto-immolation de groupe qui avait eu lieu Place Tiananmen. Elle s'était apparemment produite le 23 janvier. D'ailleurs, les reportages déclaraient de manière spécifique que les « auto-immolateurs » étaient des pratiquants de Falun Gong (ce qui était une mise en scène et n’était pas vrai). À ce moment-là, j'ai été choqué et je me suis soudainement rappelé ce que le directeur m’avait dit plusieurs jours avant. J'étais certain que tout était mis en scène. Si la police avait été au courant de l'auto-immolation à l'avance, pourquoi n’avaient-ils pas essayé de l'empêcher ? Ils ont permis qu'elle ait eu lieu et avaient même préparé une caméra vidéo pour prendre des séquences claires et de près, et ils avaient fait crier des slogans aux acteurs. (Naturellement, ces slogans ne se conformaient pas aux principes du Falun Gong.) L'intention derrière tout ceci était de monter une machination et de saper le Falun Gong, comme pour inciter la haine et forcer ceux qui ne connaissaient pas clairement la vérité à détester le Falun Gong. C'était une mise en scène pour que le PCC ait une excuse pour persécuter le Falun Gong. Ceci montre également que l'auto-immolation de Tiananmen était une imposture.

Ce qui est faux est simplement faux. Le papier ne peut pas retenir le feu. Peu importe à quel point la supercherie est habile, elle sera révélée à temps. Dans ce cas-ci, la duperie est pleine de lacunes. Les personnes à l’esprit clair ont pu voir qu'il s'agissait d'une comédie selon différents points de vue. À mon école, une enseignante a dit, « La CCTV a un système très strict d'approbation, mais pourtant la vidéo de l'auto-immolation a été annoncée dans les trois jours. » Après avoir parlé avec un autre pratiquant et moi-même au sujet de l'imposture de l'auto-immolation, elle a dit, « Le PCC est purement et simplement une secte perverse ! »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2012/4/9/132611.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2012/4/4/255140.html