Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Des pratiquants au camp de travaux forcés de Sanshui, province du Guangdong, sont torturés à mort

Samedi 17 mai 2003

Le 17 avril 2003

(Minghui.org)

Le 28 mars 2000, un pratiquant du nom de Lai Zhijun, qui était l’assistant principal et également le directeur adjoint du Conseil de représentation du peuple de Fenggang, à Dongguan, province du Guangdong, a été incarcéré dans le groupe d’orientation du camp de travaux forcés de Sanshui dans la province du Guangdong. Au camp, il a persisté dans la pratique des exercices de Falun Gong. Pour cela, il a été sauvagement frappé et choqué avec des matraques électriques. Après cela, il a commencé une grève de la faim pour protester. En même temps, les pratiquants Jia Guodong, Chen Jianguo et Xu Yongsheng ont aussi commencé une grève de la faim pour demander le droit de faire les exercices de Dafa, ils ont aussi été frappés et choqués à des degrés divers. Plus tard, ils ont tous été transférés dans d’autres groupes, sauf Lai Zhijun. Parce qu’il insistait pour faire les exercices de Dafa, Lai Zhijun a été sans cesse frappé et choqué, il a été persécuté à mort en quelques jours. Un policier du nom de Chen Ruihong, qui pourrait avoir lui-même participé à la persécution (il a été transféré plus tard dans une autre équipe) a été témoin de la persécution à mort de Lai. Le secrétaire du directeur du camp de travaux forcés de Sanshui a admis personnellement qu’ils avaient tué Lai.

Le 15 juin 2000, les pratiquants Hong Haoyuan, Jia Guodong et Zou Xigui du troisième groupe, septième équipe, ont fait une grève de la faim pour se battre pour leur droit à faire les exercices de Dafa, ils ont été frappés et choqués avec des matraques électriques. Jia a été mis à l’isolement, où il a été torturé avec des chocs électriques jusqu’à ce que son corps tout entier soit contusionné. Les pratiquants Huang Yutian, Chen Jianguo de la deuxième équipe ont aussi fait une grève de la faim en soutien au troisième groupe. Ils ont été complètement déshabillés et forcés à écarter les bras et les jambes, puis choqués avec des matraques électriques. Chen a été choqué avec cinq matraques en même temps et Huang avec neuf, mais ils n’ont pas bougé d’un pouce pendant le processus. Cela a grandement étonné les policiers de la septième équipe. Le secrétaire du Parti de l’équipe, M. Liu, et le capitaine de l’équipe, Kong Wenzhong, étaient parmi les personnes ayant participé à la persécution. Ils ont d’ailleurs persécuté Hong Haoyuan directement ou indirectement, causant sa mort suite à de graves blessures internes.

Dans la cinquième équipe de la troisième division, une équipe destinée aux pratiquants de Falun Gong, ceux qui refusaient de renoncer à pratiquer le Falun Gong étaient traités spécialement durement. Ils étaient contraints à nettoyer les sanitaires, faire des entraînements physiques et à lire des documents calomniant le Falun Gong. Ils étaient aussi parfois battus ou réprimandés et mis parfois en isolement. Ils n’étaient pas libérés, même après l’expiration de leur peine.

Policiers ayant participé à la persécution :

Le capitaine d’équipe Zhang Qingmei,

Les capitaines adjoints Wang Haiqing, Qiu Jianyun, Zeng Qingping, Lu Jinhu, Chen Reixiong, M. He, Fan Qingping,

Le directeur politique de la troisième division Shi Shan,

Le directeur de la troisième division Luo Chongming,

Le directeur politique du camp de travaux forcés de Sansui M. Chen,

Le directeur du camp M. Ma,

Le chef du département de l’administration M. Huang,

Le chef du département de l’éducation M. Chen.

Vous pouvez vous référer à un rapport précédent sur la mort de Lai Zhijun :

http://fr.minghui.org/news/0106/03/11414_20010524_Fr.htm

Vous pouvez vous référer à un rapport précédent sur la mort de Hong Haoyuan :

http://fr.minghui.org/news/0303/27/E33323_20030315_Fr.htm

Traduit en Europe le 15 mai 2003