Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Interview sur TV1 Belge : Jiang Zemin et ses complices poursuivis pour génocide

Mardi 9 septembre 2003

(Minghui.org)

21/08/2003

Six pratiquants de Falun Gong, un mouvement spirituel de méditation originaire de Chine, ont intenté un procès contre l’ancien dirigeant chinois Jiang Zemin dans notre pays. C’est le premier procès criminel pour génocide intenté sous la Nouvelle Loi Belge amendée avant les vacances parlementaires. Les plaignants déclarent que le gouvernement chinois, sous les ordres de Jiang Zemin, a systématiquement persécuté le Falun Gong depuis 1999.

Animateur: Le premier procès criminel pour génocide a été intenté immédiatement après que l’amendement de la nouvelle loi ait pris effet. Ce matin à Bruxelles, six pratiquants de Falun Gong ont soumis la plainte, et en même temps plus d’une dizaine de pratiquants faisaient une démonstration des exercices devant le bâtiment de la Cour Suprême
Yang Li Ke: Le Falun Gong suit les principes de base de “Vérité, Compassion et Tolérance.” On peut devenir une bonne personne en se cultivant. En fait, c’est un style de vie. Tout comme vous le voyez, nous sommes simplement en train de pratiquer une méthode pour se cultiver, qui incluse de purifier son propre corps en pratiquant la méditation.
Animateur : On a dit que le gouvernement chinois a systématiquement et brutalement persecute les pratiquants de Falun Gong depuis 1999, allant jusquà les tuer, sous les ordres de Jiang. Les prévenus dans le procès sont Jiang et deux autres leaders chinois. La nouvelle loi amendée pour génocide est plus stricte qu’auparavant. En accord avec les règlements de la nouvelle loi, le procès a été soumis par des victimes belges. L’une a vécu en Belgique pendant de nombreuses années, mais s’est vu confisquer son passeport. L’autre est un citoyen belge, qui a fait appel pour le Falun Gong à Beijing.
Matthias: Alors j’ai été arrêté et explusé de Chine.
Animateur : Est-ce une preuve suffisante pour prouver qu’un genocide a été commis ?
Matthias: Ma situation n’était pas la pire. En fait, la persécution que j’ai soufferte n’est juste qu’une partie de la persécution des pratiquants de Falun lancée par Jiang Zemin dans le monde entier.
Yu Hong: Le gouvernement chinois se base sur l’idéologie communiste. Ils ont peur de tout ce qui peut influencer la pensée des gens. Ils ont encore plus peur que ces choses puissent donner aux citoyens une certaine réputation.
Host: La Cour Pénale Internationale à la Hague n’a pas encore été reconnue par la Chine. C’est une autre raison pour laquelle les pratiquants de Falun Gong espèrent que les procureurs fédéraux pourront juger les crimes de Jiang et de ses complices, sur la base de crimes contre l’humanité.

Publié: Le mercredi 3 septembre 2003