Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Mme Li Guojun a été torturée à mort en 2002, son mari et son fils mènent une vie difficile (photos)

Vendredi 17 décembre 2004

(Minghui.org)

Mme Li Guojun, âgée de 37 ans, était originaire de Dongwang, à Shouguang, province de

Written with SASuite

Le fils de Li Guojun, Sun Haibo

Written with SASuite

Photo de famille, à droite Li Guojun et à gauche son mari Sun Duxian

Sun Haibo, âgé de 16 ans, est actuellement un élève de troisième classe de niveau quatre au lycée de Xujia, bureau de la rue Shengcheng de Shouguang.

Sun Duxian, âgé de 42 ans, est le mari de Li Guojun. C'est un fermier.

Li Guojun a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1997. Avant de pratiquer, elle était très faible et souffrait de nombreuses maladies. En fait, elle était en si mauvaise santé qu'elle était incapable de travailler. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, toutes ses maladies ont disparu, elle est devenue saine et bien portante. Elle était capable de travailler et de s'occuper de sa maison, ce qui a apporté beaucoup de bonheur à sa famille.

Après que le régime sans scrupule de Jiang Zemin ait institué la persécution illégale du Falun Gong le 20 juillet 1999, Li Guojun, comme de nombreux autres pratiquants, a manifesté le principe de la compassion et fait appel au gouvernement, son seul motif était de leur dire la vérité sur le Falun Gong. Pour cela, la police du canton l'a gardée en détention sept jours et lui a fait payer une amende de 700 yuans. Quand elle a de nouveau fait appel, elle a été gardée en détention pendant 30 jours et a dû payer une amende de 7'600 yuans. La troisième fois qu'elle a fait appel, elle a été détenue pendant plus de 30 jours et a payé une amende de 4'600 yuans. Sa famille n'est pas riche ; ce sont de simples fermiers, mais ils ont été dans une situation où ils ont sans cesse été forcés de payer ces amendes. La persécution de Li Guojun par le bureau 610 ne s'est pas terminée là. Ils sont venus chez elle et l'ont harcelée tous les jours, elle a été arrêtée un jour soi-disant « sensible », quand de nombreux pratiquants ont été arbitrairement ramassés. Le 4 juin 2001, alors que Li Guojun était en train d'étudier la Loi chez un autre pratiquant, on l'a rapportée aux autorités, qui l'ont enlevée et amenée dans un centre de détention où elle a souffert des tortures inhumaines. Plus tard, elle a été envoyée dans un centre de lavage de cerveau. Cette nuit-là, elle s'est échappée. Comme elle était dès lors une fugitive, elle est devenue sans domicile fixe et sans ressource. Le 16 avril 2002, la police de Weifang l'a de nouveau enlevée. Elle a été cruellement torturée et envoyée au centre de lavage de cerveau de Shouguang. Parce que Li Guojun refusait fermement d'abandonner la pratique du Falun Dafa, elle a souffert de toutes sortes de tortures cruelles et est décédée le 5 juin 2002. Au moment de sa mort, sa bouche saignait, elle avait la plante des pieds brûlée et avait de profondes marques rouges, elle avait des taches violettes sur tout le corps.

Traduit en Suisse le 15 décembre 2004