Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Les faits de la persécution des pratiquants de Falun Dafa dans le comté de Liuhe, province de Jilin

Dimanche 3 avril 2005

(Minghui.org)


Un court résumé à propos de la persécution dans le comté de Liuhe, province de Jilin déclare comme suit :

-        110 pratiquants ont été détenus illégalement (y compris ceux qui ont été envoyés aux camps de travaux forcés) ;

-        7 ont été envoyés à la session de lavage de cerveau à la ville de Tonghua, province de Jilin ;

-        la police a touché 71000 yuans de pot-de-vin illégaux, et beaucoup de propriétés personnelles ont été confisquées ;

-        8 pratiquants torturés et estropiés ;

-        60 pratiquants envoyés aux camps de travaux forcés, parmi eux 5 ont été détenus pour la deuxième fois et 4 d’entre eux ont été licenciés de leurs emplois.

Quelques cas de persécution :

1) M. Sun Qunying est un habitant au chômage de la rue Qianjin du comté de Liuhe. En 2001, il a été illégalement envoyé au camp de travaux forcés de Chaoyanggou dans la ville de Changchun. Durant sa détention, il a été battu jusqu’à en perdre connaissance. Ses jambes et ses yeux ont été sérieusement blessés et il est devenu handicapé. En mai 2004, il a été une fois de plus envoyé dans ce même camp et y est toujours détenu.

2) M. Zhuang Qianyong est un habitant de la rue Jianshe de la banlieue de Liuhe. En mars 2002, son domicile a été illégalement fouillé par des officiers de police. Il a été arrêté et condamné à deux ans de travaux forcés. Comme il refusait d’abandonner sa pratique du Falun Dafa, il a été aspergé d’eau et électrocuté avec des matraques électriques, ce qui a blessé ses yeux et ses jambes. En ce moment, sa vision est altérée et il est incapable de marcher normalement.

3) Mme Zhou Xanqing est une habitante au chômage de la rue Jianshe dans la banlieue de Liuhe. Pendant que des policiers tentaient de l’enlever, elle a sauté du haut d’un immeuble et s’est cassé la jambe, ce qui l’a rendue handicapée.

4) Mme Yan Yanlan a une quarantaine d’années. En 2002, elle a été envoyée au camp de travaux forcés de Heizuizi dans la ville de Changchun où elle a été obligée de subir un lavage de cerveau. Après une hémorragie cérébrale, elle a subi des grosses opérations chirurgicales et est tombée dans un état végétatif. Elle commence maintenant à se rétablir.

5) Mme Zhang Yuhua a 54 ans. En 2003 elle a été arrêtée pour avoir distribué des documents de clarification de la vérité et a été condamnée à 3 ans de travaux forcés. Pendant son séjour au camp elle a eu une obturation d’un vaisseau sanguin cérébral et a été relâchée pour traitement médical.

Les pratiquants qui ont été persécutés à mort dans le comté de Liuhe:

1) M. Sui Futao, 28 ans, habitait le village de Tonggou, banlieue de Liunan. Il a été arrêté le 19 janvier 2001, et a été envoyée plus tard au camp de travaux forcé de Chaoyanggou dans la ville de Changchun. Il est mort le 29 avril 2002 à cause de la persécution. Son corps a été incinéré sans la permission de sa famille.

2) M. Zheng Qingzhu, avait environ soixante dix ans, était un enseignant retraité du 7e collège de la banlieue Gushanzi. Avant de pratiquer le Falun Gong, il souffrait de beaucoup de maladies dont de l’hypertension artérielle. A partir du moment où il a pratiqué le Falun Gong en 1997, il a bénéficié d’une bonne santé. Après le 20 juillet 1999, des policiers et des supérieurs de son école l’ont harcelé fréquemment chez lui. Ses livres et cassettes audio de Falun Dafa lui ont été enlevés et on l’a contraint à écrire une déclaration de garantie. Le stress du harcèlement constant a fait revenir ses vielles maladies. Il est mort en 2000 d’une hémorragie cérébrale.

3) M. Liu Xuefeng, 42 ans. Il était fonctionnaire du département national aux taxes du comté de Liuhe. Avant, il avait une maladie du rein et ne pouvait trouver de remède même après avoir été soigné par plusieurs grands hôpitaux. Après avoir commencé le Falun Dafa en 1997, il a retrouvé la santé et est retourné au travail en 1999. Après le 20 juillet 1999, il a é té fréquemment harcelé par des policiers et des supérieurs de son lieu de travail. Comme on ne lui permettait pas de pratiquer le Falun Dafa et qu’il a été obligé d’écrire une déclaration de garantie, ses maladies sont revenues. Il est mort le 21 mars 2004.

4) Mme Hu Shenglan, 52 ans, habitait le village de Zixin, comté de Liuhe. Avant de pratiquer le Falun Gong elle souffrait d’un désordre neurologique, mais après, elle a retrouvé la santé à travers la pratique. Après le 20 juillet 1999, des officiers venant de la municipalité l’ont harcelée chez elle. Sous une telle pression et afin de protéger les membres de sa famille de la persécution, elle a abandonné la pratique. Sa maladie est revenue, et elle est morte en mai 2004 d’une hémorragie cérébrale.

Traduit en France le 31 mars 2005.

Glossaire : http://www.vriaesagesse.net/glossaire/glossaire.htm

Version anglaise disponible sur :