Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Ma Fan, âgée de 9 ans, rêve de ses parents qui sont enfermés dans des camps de travaux forcés (Photo)

Vendredi 30 septembre 2005 |   Écrit par Qing Ying

(Minghui.org)

L’adorable et heureuse Ma Fan


Ma Fan, âgée de 9 ans, est une fillette heureuse et adorable qui, jusqu’à récemment, souriait toujours. Cependant, elle n’a pas souri beaucoup depuis mars 2005, parce que maintenant elle ne peut être avec ses parents que dans ses rêves. En mars, ses parents ont été arrêtés par la police pour avoir aidé une amie nommée Gao Rongrong à s’enfuir de prison. Le visage de Gao Rongrong a été défiguré lors de son emprisonnement en prison parce qu’elle croyait en Vérité-Bonté-Patience.

La petite Ma Fan avec son papa Ma Yuping et sa maman Zhang Lirong


« Vérité-Bonté-Patience est bon! Falun Dafa est bon! » Ma Fan répète cette phrase. Sa mère avait auparavant des douleurs à l’estomac, des maux de tête, et des douleurs au dos après son accouchement. Ses douleurs ont toutes disparu après qu’elle ait commencé la pratique du Falun Gong.

En juillet 1999, la persécution du Falun Gong a commencé à grande échelle. Le 13 octobre 2000, Ma Fan, alors âgée de quatre ans, et sa mère sont allées faire appel à Pékin. Elles ont été conséquemment envoyées au centre de détention Longshan à Shenyang. La police dans ce centre était très brutale. La petite Ma Fan a été terrifiée quand ils ont pratiqué sur elle une fouille corporelle. Quelques jours plus tard sa grand-mère l’a ramenée à la maison mais sa mère a été encore incarcérée là-bas pendant près de deux ans.

Ma Fan a trouvé que sa mère avait maigri et pâli. Elle avait aussi perdu beaucoup de cheveux. À partir des conversations des adultes, Ma Fan a appris que la police avait cruellement torturé sa mère afin de la contraindre à abandonner sa croyance. Les méthodes de torture subies entre autres ont été : être obligée de rester debout dans un coin dans une certaine position, s’agenouiller, s’accroupir sur un tabouret, être nourrie de force, être privée de sommeil pendant une semaine et être envoyée dans un camp de travail pour hommes (camp de travail Zhangshi). Après avoir pratiqué le Falun Gong, sa mère est devenue plus bonne et patiente. Elle était toujours disponible pour aider les autres. Tous les voisins lui faisaient des louanges. Un grand-père a caressé la tête de Ma Fan et a soupiré : « Il n’y a pas de place pour la justice ».

Sa maman Zhang Lirong a été torturée dans le camp de travaux forcés de Shenyang Longshan pour sa croyance

(Photo de reconstitution du gavage forcé)


Bien que désorientée, Ma Fan était contente que sa mère soit finalement revenue à la maison. Cependant, sa joie a été de courte durée. Son père clarifiait la vérité aux passagers quand il travaillait comme chauffeur de taxi. Par conséquent, il a été envoyé dans le camp de travail forcé de Zhangzhi, ville de Shenyang, en septembre 2002 quand elle venait juste d’entrer en CP.

Depuis que son père a commencé à pratiquer le Falun Gong en 2001, son père est devenu très bon envers les autres. Il aidait sa femme à faire le ménage et à nettoyer les escaliers publics. Il aidait les personnes âgées et les enfants pendant son travail. Plusieurs fois il a vu des téléphones portables valant plus de 1 000 yuans et il les a rendus. Quand les gens lui donnaient de l’argent en guise de remerciement, il disait : « Je pratique le Falun Gong. J’ai appris à penser toujours aux autres et à être bon. Comment puis-je accepter votre argent? » Ils étaient très émus, et s’émerveillaient  « qu’une personne réellement bonne existe dans la société d’aujourd’hui ».

Cependant, cette bonne personne a été incarcérée pendant plus d’une année pour avoir dit la vérité. En mars de cette année, les parents de Ma Fan ont été emmenés dans des camps de travaux forcés et condamnés à trois ans d’emprisonnement. Sa mère a été emprisonnée dans la 1re division du camp de travail de Masanjia dans la province de Liaoning. Son père est incarcéré dans la 1re division du camp de travail forcé de Shenxin. Maintenant elle doit vivre avec sa grand-mère qui a plus de soixante ans et ne jouit pas d’une bonne santé. Cet été, Ma Fan a appris que l’amie Gao Rongrong, qui avait été secourue et avait pu s’échapper de la prison grâce à ses parents, était morte mystérieusement dans une salle d’urgence sous la surveillance policière. Maintenant elle est encore plus anxieuse au sujet de la sécurité de ses parents.


高精度图片

Œuvre de Ma Fan : mes parents sont assis sur le bateau de lune


La petite Ma Fan rêve souvent à ses parents. Pendant le cours de travail manuel à l’école, elle a fait une affiche. Elle a dit : « Dans mon rêve, mes parents sont assis sur le bateau de lune. Ils croient en Vérité, Compassion, Tolérance. Les mauvaises personnes ne peuvent pas les atteindre. Donc mes parents ne me quitteront jamais. »


Traduit de l’anglais le 5 septembre au Canada

Glossaire : http://fr.minghui.org/glossaire/glossaire.htm