Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Canada : Chen Zhili planifie visiter le Canada, Falun Gong planifie d'entreprendre une poursuite judiciaire (photo)

Vendredi 3 février 2006

(Minghui.org)

Selon des sources fiables, Chan Zhili, l'ancienne ministre de l'éducation de la Chine, visitera le Canada. Puisque lors de son mandat en tant que Ministre de l’Éducation, Chen Zhili a activement exécuté la politique de Jiang de persécuter le Falun Gong dans le système de l'éducation, elle est suspectée d’avoir commis le génocide et d'autres crimes contre l'humanité. L'Association Falun Dafa du Canada a requis du gouvernement canadien que son entrée au pays soit refusée, mais cependant si Chen Zhili entre au Canada, les pratiquants de Falun Gong intentent immédiatement une poursuite judiciaire contre elle.

High Resolution Picture

Le 9 septembre 2005, à l’extérieur sur la colline parlementaire, les pratiquants canadiens du Falun Gong ont fait appel pour que ceux qui se sont impliqués dans la persécution du Falun Gong soit sévèrement punis.

Selon un rapport d’enquête du 26 mai 2004 publié par l’Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong (WOIPFG), Chen Lizhi, l’ancienne ministre de l'éducation chinoise doit assumer sa responsabilité dans la persécution directe, à grande échelle du Falun Gong dans le domaine de l'éducation, lors de son mandat.

Le rapport déclare que, tirant profit de sa relation spéciale avec Jiang Zemin et du pouvoir lui étant attaché, Chen était responsable d'une persécution perverse, affectant les gens dans tout le système de l'éducation. Chen Zhili a organisé de nombreuses conférences contre le Falun Gong pour faire progresser la persécution contre le Falun Gong. Elle a publié des documents au nom du ministère de l'éducation pour lancer une campagne du genre révolution culturelle pour forcer les professeurs et les étudiants des universités, des lycées et des écoles primaires à déclarer leur position sur le Falun Gong et personne n'a été épargné. Elle a forcé les professeurs et les étudiants à regarder des films calomniant et attaquant le Falun Gong et a mené la campagne anti Falun Gong de « million de signatures » pour contraindre les étudiants à participer à une persécution qui a été lancée par une poignée de gens. Elle a ordonné d’insérer des contenus contre le Falun Gong dans les manuels scolaires et dans les examens écrits des écoles primaires et des lycées -- même dans les examens d'entrée universitaire et au niveau de la maîtrise -- et a inclus les émissions contre le Falun Gong de CCTV et d'autres médias dans les programmes d'études collégiales et universitaires pour endoctriner et inciter la haine dans le groupe, des professeurs à venir, afin de réaliser le but à long terme de les contrôler mentalement.

En date du 29 janvier 2006, selon des statistiques préliminaires publié sur le site Web de Minghui, parmi les pratiquants de Falun Gong qui sont morts de la persécution, 150 étaient des professeurs et des étudiants et les cas de mort sous la torture couvrent toute la Chine.

Chen Zhili a été poursuivie en justice, lors de sa visite dans le pays africain de la Tanzanie, le 30 juillet 2004. Chen a été accusée d' « utiliser la torture et la tuerie extra-judiciaire contre le Falun Gong dans le domaine de l'éducation en Chine. » Le 19 juillet, Chen Zhili a été appelée à comparaître devant le Tribunal de la Tanzanie. (SVP voir le « Conseiller d’État et l'ancienne ministre de l'éducation Chen Zhili est poursuivie en Afrique et comparaît devant le Tribunal (photo) » à http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2004/8/1/50915.html)

Lors d’une entrevue, Li Xun, président de l'Association canadienne de Falun Dafa a déclaré qu'ils vont agir avec le « Programme des Crimes contre l'humanité et des crimes de guerre du Canada » qui est composé du département canadien de l'immigration, de la Gendarmerie Royale Canadienne et de fonctionnaires du ministère de la justice, pour intervenir avec les départements en question et refuser que soit accordé un visa d'entrée à Chen Zhili, de ce fait l'empêchant d'entrer au Canada. Li Xun a dit que la requête a été faite sur la base des Crimes contre l’humanité du Canada et le Programme des crimes de guerre et l’application des lois internationales du Canada concernant ces questions.

On signale qu’au mois de septembre 2005, l'Association de Falun Dafa avait demandé le refus d'entrée au Canada de deux autres fonctionnaires chinois du parti communiste, Bo Xilai et Xia Deren, qui sont profondément impliqués dans la persécution du Falun Gong. Bo et Xia n'ont pas fait le voyage comme prévu. En octobre, Huang Huahua, le gouverneur de la province de Guangdong, a été poursuivi après être entré au Canada et il lui a été signifié une citation à comparaître devant la Cour.

Traduit de l’anglais au Canada le 1er février 2006