Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Indonésie : Le Tribunal local de l’Est de Jakarta a déclaré Wong Wan Hie coupable de harcèlement envers le Falun Gong

Lundi 12 mars 2007 |   Écrit par des pratiquants de Falun Gong de Jakarta, Indonésie

(Minghui.org)

Le procès de Wong Wan Hie au Tribunal local de l’Est de Jakarta s’est achevé. Il avait harcelé et attaqué les pratiquants du Falun Gong dans le quartier chinois de Jakarta. Le juri, le 30 janvier 2007, l’a déclaré coupable. Wong a été condamné à cinq mois de prison ferme et à huit mois de mise à l’épreuve. Puisque l’accusé n’avait pas d’antécédent judiciaire, la peine de prison ferme a été abandonnée.

SH le Juge en Chef Poernomo a annoncé le verdict. Il a été indulgent au regard des six mois d’emprisonnement et dix mois de sursis recommandés par l’avocat du Ministère public. Wong a été déclaré coupable de harcèlement sur la personne du pratiquant du Falun Gong Bachtijar Kyar, alors que celui-ci manifestait pacifiquement à Caopu, dans Jakarta Est. M. Kyar était en train de révéler les brutales tortures, dont souffrent les pratiquants du Falun Gong, pratiquées par les autorités du Parti communiste chinois (PCC). L’accusé avait enfreint la Section No. 1 de la Provision 351 de Loi sur la Criminalité Indonésienne, car il avait blessé la victime, faits prouvés par l’hôpital. Selon des témoins, les blessures ont été provoquées par le comportement violent de l’accusé.

Lors des six jours d’audience, l’avocat de l’accusé a amené à témoigner plusieurs témoins qui ont affirmé que Won ne se trouvait pas sur les lieux de l’agression, mais à Bogor. Le jury a considéré cette preuve comme étant immatérielle, puisque les témoins et l’accusé n’étaient pas ensemble au moment du crime.

Le juge a décidé que le harcèlement lors d’une manifestation pacifique des pratiquants du Falun Gong était, en vertu de la loi existante, une infraction et donc punissable par les lois criminelles du pays.