Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Remplir les responsabilités d'un pratiquant de Dafa dans mon école

Dimanche 29 novembre 2009

(Minghui.org)

Remplir les responsabilités d'un pratiquant de Dafa dans mon école

Salutations au grand Maître révéré! Salutations aux compagnons de pratique!

Je suis un enseignant dans une école avec plus de 1'000 élèves et 80 enseignants. J'utilise l'école comme mon environnement de cultivation et je remplis les responsabilités d'un pratiquant de Dafa.

Lorsque le Parti communiste chinois (PCC) a commencé sa persécution contre le Falun Dafa, les enfants étaient trompés par les mensonges du PCC. Un élève a une fois demandé : « Maître, j'ai entendu dire que vous êtes un pratiquant de Falun Gong. » J'ai dit fièrement : « Oui, nous cultivons et pratiquons Dafa et suivons les principes de Authenticité-Bienveillance-Tolérance pour être de bonnes personnes. » La classe entière a ri. Je leur ai demandé pourquoi ils riaient. Un élève a dit : « Comment les pratiquants qui s'auto-immolent sur la Place Tiananmen peuvent-ils être de bonnes personnes ? » À ce moment, j'ai réalisé que c'était le moment juste pour clarifier la vérité à ces élèves adorables et éliminer le poison des mensonges du PCC. Les enfants peuvent être sauvés et avoir un futur seulement s'ils ont la bonne compréhension.

Chaque fois que j'ai une opportunité, que ce soit pendant ou après la classe, je vais rationnellement clarifier la vérité sur le Falun Dafa. Je leur ai expliqué sur la propagation de Dafa partout dans le monde, la persécution par le PCC, la mise en scène de l' « auto-immolation de Tiananmen » et la vague de personnes qui quittent le PCC ainsi que ses organisations affiliées. Les élèves aiment entendre des histoires et j'ai utilisé des histoires sur la rétribution, des histoires du passé et de cultivation pour élever leur conscience et leurs pensées bienveillantes pour éliminer le poison de la culture du parti PCC. À cause de la persécution effrénée par les forces perverses à ce moment-là, j'utilisais la sagesse pour clarifier la vérité. Par exemple, tout en parlant de pratiquant qui subissait la persécution, je leur ai demandé s'ils savaient pourquoi le gouvernement voulait persécuter les pratiquants. J'ai dit aux élèves que les pratiquants étaient condamnés à la prison, et emmenés aux camps de travaux forcés, hôpitaux psychiatriques, et centres de lavage de cerveau. Ils ont enduré la persécution pour tous, dans le monde, pour les aider à comprendre la vérité – que Falun Dafa est une Loi droite et enseigne aux gens à être bons et gentils. Actuellement, il est difficile d'être une bonne personne. J'ai dit à mes élèves que je suis un pratiquant, et que je vis selon les principes de Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Il y avait un élève qui ne voulait pas écouter et j'ai envoyé les pensées droites pour éliminer les forces perverses qui le contrôlaient. Peu à peu, il a commencé à écouter. Tout le temps, je suivais les strictes exigences du pratiquant et les valeurs, être bon avec les autres et prendre soin des élèves, afin qu'ils puissent voir une image positive d'un pratiquant et la magnificence de Falun Dafa.

Lorsque l'on clarifie la vérité aux élèves, un élève raconte à deux parents, 1'000 élèves vont se connecter avec 2'000 parents. Y compris leurs grands-parents, d'autres parents et amis, un grand groupe de personnes peut être touché. « Notre enseignant est un pratiquant de Falun Gong ». Mes élèves ont raconté à leurs parents ces informations importantes lorsqu'ils sont rentrés chez eux. Quand j'ai clarifié la vérité et leur ai dit de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées, ils ont également dit à leurs parents. Certains parents qui ne comprenaient pas la vérité sont venus voir mon directeur et se sont plaints qu'un enseignant pratiquant parlait du Falun Dafa en classe. Depuis que j'ai clarifié la vérité aux administrateurs de l'école, ils ont reçu les plaintes à la légère. Un enseignant m'a une fois raconté que son voisin, un conducteur de taxi, avait un client qui était le parent de l'un de mes élèves, qui me maudissait parce que je parlais de Falun Gong en classe et prétendait qu'il me rapporterait à la police. Mon esprit était paisible. J'ai pensé que cela devait être un test pour mon attachement à la peur, ou ma croyance ferme en Dafa. Je savais que je dois toujours regarder à l'intérieur, et j'ai persisté à expliquer la vérité. Je savais que si je regarde à l'intérieur, le Maître va tout résoudre pour moi.

J'ai également parlé à d'autres enseignants. J'ai commencé avec les enseignants dans mon bureau. Je n'étais pas inquiet ni ne les jugeais, même s'ils ne me comprenaient pas. Les pratiquants ont tous de l'énergie, donc si nous disons que quelqu'un ne peut pas être sauvé, nous enfermons cette personne là-dedans. Par conséquent, je n'ai pas de pensées négatives sur eux. Cela a demandé un assez long temps à certains enseignants avant que je les persuade avec succès de démissionner du PCC.

J'avais aussi besoin de bien me cultiver, agir comme un vrai pratiquant, ne pas poursuivre la réputation ou l'intérêt personnel et penser aux autres et être altruiste. Par conséquent, tout le monde va voir la magnificence de Dafa et va peu à peu comprendre Dafa et les pratiquants. Cela devrait être fait tout comme la pluie au printemps, humidifiant tout silencieusement et doucement. Je leur ai en premier laissé emprunter les DVDs de Shen Yun Performing Arts. Bien qu'ils aient peur de les prendre au début, finalement ils les ont pris chez eux pour regarder et me les ont rendus immédiatement. Plus tard, ils ont pris les DVDs et les ont donnés à leurs parents pour regarder.

Notre école organise de nombreuses activités et a, une fois, organisé une présentation pour célébrer l'anniversaire du PCC, où chaque enseignant devait faire un discours. En premier, je n'allais pas du tout parler. Ensuite, j'ai pensé que je devrais le faire, puisque ces enseignants ont subi un lavage de cerveau par le PCC, empoisonnés par ses mensonges, et avaient de mauvaises compréhensions sur Dafa. Certains avaient des préjugés et d'autres étaient insensibles à la persécution endurée par les pratiquants. Pourquoi ne pas utiliser cette opportunité pour leur clarifier la vérité ? J'avais pourtant peur que parler à la conférence allait m'attirer des ennuis.

Le Maître a dit :

« Alors en tant que pratiquant il faut utiliser toutes les conditions favorables, faire rayonner Dafa, prouver que Dafa est juste, qu’il est la vraie science et non un sermon ou un idéalisme, tout pratiquant doit considérer cela comme sa mission. » (« La preuve » de « Points essentiels pour un avancement diligent »)

Je suis un pratiquant et valider la Loi est la chose la plus importante que je puisse faire. Je devrais éliminer mes attachements égoïstes et utiliser cette opportunité pour valider la Loi. Donc de quoi devrais-je parler ? Le Maître a dit :

«  En fait, je vous ai toujours dit que la culture chinoise est la culture qui a été transmise par les divinités à l'humanité ; c'est une culture semi-divine,... » (« Enseignement de la Loi dans la ville de Los Angeles Questions et réponses – 1ère partie »)

J'ai décidé de commencer avec la culture chinoise. La réunion a commencé, et j'ai constaté que comme les présentateurs lisaient leurs papiers, les enseignants dans le public ne leur prêtaient pas attention. J'ai hésité à parler presque jusqu'à la fin. Ensuite, j'ai trouvé du courage et je me suis approché du podium. En restant debout calmement, j'ai regardé autour. À ce moment j'ai essayé de rester calme et de remplir mon cœur avec la compassion. Tous les enseignants se sont redressés d'un coup, me donnant leur pleine attention, parce qu'ils savaient que j'étais un pratiquant. Ils étaient intéressés par ce que j'allais dire. Me sentant extrêmement calme, j'ai suivi l'exemple du Maître de ne pas lire un papier. J'ai commencé à parler sur le progrès de la culture chinoise et la renaissance de l'esprit national. À propos de l'empire du milieu et des cinq mille ans de culture chinoise, j'ai dit que depuis le tout début, les gens ont pris la foi comme leur fondation, et respectaient la haute moralité. J'ai parlé des cinq doctrines de Confucius de bienveillance-justice-politesse-sagesse-fidélité, et le « Tao Te Ching » de Lao Tseu; du Bouddhisme et du Taoïsme à Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Le directeur a ensuite dit : « Parle du Falun Dafa maintenant. Il est temps de finir la réunion ». Au cours de mon discours, le directeur, le président du syndicat, et tous les enseignants ont écouté attentivement. Je savais qu'ils étaient choqués dans leurs cœurs et admiraient le courage d'un pratiquant. Malheureusement, il y avait certaines parties que je n'ai pas finies.

De cet évènement, j'ai regardé à l'intérieur, et j'ai pensé que j'avais fait ce que devait faire des pratiquants, mais n'avais pas fait assez bien. J'avais encore une pensée égoïste à me protéger. Je n'ai pas pensé que cette réunion allait empoisonner davantage les enseignants avec la culture du PCC, je n'ai pas pensé non plus que chaque discours d'enseignant allait dynamiser le PCC. En fait, tout en écoutant les présentations, j'aurais pu jouer un meilleur rôle de pratiquant en envoyant les pensées droites pour annuler la conférence et complètement éliminer les forces perverses.

Le Maître a dit :

« Quand les pensées droites des disciples de Dafa seront plus fortes, tout sera changé par les disciples de Dafa et la perversité sera éliminée. Alors ces mauvaises personnes, est-ce qu'elles comptent ? » (« Enseignement de la Loi à San Francisco, 2005 (2ème partie des questions réponses) »)

La prochaine fois, je vais penser aux autres en toutes circonstances et être altruiste avec la compréhension droite de la Loi. Je ne vais manquer aucune opportunité pour éliminer les forces perverses et sauver les gens.

L'école est mon environnement de cultivation. J'ai une responsabilité de valider Dafa et sauver les êtres. Je ne dois pas gaspiller l'espoir du Maître. Je dois bien faire les trois choses, et remplir mes voeux prédestinés.