Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Ne marcher que sur le chemin arrangé par le Maître

Jeudi 16 décembre 2010

(Minghui.org)


Présenté à la Septième Conférence d'échanges d'expériences sur Internet pour les pratiquants en Chine
Par Jinbao, une pratiquante de Pékin


Bonjour Maître! Bonjour compagnons de pratique !


Je suis une pratiquante âgée qui a commencé la pratique de Falun Dafa en 1997. Durant mes treize années à cultiver Dafa, je me suis senti bénie et très reconnaissante d'avoir eu cette merveilleuse opportunité. Je continuerai à chérir la pratique dont j'ai tant bénéficié. J'aimerais partager mes expériences avec Maître et mes compagnons de pratique.


1. Obtenir la Loi et croire fermement en la Loi


J'ai eu de nombreuses maladies après mes 30 ans, mais je suis de nouveau redevenue en bonne santé seulement quelques mois après avoir commencé à pratiquer Falun Dafa. À ce moment là, j'ai réalisé que j'avais reçu une nouvelle vie.


En 1999, le PCC a lancé sa persécution illégale des pratiquants de Falun Gong. Cette terreur a atteint chaque coin de la Chine, et tout particulièrement Pékin. J'ai été arrêtée, j'ai perdu mon travail, j'ai été surveillée, harcelée et j'ai enduré la pression de ma propre famille. Malgré tout cela, je suis devenue encore plus déterminée dans ma croyance en la bonté de Dafa. Je sais que cette force vient de la Loi du Maître qui m'a profondément influencée.


Le Maître a dit:


Je voulais que chacun sache combien Falun Dafa est bon et comment il m'avait permis d'être une meilleure personne. J'ai parlé aux dirigeants de mon entreprise et à la police, et j'ai utilisé des paroles simples et honnêtes pour partager les faits du Falun Gong par le biais de mon expérience personnelle.


Un directeur du commissariat local a été très impoli et m'a injurié en me pointant le visage du doigt . Lorsque j'ai eu l'opportunité de parler avec lui en privé, je lui ai demandé s'il connaissait des pratiquants de Falun Gong qui avaient commis des meurtres, des vols, ou qui avaient consommé des drogues ou étaient impliqués dans la prostitution. Il a répondu : "Non".


Une autre fois, deux policiers se sont présentés à mon domicile et j'ai tout d'abord refusé de leur ouvrir la porte. Ils ont essayé de défoncer la porte et ont crié qu'ils prendraient des mesures contre moi. J'ai pensé, "De quoi ai-je peur? Je veux être une bonne personne, et je n'ai peur de rien." Alors j'ai ouvert la porte. La photo du Maître était accrochée au mur et les livres de Dafa sur la table. Ils ont quitté mon domicile deux minutes plus tard. Lorsqu'ils sont venus une deuxième fois, nous avons parlé pendant deux heures, et lorsqu'ils s'en sont allés je leur ai dit, "Le bien est récompensé par le bien, et le mal par le mal," et un des policier a complété ma phrase en ajoutant, "Cela se manifestera le moment venu."


L'un des jours que le PCC considérait comme politiquement sensible, un policier local m'a appelé. Les mots du Maître me sont venus à l'esprit:


Pendant l'appel téléphonique, je lui ai récité la Loi du Maître:


J'ai continué à lui parler, lui disant que les cœurs humains ont changé, et que la moralité a chuté à une vitesse incroyable. Alors pourquoi essayez-vous de faire du mal aux pratiquants de Falun Dafa aux bons esprits et aux bon cœurs? Avez-vous peur que la société ait trop de bonnes personnes? Dès lors, il n'est jamais revenu chez moi et ne m'a jamais rappelée.


Une fois, trois chefs de mon entreprise m'ont suivie jusqu'à la maison d'un parent qui se trouvait dans une autre ville. Ils m'ont arrêtée et envoyée en centre de lavage de cerveau pour essayer de me forcer à abandonner mes convictions, J'ai pensé, "Comme je suis ici, j'utiliserai cette opportunité pour leur clarifier les faits." Après avoir entendu les faits au sujet de Dafa, l'un d'entre eux a dit avec une émotion manifeste, "C'est vraiment difficile d'être quelqu'un de bien," et ils sont partis.


J'ai vu beaucoup de policiers et de cadres de mon lieu de travail. Je sais qu'il était prédestiné que je leur apprenne les faits au sujet du Falun Gong. Je leur ai clarifié la vérité l'un après l'autre. Particulièrement durant la période difficile de 1999 à 2003, j'ai ressenti profondément que notre Maître compatissant nous protégeait à chaque instant. Lorsque j'étudiais la Loi, je pouvais voir une lumière dorée briller sur le portrait de Maître, et chacun des mots des articles du Maître était doré. Il y avait de nombreux signes qui m'encourageaient. Le chemin que Maître a arrangé pour chacun de ses disciples est le meilleur, et en ordre parfait. Maître a vraiment fait des efforts très minutieux pour que chaque disciple puisse bien marcher sur son chemin.


2) Me cultiver moi-même en faisant bien les trois choses


Au début, j'ai trouvé qu'il était difficile de lire Zhuan Falun parce que j'avais seulement terminé mes années de collège lorsque j'avais quitté l'école. À cause de cela, j'ai pensé que je ne saurai pas comment m'éveiller aux principes de la Loi. Le facteur clé était de modifier les notions que j'avais développées à un bas niveau littéraire; je me suis alors concentrée sur la Loi de Maître pour me débarrasser de toutes mes notions humaines.


Maître a dit:


J'ai décidé d'étudier davantage la Loi, et j'ai appris à réciter la Loi. Je peux réciter Lunyu, Hong Yin, Hong Yin volume II et Points Essentiels pour un Avancement Diligent. J'ai récité une fois Zhuan Falun, et j'ai récité la Première Conférence trois fois. Cela a établi une bonne fondation pour ma future cultivation.


J'ai Authenticité-Bienveillance-Tolérance dans le cœur. J'utilise ces principes pour guider ma vie de tous les jours. Je crois en Maître et en Dafa, et me rappelle toujours que les gens jugeront les pratiquants de Falun Dafa selon nos actions. Je dois bien faire et ne laisserai pas tomber Dafa. Je fais attention à chaque petite chose. Maître nous a montré de nombreux bons exemples lorsqu'il a enseigné la Loi en Chine.


Lorsque j'achète des choses, quelquefois les vendeurs me rendent plus de monnaie que prévu. Je m'en rend compte plus tard une fois rentrée à la maison. Ce genre de choses a commencé à apparaître plus souvent après avoir commencé la cultivation. J'ai toujours rendu l'argent le jour suivant. Je crois que ces opportunités ont été données par Maître Li pour sauver ces gens.


Une fois, une vendeuse m'a dit, "De nos jours, il y a encore des gens particulièrement bons. Mon chef m'a dit qu'une personne lui avait rendu 50 Yuans il y a quelques jours de cela." J'ai dit, "C'était moi. Tous les pratiquants de Falun Gong auraient fait la même chose." Elle a quitté la Ligue de la Jeunesse du PCC après notre discussion.


Même cent mille yuan n'inciteront pas mon cœur à faire quelque chose de mal. La propriété laissée par mes parents a dû être démolie par le gouvernement. Je suis une pratiquante de Falun Dafa, et j'ai déjà un appartement. Alors j'ai dit à mes frères et sœurs que je ne prendrai pas ma part de remboursement, ce qui a touché leur cœur.


Maître a dit:


Si je ne pratiquais pas le Falun Dafa, je n'aurais pas été généreuse ou capable de bien résoudre cette situation, parce qu'avant d'apprendre la Loi j'étais égoïste et avais l'esprit de compétition.


La propagande du PCC de 1999 et la persécution brutale envers les pratiquants de Falun Gong ont effrayé les membres de ma famille. Quelques uns ont arrêté de me rendre visite; quelques uns ont refusé d'entrer en contact avec moi; quelques uns m'ont dit, "Tu devrais arrêter de pratiquer car le gouvernement ne te permet pas de continuer la pratique." D'autres m'ont suggéré de mentir en disant que je ne pratiquais pas. Je ne cesserai jamais d'aider ma famille à comprendre que Falun Gong est bon. J'ai utilisé l'exemple des changements en terme de santé et de mentalité que j'avais vécus après avoir commencé la pratique pour leur prouver que Dafa est bon. À présent, plus de cinquante amis et membres de ma famille ont quitté le PCC et ses organismes affiliés. Ma mère répète souvent, "Falun Dafa est bon". Cela l'a aidé à se débarrasser de quelques maladies. Mon mari a commencé à pratiquer six mois après moi, et a continué a faire les trois choses. Je donne à chaque famille que je connais un lecteur MP3 avec les Neufs Commentaires sur le Parti Communiste et la Dissolution de la Culture du Parti comme cadeau durant le Nouvel An Chinois. Les membres de ma famille m'ont aussi demandé d'ajouter les conférences du Maître sur leur lecteur MP3. Maître a dit, "...lorsqu'une personne pratique, toute la famille en bénéficie."(Enseignement de la Loi lors de la Conférence de Loi en Australie)


C'est vrai en ce qui concerne ma famille. Bien que je sois à la retraite, je continue à utiliser chaque opportunité pour clarifier la vérité au sujet du Falun Gong à mes anciens collègues de travail et à mes amis. Après plusieurs tentatives, la plupart de mes collègues ont quitté le PCC, y compris les secrétaires du PCC en fonction et ceux à la retraite ainsi que le directeur adjoint de mon entreprise. Merci Maître pour m'avoir aidé à les sauver.


3) Établir des Centres de Matériaux de Clarification de la Vérité


De nombreuses notions humaines telles que la peur, l'égoïsme, la recherche du confort, le ressentiment, la plainte, l'inquiétude, la dépendance, et la mentalité de se mettre en avant ont été exposées en faisant les trois choses. Quelques fois, nous avons des conflits et des incompréhensions entre pratiquants, mais nous cultivons et étudions tous la Loi. Ces choses ne devraient pas affecter le fait de bien faire les trois choses.


Je ne savais pas comment utiliser un ordinateur auparavant. Maître a dit:"La cultivation dépend de vous-même, et le gong dépend du Maître." (Zhuan Falun) Dès que vous voulez faire quelque chose, Maître vous aidera. Les pratiquants qui sont habitués à utiliser les ordinateurs viendront vous aider. Maître arrange toutes ces choses. Bien faire les choses tous ensemble est aussi un important processus de cultivation. Quelque fois, en faisant face aux difficultés, j'ai envie de pleurer, et ne peux pas manger ou dormir lorsque j'ai des conflits avec les autres pratiquants. Comme toujours, je me calme et regarde en moi-même, et trouve de nombreux attachements en moi, ce qui change l'environnement extérieur et lui permet d'être plus harmonieux. Pendant le processus d'établir un petit centre familial de matériaux de clarification de la vérité, j'ai réalisé comme il devait être difficile d'établir un grand centre de fabrication de matériaux, et à quel point cela devait être difficile pour les coordinateurs locaux. J'ai réalisé à travers ce projet à quel point j'étais égoïste et difficile. J'ai eu si honte de moi à ce moment là.


Je voulais faire cela pour sauver les êtres, alors je savais que Maître me donnerait la sagesse. Lorsque je ne savais pas comment faire, mon doigt appuyait sur la bonne touche. Ce que je voulais faire pour Dafa était droit, alors des miracles se sont naturellement manifestés. Je ressentais que les Fashen du Maître étaient tout près de moi. De cette façon, j'ai appris à imprimer, à fabriquer des DVD, à surfer sur Internet, à installer des systèmes d'opération, et à utiliser le clavier. Je peux exécuter quelques petits travaux à présent. Il est très important de lire les articles de Maître et de les imprimer à temps pour tout le monde. Je peux obtenir tout ce dont j'ai besoin pour fabriquer les matériaux de clarification de la vérité, et peux faire tout ce que je dois faire. Cela m'a fait gagner beaucoup de temps et a aidé les autres pratiquants qui avaient endossé la responsabilité de ce projet de Dafa depuis si longtemps.


Nous chérissons les DVD et les autres matériaux de clarification de la vérité. Nous les emballons joliment, et nous les mettons à l'extérieur aux bons endroits. Comme nous chérissons ces matériaux, les êtres les chériront aussi et seront sauvés. Nous faisons tout ce que souhaite Maître. C'est le meilleur moyen pour aider le Maître à rectifier la Loi.


Comme l'a dit le Maître :


4) Les êtres attendent d'être sauvés


Je peux à présent clarifier les faits au sujet du Falun Gong face à face. Au début, je ressentais que je n'étais pas capable de le faire. Chaque jour, j'étudiais une conférence de Zhuan Falun ou d'autres conférences en position du lotus après avoir émis les pensées droites. Puis je lisais les échanges d'expérience des pratiquants, aussi bien que les articles intéressants de Minghui Weekly.


Récemment, j'ai constaté une importante percée. Mon cœur n'est plus perturbé par le fait que les gens ordinaires quittent le PCC ou non. J'utilise diverses méthodes pour les persuader de quitter le PCC. Je leur donne aussi des dépliants après qu'ils démissionnent pour qu'ils les lisent plus tard.


Aux gens qui ont une bonne qualité d'éveil, je leur donne des DVD et des matériaux, et leur demande de les regarder et de les faire passer. Je peux maintenant persuader les gens de quitter le PCC de façon très détendue. Quelques cas m'ont vraiment touchée.


Une fois, j'étais en train d'attendre l'autobus à la station. Une dame était là. Elle avait pratiqué le Falun Gong pendant deux ans et avait arrêté. Elle a quitté le PCC en vitesse et couru pour prendre son bus. Au milieu de la foule, elle a agité ses bras et m'a crié : "Merci Maître Li!" Puis elle a pris le bus. J'ai versé des larmes de joie en pensant à elle.


Pendant que j'étais en train de parler des faits au sujet du Falun Dafa avec une jeune personne dans l'autobus, une nonne bouddhiste m'écoutait parler. Le jeune personne a démissionné du PCC et est descendue du bus. Cette bouddhiste s'est déplacée et assise à côté de moi. Elle a dit qu'elle avait le sentiment de me connaître, et ajouté que mes yeux étaient très lumineux et avaient l'air très doux. Je lui ai dit que nous devions avoir une relation prédestinée. Je lui ai dit que c'était à cause de la pratique du Falun Gong. Elle était membre du parti, alors elle a rapidement démissionné du PCC.


Une fois, j'ai parlé à un couple d'âge moyen, et la femme a commencé à pleurer. Elle a dit que son père était membre du parti et avait participé à la guerre civile. Il lui a dit de ne pas rejoindre le PCC juste avant de mourir. Je lui ai dit que nous les aiderions à quitter le PCC aussi, et nous lui avons donné le surnom de Fuan. Alors, elle m'a demandé d'inscrire des surnoms pour ses enfants afin qu'ils quittent eux-aussi le PCC. Je leur ai donné une série de dépliants et de DVD, et leur ai demandé de les faire circuler. Ils m'ont serré la main et remerciée. J'étais aussi très touchée. Je leur ai dit de remercier plutôt Maître Li.


5) Cultiver solidement et regarder en soi à tout moment


Quelque fois, je ne peux me débarrasser de mes attachements, et ne peux pas passer les tests de xinxing. J'ai souvent des conflits avec mon mari. Quelque fois je fais mieux, quelque fois pire. La raison principale est que je ne le traite pas comme un compagnon de pratique, et au lieu de cela je le considère juste comme mon mari. Je dois me débarrasser de cet attachement à l'émotion. Je ne peux être attachée à l'égo et l'obliger à adopter mes opinions. À partir de maintenant, je partagerai mes compréhensions avec lui avec compassion. Nous sommes un petit corps et avons besoin de chérir cet environnement. Je réalise que je ne suis pas suffisamment compatissante, et que je me plains souvent lorsque je parle aux gens. J'ai découvert que j'ai également l'esprit de compétition. Les autres n'aiment pas écouter mes plaintes et le résultat n'est pas bon lorsque je fais cela. Souvent, le problème n'est pas résolu, alors je me mets en colère. Je réalise que j'ai le même problème lorsque je partage mes expériences avec mes compagnons de pratique, et je dois me débarrasser de cet attachement.


Je sais que rien n'arrive par hasard. Je dois me débarrasser davantage de mon égo et développer la compassion. J'ai de nombreux attachements, et j'espère que Maître ne sera pas trop inquiet. Jusqu'à aujourd'hui j'ai persuadé 500 personnes de quitter le PCC avec succès, mais je sais que je peux et que je devrais mieux faire.


Maître a dit:


Je veux mieux faire et souhaite que le Maître ne s'inquiète plus pour nous. Il n'y a pas de mots assez forts pour exprimer ma gratitude envers le Maître. Mes larmes ont souvent coulé en écrivant ce partage d'expériences. C'est une expression de ma profonde gratitude envers notre Maître, qui m'a sauvé.


Merci à tous les pratiquants qui m'ont aidée. S'il vous plaît, dites-moi si quelques unes de mes compréhensions sont incorrectes.


Je salue le Maître et m'agenouille devant lui.


Je salue les compagnons de pratique.


Traduit de l’anglais en France