Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Décès du directeur adjoint de la police de la ville de Suzhou d'une crise cardiaque

Lundi 16 août 2010

(Minghui.org)

Note de l’éditeur : Aussi bien en Occident que dans la culture Chinoise, le principe de rétribution karmique, qui est, d’être en fin de compte tenu responsable pour ses propres actions, est largement accepté. L'enseignement fondamental du Falun Gong est la caractéristique de l'univers: "Vérité- Compassion - Patience ". L'univers récompensera les actions qui sont en harmonie avec ce principe, tandis que les actions telles que battre, torturer et assassiner des gens amèneront une rétribution karmique. Les articles tels que celui-ci entendent être comme un rappel compatissant de ce principe à ceux qui commettent des méfaits. Alors que beaucoup de ceux qui persécutent le Falun Gong ont seulement "suivi les ordres ", la Loi Universelle demande qu'ils soient, aussi, tenus responsable pour leurs actions, et seulement en changeant le cours de leurs mauvaises actions peuvent-ils échapper à la rétribution.


Jiang Suwei, directeur adjoint du département de police de la ville de Suahou de la province du Jiangsu, est décédé d'une crise cardiaque dans la nuit du 6 juillet 2010. En tant que deuxième responsable de la persécution du Falun Gong dans la ville de Suzhou, de nombreuses personnes, au courant de la situation, pensent qu'il a reçu une rétribution karmique.


Après le début de la persécution, le 20 juillet 1999, Jiang Suwei a mis tout en œuvre pour suivre la politique du Parti communiste chinois afin d'éradiquer le Falun Gong. Sous sa directive, les différents bureaux 610, les départements de police, les commissariats et divisions de sécurité intérieure dans les cantons et les districts subordonnés de la ville de Suzhou ont arrêté et détenu de nombreux pratiquants locaux. De nombreuses familles ont été ainsi divisées.


Jiang Suwei a intensifié ses efforts de persécution pendant les Jeux Olympiques d'été 2008 et lors de l'Exposition universelle de 2010. Il a ordonné que chaque pratiquant soit étroitement suivi et surveillé pendant ces dates afin qu'ils ne puissent sortir pour clarifier les faits. En conséquence, au moins dix pratiquants ont été envoyés dans des camps de travail et en prison et beaucoup d'autres ont été arrêtés.


Jiang Suwei a reçu de nombreuses récompenses pour sa persécution du Falun Gong. Il a été nommé « Pionnier national » dans sa lutte contre le Falun Gong et a reçu l'ordre national du Mérite en décembre 2006.


Traduit de l'anglais au Canada