Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Remplir mes vœux d'avant l'histoire tout en travaillant dans une compagnie financière

Mercredi 2 février 2011 |   Écrit par Wenzu, un pratiquant de Dafa dans la province du Heilongjiang en Chine

(Minghui.org)

Mes salutations à Maître ! Salutations à mes compagnons de pratique!


Je remercie Maître de me donner la possibilité de participer à la rectification par la Loi. Avec la grande compassion et la protection du Maître, j'ai pu marcher sur le chemin grandiose de la cultivation et j'ai pu aider à offrir le salut aux êtres. Je tiens à partager mon expérience de cultivation.


1. Créer un bon environnement pour valider la Loi au travail


Je travaille dans une entreprise financière privée. Je prête attention à mes paroles et mes actes afin que les gens aient la possibilité d'avoir une bonne impression de Dafa. Étant donné que je fais les choses selon Dafa, mon patron aime faire appel à moi pour gérer les choses lorsqu'il y a des problèmes, ce qui m'a créé des possibilités supplémentaires pour sauver les gens.


Lorsqu'un employé sous contrat s'est blessé au travail, l'entreprise m'a envoyé pour discuter des accommodements avec sa famille. Sa famille était très en colère et exigeait que l'entreprise verse immédiatement la caution pour l'hospitalisation. Ils m'ont crié après et m'ont intimidé à l'entrée de l'hôpital, afin que l'entreprise assume la pleine responsabilité. Je suis resté calme et j'ai patiemment expliqué les choses au nom de l'entreprise. Ils ont non seulement refusé d'écouter, mais ont également enregistré sur bande vidéo notre conversation et ont menacé de signaler le problème à la presse. J'ai gardé mon calme pour éviter d'autres conflits. J'ai mis leurs préoccupations avant tout et j'ai initié une conversation téléphonique entre mon patron et la famille. Il a fallu environ 20 minutes pour qu'ils se calment. Finalement, ma compassion et ma tolérance nous a permis d'éviter un conflit plus important.


Les jours suivants, ils m'ont fréquemment appelé et m'ont rendu visite pour demander une rémunération supplémentaire. Chaque fois, je suis resté calme et compatissant tout en leur expliquant la politique de l'entreprise. J'ai fait tout selon les principes d'Authenticité-Compassion-Tolérance. Enfin, la femme a dit, « Vous êtes une personne de bonne foi, donc vous devez nous aider. » Je lui ai répondu « Je ferai de mon mieux, mais je dois suivre la politique de l'entreprise. »


Quand je suis allé à l'hôpital le lendemain, l'épouse du travailleur blessé s'est excusée pour son comportement antérieur, comme l'a fait aussi sa fille. J'ai remis l'argent pour les soins de son père à la fille, accompagné de documents de clarification de la vérité et elle les a acceptés. J'ai également parlé de la bonté du Falun Dafa à sa femme.


Je remercie Maître d'avoir fourni à ces personnes l'occasion de connaître la bonté de Dafa.


Au travail, je pense d'abord aux autres et je suis capable de m'entendre avec mes collègues de travail et ils me respectent. J'utilise les pauses pour parler aux gens des faits sur le Falun Dafa et leur demander de quitter le Parti communiste chinois (PCC) afin qu'ils s'assurent un bon avenir. Nos employés dans l'entreprise changent fréquemment. Les gens entrent et sortent tous les mois, donc je dois m'assurer de leur avoir demandé de renoncer au PCC avant qu'ils ne quittent l'entreprise.


Toutes les personnes avec qui je travaille ont appris la vérité. J'ai gagné leur respect en les aidant à chaque fois que j'ai pu. Une fois un de mes collègues de travail avait un conflit avec son client et n'a pas pu trouver une solution, donc il m'a demandé de l'aide. J'ai rencontré le client et pris en charge le problème. En outre, je lui ai fait connaître les faits sur le Falun Dafa et j'ai aidé le client à renoncer au PCC.


J'ai senti que tant qu'une personne pratique le Falun Gong, l'entreprise en bénéficiera. Il est essentiel de valider la Loi avec nos paroles et nos actions


Notre entreprise a embauché une femme pour préparer des repas et pour faire le ménage, mais elle n'était bonne pour aucune de ces deux tâches. Personne n'aimait sa cuisine, et elle laissait souvent des assiettes sales. Beaucoup souhaitaient sa mise à pied, mais je pensais qu'il y avait peut-être une raison pour laquelle elle se trouvait ici. Je suis intervenu pour l'aider à préparer les repas et pour le nettoyage et elle en a été reconnaissante. Puis je lui ai dit les faits sur le Falun Dafa. Elle a non seulement accepté ce que je lui ai dit, mais elle a aussi amené son fils et son mari afin qu'ils entendent les faits eux aussi. Plus tard elle m'a dit: « Au début, l'entreprise voulait mon mari pour ce poste, mais je suis arrivée afin de l'essayer. Apparemment, je devais être ici afin de vous connaître. » Après avoir compris la vérité sur la cultivation, elle a obtenu un exemplaire du Zhuan Falun et a commencé la pratique du Falun Gong à la maison.


2. Remplir mon engagement préhistorique


Par l'étude de la Loi, j'ai réalisé que valider Dafa et offrir le salut aux gens sont notre responsabilité et notre mission. Je suis déterminé à dire chaque jour à autant de personnes que possible les faits sur le Falun Dafa.


Le recyclage ne fait pas partie de mon travail, mais je pensais que c'était une occasion de clarifier la vérité, donc j'y suis allé pour aider. J'ai parlé avec chaque personne qui arrivait au recyclage et je les ai aidées à quitter le PCC. Une personne ayant appris la vérité et ayant quitté le PCC m'a dit qu'il retournerait dans sa ville natale afin de dire les faits à sa famille.


J'ai également aidé l'entreprise pour les courses, afin que je puisse clarifier la vérité aux propriétaires des magasins d'alimentation. J'ai également parlé avec eux des démissions du PCC.


L'automne dernier, le siège de l'entreprise a envoyé des personnes à notre département. J'ai eu la chance de travailler avec eux sur la comptabilité. Alors que nous prenions soin des papiers administratifs, je leur ai dit les faits sur le Falun Dafa.


Une fois un homme s'est arrêté pour nous demander l'adresse d'une autre compagnie et je lui ai dit que la compagnie avait déménagé. Quelques jours plus tard il s'est montré à nouveau et est venu une fois de plus quelques jours plus tard. J'ai réalisé alors qu'il pouvait être une personne qui avait une relation prédestinée, j'ai donc expliqué les faits sur le Falun Dafa et je l'ai aidé à quitter le PCC.


Une autre personne est venue pour promouvoir l'eau potable de son entreprise. Il est parti après avoir obtenu des renseignements sur les démissions du PCC. Quelques jours plus tard, deux personnes de la même entreprise qui remplaçaient ce vendeur se sont présentées et ils sont aussi partis après avoir démissionné du PCC. Moins d'une semaine plus tard, une autre personne de la même entreprise d'eau potable est arrivée. Il me semblait familier; en fait, il s'agissait du premier vendeur, qui avait été informé des faits, mais n'avait pas encore quitté le PCC. Maître me l'a envoyé une fois de plus. Il m'a remercié de l'avoir aidé à apprendre la vérité.


J'ai vu une personne dehors parler au téléphone. Je lui ai demandé, « Qui cherchez vous ? » « Personne », a-t-il dit. Je l'ai invité au bureau et lui ai expliqué les faits sur le Falun Dafa. Il est parti après avoir démissionné du PCC.


J'ai dit les faits à de nombreux représentants qui viennent à l'entreprise. J'ai aussi utilisé le Festival de la Lune pour acheter et distribuer des paniers de fruits aux employés du bâtiment associés à l'entreprise, ce qui m'a donné l'occasion de leur clarifier la vérité. En conséquence, 12 personnes ont quitté le PCC ce jour-là.


Mon travail consiste à manier de l'argent, donc je vais souvent à la banque pour l'entreprise. Peu à peu, j'ai développé des relations amicales avec les personnes qui travaillent à la banque. Plusieurs pratiquants ont collecté des billets de banque et j'ai demandé à l'un de ces banquiers de nous les échanger contre des neufs. Nous (les pratiquants) les estampillons de messages sur la clarification de la vérité. Nous dépensons nous-même une partie de cette somme, mais en distribuons également à d'autres pratiquants, qui vont ensuite au marché pour faire circuler les billets qui portent ces messages.


3. Valider la Loi après le travail


J'ai appris à envoyer des messages textes automatiques pour clarifier la vérité à l'aide d'un téléphone cellulaire. Je téléphone également à des gens au hasard et je leur laisse un message vocal de clarification de la vérité. Parfois les gens rappellent et je peux donc ensuite passer plus de temps à parler avec eux.


J'ai aussi appris à envoyer des messages téléphoniques automatisés sur l'ordinateur. Je pouvais faire plus de 40 appels par jour. Parfois, nous utilisons cette approche en duo : l'un envoie le message alors que l'autre envoie les pensées droites. Nous nous arrêtons pour réfléchir et pour nous améliorer après quelques appels, afin que plus de personnes répondant aux appels acceptent la vérité. Faire de cette façon augmente le nombre de personnes qui quittent le PCC. Nous avons réalisé qu'avec beaucoup de compassion, une voix calme et un esprit pur, les résultats sont encore meilleurs.


Tant que je pense à offrir le salut à plus de gens, Maître arrange les personnes qui ont une relation prédestinée à entrer en contact avec moi. J'ai utilisé mon temps supplémentaire pour faire les trois choses, y compris distribuer des documents de clarification de la vérité de Dafa sur mon lieu de travail ou clarifier les faits aux personnes face à face, faire des appels téléphoniques après le travail et participer à l'étude de Loi de groupe dans la soirée.


Je continuerai à respecter les exigences du Maitre et offrir le salut à plus de gens, afin que je puisse remplir ma promesse d'avant l'histoire. Veuillez s'il vous plaît me corriger si il y a quelque chose d'inapproprié.


Traduit de l'anglais au Canada