Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Une patiente incurable trouve un « remède miracle »

Lundi 19 novembre 2012 |   Écrit par une pratiquante en Chine

(Minghui.org) Quand j'étais jeune, j'étais très maladive. Quand j'ai eu 17 ans, je souffrais de manque d’énergie et de fièvres chroniques. De plus, ma peau devenait meurtrie très facilement et mon corps saignait de plusieurs endroits. Mon médecin a découvert que j'avais une anémie aplasique et il disait qu'elle était incurable.

À cette époque, je ne me rendais pas compte de la gravité de ma maladie, mais après avoir été hospitalisée, j'ai eu l'occasion de parler à d'autres patients atteints de la même maladie. Les médecins nous ont dit que mon immunité et le nombre de plaquettes dans mon sang étaient tellement bas que si j'avais un accident et perdais beaucoup de sang, ma vie serait en danger imminent. Lorsque les patients de ma salle ont commencé à mourir les uns après les autres, je me suis dit : « Je vais m’accrocher jusqu'au moment où un 'remède miracle' sera disponible. » Même si je souffrais de saignements de nez chroniques, je ne pensais pas que j'allais mourir. Les seules choses qui me maintenaient en vie étaient les transfusions sanguines, les injections de stéroïdes et la phytothérapie. En fait, ma vie était un véritable enfer!

En 1998, je souffrais tous les jours de fièvres à basse température. Chaque fois que je mangeais quelque chose, je vomissais. J'avais mal dans la région du foie et je perdais rapidement du poids. Les médecins soupçonnaient que j'avais un cancer du foie.

C'est à ce moment que l'un de mes proches m'a présenté le Falun Dafa et m’a suggéré de lire le Zhuan Falun et les conférences données aux États-Unis. Quand j'ai fini de lire ces livres, j'ai compris pourquoi les êtres humains ont des maladies et que la seule façon de changer ma vie était de commencer à cultiver. Tout de suite j'ai décidé de suivre le chemin de la cultivation et j’ai jeté tous mes médicaments.

Le lendemain matin, à 4 h, je suis allée au site de pratique et je me suis assise pour regarder les pratiquants faire les exercices. Dès que la musique a commencé, je me suis sentie très à l'aise, alors j'ai décidé de les rejoindre. Puis j'ai senti des courants chauds qui me passaient à travers les doigts et les paumes. Je pouvais aussi sentir le Falun tourner dans mon bas-ventre. Voici quelques-unes des choses magiques qui me sont arrivées.

Pendant que je regardais les vidéos des conférences du Maître, j'ai senti que le Maître nettoyait mon corps. Bien que je vomissais et j’avais des diarrhées jusqu'à huit fois par jour, je me sentais de mieux en mieux, j’avais un meilleur appétit et la douleur dans la région de mon foie a disparu. J'ai été finalement capable de manger normalement de nouveau. Après environ un mois des exercices et de l’étude du Fa, j'étais capable d’aller moi-même au parc au lieu d'y aller avec un ami, assise à l'arrière de son tricycle. En outre, mon cycle menstruel est redevenu normal, mes cheveux gris sont devenus noirs et je me sentais pleine d’énergie toute la journée.

Avant de pratiquer Dafa, j'avais un mauvais caractère, j’étais bornée et calculatrice et personne n'osait me confronter. Après avoir étudié le Zhuan Falun, j'ai compris la raison de ma maladie : j'avais fait beaucoup de mauvaises choses dans cette vie. Je me suis rendu compte que pour pratiquer Dafa, je dois suivre le principe de Authenticité-Bienveillance-Tolérance, changer mon caractère et penser d'abord aux autres.

Lorsque je vivais avec le frère de mon mari, ma belle-sœur et mes beaux-parents, nous nous disputions tous les jours au sujet du partage de l'appartement. Après avoir appris la pratique, j'ai quitté cet appartement et j’ai déménagé chez mes parents. Je me suis excusée après de mes proches de ma mesquinerie et je leur ai dit que, en tant que pratiquante, je devais suivre les principes de Dafa. Quand ma belle-mère a eu une attaque cardiaque, j'ai pris soin d'elle jusqu'à son décès. Quand à mes propres intérêts, j'agissais de façon à ce que, si quelque chose était à moi, alors je le voulais, si ce n'était pas le cas, je ne me battais pas pour l’avoir. Après avoir vu les changements survenus dans ma santé et mon caractère, toute ma famille sait que le Falun Dafa est bon.

Je comprends maintenant que c'était le Falun Dafa que j'avais cherché toute ma vie.

Traduit de l’anglais en Suisse