Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Le pratiquant de Falun Gong M. Chen Deguang porte plainte contre la police pour interrogatoire sous la torture

Jeudi 15 mars 2012

(Minghui.org)

Par un correspondant de la province du Gansu, Chine



Nom : Chen Deguang (陈德光)


Genre : Masculin


Âge : 66 ans


Adresse : District de Honggu, ville de Lanzhou, province de Gansu (甘肃兰州市红古区海石湾大通路)


Profession : Inconnue


Date de la dernière arrestation : 6 juillet 2011


Dernier lieu de détention : Deuxième centre de détention de la ville de Lanzhou (兰州市第二看守所)


Agglomération : Lanzhou


Province : Gansu


Persécution endurée : Détention, interrogatoire sous la torture, passages à tabac,travail forcé, menotté dans le dos , suspension


M. Chen Deguang a été " illégalement arrêté " en juillet 2011. Il a été interrogé sous la torture pendant sa détention. M. Chen a porté plainte contre la police pour la violence et la torture qui lui ont été infligées. Cependant, le système judiciaire du Parti communiste chinois (PCC) a complètement ignoré sa réclamation, et les autorités cherchent toujours à lui intenter un procès.



M. Chen Deguang avec son petit-fils


Le 6 juillet 2011, M. Chen distribuait des DVD du spectacle Shen Yun dans la ville de Huazhuang dans le district Honggu de Lanzhou pour donner aux gens l'occasion de voir un beau spectacle rempli de culture traditionnelle chinoise et de " clarifier les faits " sur les mensonges que le CCP a continuellement propagés au sujet du Falun Gong ces 12 dernières années. En conséquence, M. Chen a été arrêté et emmené au commissariat de police de Honggu, où le policier Zhang Guowei l'a interrogé en utilisant la torture.


La police s'est entendue avec le " Procuratorat " et la cour pour intenter un procès à M. Chen. Cependant, le Procuratorat de Lanzhou a renvoyé le cas au commissariat de police de Honggu, cherchant une preuve supplémentaire.


En novembre 2011, M. Chen a déposé une plainte, dans laquelle il a décrit en détail comment Zhang Guowei "rassemblait des preuves en utilisant la violence. »


Initialement, Zhang Guowei a battu M. Chen pendant plus d'une heure. Il l'a giflé au visage, lui a donné des coups de poing dans le cou, des coups de pied dans la poitrine et les jambes. Plus tard, Zhang a immobilisé les mains de M. Chen et lui a donné des coups de pieds brutaux. M. Chen a senti une douleur dans la poitrine et n'a pas pu se retourner dans son lit la nuit dû à la douleur grave résultant des sévices.


Les jambes de M. Chen étaient meurtries et gonflées, et sont restées gonflées pendant plus de 3 mois. Même maintenant, il y a toujours des gonflements rouge et pourpre sur ses jambes, qui sont douloureuses et démangent.


La police a transféré M. Chen au deuxième centre de détention de Lanzhou en décembre 2011. Le Procuratorat a complètement ignoré sa plainte et a toujours l'intention de le poursuivre et le condamner. La famille de M. Chen a cherché un avocat pour le défendre.


M. Chen Deguang et son épouse ont été persécutés à plusieurs reprises.


M. Chen travaillait dans la branche nord-ouest de la compagnie N° 4 de construction métallurgique de la Chine (aujourd'hui en faillite). Avant la pratique du Falun Gong, il souffrait d'une tension des muscles du dos, d'hyperplasie cervicale osseuse, de gastroptosis, et d'autres maladies. Il fumait également deux paquets de cigarettes par jour et buvait beaucoup. Le 16 août 1997, M. Chen a vu la vidéo de l'enseignement de M. Li Hongzhi (le fondateur du Falun Gong) dans la ville de Dalian et il a décidé d'apprendre la pratique. Après, toutes ses maladies ont disparu et il a arrêté de fumer et de boire.


Pendant les 12 années de persécution du Falun Gong par le PCC, M. Chen et son épouse, Mme Sheng Chunmei, ont été arrêtés et détenus plusieurs fois pour avoir continuer la pratique et clarifier les faits sur la persécution aux gens. Tous les deux ont été détenus dans des camps de travaux forcés en 2001. Au camp de travail forcé de Pingantai, M. Chen a été souvent injurié et battu par des prisonniers. Il a été également soumis à un travail de haute intensité.


En juin 2001, les gardes Hu Xiangxian du camp de travail et Wang Changshou ont menotté M. Chen dans le dos et l'ont suspendu, avec seulement ses orteils touchant le sol. Ils l'ont alors couvert de deux édredons de coton. Le corps entier de M. Chen tremblait, et la sueur coulait sur lui. Suite à cette torture, il s'est senti très faible et a expérimenté des douleurs dans la poitrine, éprouvé des difficultés pour respirer. et ne pouvait pas non plus redresser son dos.



Traduit de l'anglais en Europe