Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

La foi en Dafa apporte des guérisons miraculeuses

Samedi 31 mars 2012 |   Écrit par une correspondante de Minghui de Fushun, Chine


(Minghui.org)

Le 24 mars 2012




Un cancer du poumon en phase terminale est guéri après la lecture de Fa





Ma belle-mère habitait dans le faubourg de Xinbin dans le canton de Xinbin, ville de Fushun. En 2000, jour du Nouvel An chinois, elle jouait au majong chez elle. Vers 11 h, elle est allée dans la salle de bain et a commencé à cracher du sang en toussant. Peu de temps après, le pot était à moitié rempli de sang. Par conséquent, son visage est devenu pâle et crispé.



Les autres membres de la famille sont retournés à la maison à midi. En voyant ce qui se passait, ils l'ont emmenée tout de suite à l'hôpital du canton de Xinbin. Là-bas le médecin a diagnostiqué qu'elle avait de l'ataxie-télangiectasie (mauvaise coordination et dilatation en permanence des capillaires). Durant son hospitalisation, ma belle-mère a continué à cracher du sang en toussant chaque jour. Le médecin lui a injecté un agent anticoagulant, mais il n'y avait aucune amélioration. Comme notre famille n'était pas riche, elle a dû quitter l'hôpital peu de temps après, mais le problème n'était toujours pas résolu.



Plus tard, son frère cadet est revenu du Shandong. Il lui a administré des injections et lui a donné une thérapie d'oxygène pendant qu'elle était à la maison. Plus tard, il a loué une voiture et l'a emmenée à l'hôpital des tumeurs de Shenyang. Le médecin a diagnostiqué qu'elle avait un cancer de poumon en phase terminale. Son frère ne lui a pas dit le diagnostique parce qu'il avait peur d'alourdir le fardeau de sa soeur.



Quand ma belle-mère est rentrée de l'hôpital des tumeurs de Shenyang, elle a dit à ma fille : « Peux-tu demander à ta mère de m'apporter les cassettes des conférences de Falun Gong ? » Lorsque ma fille m'a dit cela, j'étais très contente et j'ai apporté les cassettes des conférences tout de suite.



Ma belle-mère est restée ensuite chez elle et elle a écouté les conférences de Fa. Au début, elle crachait du sang en toussant, mais plus tard cela a diminué de plus en plus. Un jour, elle a senti quelque chose bloquer sa gorge ; peu de temps après elle a craché quelque chose de gluant d'environ 10 cm de long et 2 cm d'épais. Cette substance gluante était si dure qu'on ne pouvait pas la couper avec un couteau. Après, elle a été guérie de sa maladie.



Ma belle-mère était très reconnaissante envers le Maître du Falun Gong pour lui avoir sauvé la vie et donné une deuxième vie.



Dafa élimine le danger après qu'une femme ait avalé une toxine toxique



Par correspondance de la ville de Qixia de la province du Shandong, Chine



Vers 13 h le 20 mai 2011, pendant que mon mari et moi travaillions dans le verger, nous avons reçu un appel de ma sœur cadette. Elle pleurait et m'a dit que sa fille avait bu du paraquat (un herbicide) après s'être querellée avec son mari et qu'elle était maintenant dans la salle d'urgence de l'hôpital. Quand j'ai raccroché le téléphone, mon mari a dit que personne ne pouvait survivre après avoir bu du paraquat.



Je me suis souvenue que j'avais souvent parlé à ma nièce des faits sur le Falun Dafa. Elle savait que réciter « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » pouvait apporter des bénédictions. J'ai immédiatement laissé le travail que je faisais et je me suis dépêchée d'aller à l'hôpital du canton.



J'ai rencontré ma sœur qui était très affectée à l'entrée de l'hôpital. Elle a déclaré : « Le médecin a déclaré que le taux de survie est moins qu'un pour cent. C'est très difficile de traiter une personne qui a bu du paraquat. ». Je lui ai dit de ne pas s'inquiéter et que tout irait bien. Nous avons rencontré d'autres proches qui pleuraient tous au bureau d'admission de l'hôpital. Le beau-père de ma nièce, qui avait plus que 80 ans, avait les larmes aux yeux en disant : « Si ma belle-fille ne peut être sauvée, j'aimerais mieux mourir. » J'étais si triste en entendant cela. Je me suis dirigée à la hâte dans l'unité des soins intensifs et j'ai dit à l'oreille de ma nièce : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Ma nièce a ouvert lentement les yeux et dit : « Je me sens bien. » J'étais très contente d'entendre cela.



Dans la soirée, nous sommes retournés chez ma sœur. Nous avons reçu un appel de l'hôpital nous exhortant de transférer ma nièce dans un autre hôpital et de ne pas retarder les traitements. Tôt le lendemain matin, nous sommes retournés à l'hôpital et avons demandé au médecin quel était le dernier état de santé de ma nièce. À notre surprise, le médecin a dit que tout allait bien. Une semaine plus tard, le médecin a dit à ma nièce : « : Tu es la plus chanceuse du monde entier ! »



Une année s'est quasiment écoulée depuis cet événement, et ma nièce va bien. Je remercie le Maître de l'avoir sauvée. J'espère que chaque personne pourra souvent dire : « Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ! » et aura un avenir merveilleux.



Note : le paraquat (formule chimique 1,1'-dimethyl-4,4'-bipyridinium salt [C12H14N2]) est un herbicide à action rapide. Il est très toxique pour le corps humain, et il n'y a aucun traitement spécifique. Le taux de mortalité après l'avoir bu est extrêmement élevé. Il est maintenant interdit ou soumis à un usage restreint dans plus de 20 pays autour du monde.




Traduit de l'anglais au Canada