Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Les pratiquants de la ville de Guanghan, dans la province du Sichuan, illégalement arrêtés et condamnés

Lundi 16 avril 2012 |   Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Sichuan, Chine


(Minghui.org)




M. Yang Yonghui et M. Zhang Huidong illégalement condamnés


Le 7 mars 2011, au matin, quatre pratiquants de Falun Gong étaient sur le point d'être traduits en justice devant le tribunal du Canton de Luojiang, dans la ville de Deyang. Cinq pratiquants de Falun Dafa qui s'étaient rendus pour assister au procès ont été arrêtés illégalement et détenus. Les pratiquants arrêtés comprennent : M. Yang Yonghui, Mme Liu Yuanfeng et Mme Shu Qiongxian, qui sont dans la cinquantaine et ils viennent du bourg de Sanshui, dans la ville de Guanghan. M. Shu Jixiu et M. Wu Guangbi, qui ont dans les 70 ans, ont aussi été arrêtés. Ils ont été détenus au centre de rééducation de Hexing. Après cela, ils ont été transférés au centre de détention de Guanghan.


À 10h, le 29 mars 2011, alors que Mme Zhang rentrait chez elle, elle a été arrêtée par des agents du département de la sécurité domestique et du poste de police de Nanxing. Mme Zhang est dans la cinquantaine. Les policiers ont utilisé le prétexte de contrôler les papiers de son vélomoteur, mais à la place ils l’ont arrêtée et l’ont emmenée au poste de police de Nanxing, pour la transférer plus tard au centre de détention de Guanghan.


Le 26 décembre 2011, M. Yang Yonghui a été condamné à quatre ans d’emprisonnement par le tribunal de Guanghan. Le même jour, Mme Zhang Huidong a été condamnée à trois ans de prison.


Mme Luo Shizhao du village de Guangxing a de nouveau été arrêtée par des policiers


Le 28 mars 2012, Mme Luo Shizhao du village de Gaungxing dans la ville de Guanghan, dans la soixantaine, a de nouveau été arrêtée par les policiers du bourg.


Le 29 mars 2011, au matin, quand elle était presque arrivée chez elle, quatre personnes ont subitement sauté d’un fourgon et ont tenté de l’arrêter. Mme Luo a commencé à crier : «Falun Dafa est merveilleux!» Son mari a essayé d’ouvrir la porte du fourgon de toutes ses forces pour l’en sortir, mais les agents l’ont repoussé de force. Ses poignets ont été meurtris dans cette bataille. Mme Luo a été détenue au poste de police de Nanxing puis transférée au centre de rééducation de Hexing, où elle a été brutalement interrogée. Le directeur adjoint du bureau 610 l’a menacée verbalement, il a frappé son visage et écrasé ses pieds sans chaussures.


Près d’une demi-heure après que Mme Luo ait été arrêtée, les agents du poste de police de Xiangyang se sont introduits dans son domicile et ont tout fouillé. Ils lui ont pris son ordinateur, les portraits de Maître Li, des documents d’information de Dafa et son lecteur MP3.


Plus tard dans la soirée, les officiers du parti communiste chinois ont arrêté de nombreux pratiquants et les ont détenus dans le centre de détention de Guanghan. On ne leur a pas donné à manger, ni à boire de toute la journée. Mao Li et d’autres membres du personnel ont abusé verbalement les pratiquants de toutes les façons possibles avec des mots humiliants.


Les agents du poste de police du bourg de Xiangyang ont essayé d’emmener de force Mme Luo dans un camp de travaux forcés, mais le camp ne l’a pas acceptée parce que sa pression artérielle était trop faible. Cependant, après que Mme Luo soit rentrée à la maison, les policiers sous les ordres de Xie San, le directeur du poste de police du bourg de Xiangyang, l’ont forcée à se rendre au poste de police tous les mercredis. Ils ont aussi fait un contrôle médical et ont pris sa tension artérielle, afin de trouver des opportunités pour la persécuter dans le futur.



Traduit de l’anglais en Belgique