Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Être une jeune disciple de Dafa ouverte et franche

Mardi 17 avril 2012 |   Écrit par une jeune disciple de Dafa de la Chine continentale, le 31 mars 2012


(Minghui.org)




«Lanternes rouges et vin vert – le monde moderne


Fasciné par les démons, dansant de façon hystérique,


Tout cela mène à la dépravation


Laissant faire la nature démoniaque, s'éloignant de plus en plus du divin


Une fois entré en enfer, il n’y a aucune chance de ressortir»


(«Il n’y a plus de limites» dans Hong Yin III)


Chaque fois que je lis ce poème, je sens que les gens modernes sont devenus déviés à outrance. Les gens plongent dans les émotions et les désirs, ce qui les rend joyeux ou anxieux. Combien ils sont pitoyables.


Je suis une élève de l’école secondaire. Durant la période de fin de kalpa, le démon de la luxure remplit le monde humain. Ce phénomène est commun et sérieux parmi les élèves.


Le Maître a parlé du sérieux de la luxure à plusieurs reprises. Ainsi j’étais si sensible à cette question que je n’en parlais presque jamais. Mais la perversité a profité de ce problème plusieurs fois pour m’interférer. Voici une liste de quelques exemples.


Les garçons et les filles à l’école sont très ouverts. Mon camarade de bureau initial jouait souvent avec mes cheveux en classe. Au début, je n’y portais pas grande attention, mais plus tard lorsque plusieurs camarades de classe en ont parlé, je me suis rendu compte que les choses n’étaient pas correctes. J’ai réprimandé son comportement, mais il a dit que j’étais trop «mesquine». J’ai réalisé que les disciples de Dafa devaient être aimables. Cependant, je savais aussi que cette question devait être traitée avec soin. La perversité a profité de lui pour me créer des interférences et compromettre l’image d’une disciple de Dafa. Je ne devais pas l'accepter. Le professeur a plus tard déplacé son siège en face du mien. Il y a eu une période où la lutte au poignet entre les garçons et les filles était populaire. Ce n’était pas simplement un jeu. En fait, leur cœur avait déjà perdu la pureté. Un jour, le garçon qui était assis en face de moi a insisté pour faire la lutte au poignet avec moi. Il n’a pas cédé et nous nous sommes retrouvés dans une impasse pendant un long moment. J’étais un peu hésitante, mais j’ai pensé: «Je suis une disciple de Dafa et je ne ferais rien selon les standards des gens ordinaires; je ne peux pas simplement suivre la marée.» Il a aussitôt retiré sa main, le visage rouge avec un air très embarrassé. Je me suis sentie un peu désolée et mon cœur a été un peu agité. Mais je me suis arrêtée d’un coup, pensant que je ne donnerais aucune chance à la perversité. Je dois être droite dans chaque pensée.


La distance entre les bureaux de ma classe est très petite, et le garçon assis en face de moi se penchait toujours. Chaque fois qu’il faisait cela, il touchait soit mon livre soit ma tête. Une fois lorsque je faisais mes devoirs, il s’est étiré et sa tête a touché la mienne. À ce moment j’étais un peu anxieuse, et j’ai aussi blâmé le professeur de ne pas l’avoir discipliné. Cependant, je me suis ajustée à temps et j’ai envoyé la pensée droite d’un trait pour le nettoyer. Plus tard j’ai réalisé que c'est le disciple de Dafa qui est en charge de la situation. J’ai demandé au Maître de me renforcer pour complètement nier l’arrangement de la perversité.


C’est à travers ces choses que j’ai réalisé combien notre cultivation est sérieuse. Nous ne devons pas nous relâcher même un petit peu. Les gens ordinaires peuvent croire que certains comportements sont normaux, mais les disciples de Dafa doivent s’en tenir à des standards plus élevés. De nombreux phénomènes semblent normaux du point de vue de la société dont la moralité a chuté. Les disciples de Dafa ne sont pas venus pour ces choses. Nous sommes ici pour aider le Maître à rectifier le Fa et sauver les êtres, et nous devons être stricts envers nous-mêmes. Le chemin que nous prenons pourrait devenir une référence dans le futur.


Nous ne pouvons nous imposer des tribulations additionnelles à nous-mêmes. Nous ne pouvons nous abandonner à nos émotions et désirs et ne pas être capables de nous en défaire. Nous ne pouvons oublier nos vœux grandioses et magnifiques seulement pour un moment de joie de vivre et manquer cette occasion extrêmement rare et précieuse. C’est parce que nous avons fait l’expérience de plusieurs vies de réincarnation, enduré beaucoup de souffrances et parcouru un chemin extrêmement cahoteux que nous pouvons devenir des disciples de la période de rectification par la Loi. Nous ne devrions pas déshonorer nos missions à cause de l’attachement à la luxure. Lorsque les disciples de Dafa rencontrent ce genre de choses, nous devons avoir une forte volonté et des pensées droites, croire en Maître et Dafa, et passer plus de temps à étudier la Loi. Il est certain que nous devons éliminer ces attachements. Actuellement, lorsque j’interagis avec des élèves garçons, je me sens rarement nerveuse. Au contraire, je me conduis comme une personne mature et solide, avec de bonnes manières. Les disciples de Dafa doivent bien faire, valider Dafa dans nos actions et porter attention à chaque mot et action. La chose la plus importante est que nous devrions réaliser nos responsabilités et être clair sur la raison pour laquelle nous sommes venus.


Nous devrions nous concentrer sur le salut des êtres. Ne pas laisser ces choses déranger nos cœurs. À chaque fois que je pense à cela, je me sens sacrée, pure et droite, bienveillante, grande et vaste. En faisant ainsi, nous pouvons joindre en haut et au-delà, résister à la contamination et mieux sauver les êtres.


Certains jeunes pratiquants s’abandonnent à naviguer sur Internet ou sont dérangés sévèrement par d’autres tentations dans la société. Les parents des disciples de Dafa se sentent aussi sous pression de remplir leurs aspirations. En fait, cela dépend de si nous-mêmes pouvons chérir l’occasion de faire la cultivation et pratique. Je pense que d’être né dans une famille de disciples de Dafa prouve que nous avons l'affinité prédestinée. Les parents des disciples de Dafa ont la responsabilité de guider leurs petits. Je crois que rien ne peut bloquer les pensées droites de retourner à notre soi original et vrai. Nous devrions souvent envoyer la pensée droite. Plusieurs notions et comportements sont des substances formées sur une longue période. Tant que nous avons une volonté forte avec de la persévérance et des pensées droites fermes, alors rien ne peux nous arrêter.


Ceci est ma compréhension personnelle. Veuillez gentiment signaler tout ce qui n’est pas approprié.



Traduit de l’anglais au Canada