Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

M. Li Chengshun de la ville de Tangshan à nouveau envoyé au camp de travaux forcés n°1 de la province du Hebei

Mercredi 18 avril 2012 |   Écrit par un correspondant de Minghui dans la ville de Tangshan en Chine


(Minghui.org)




Nom : Li Chengshun (李成顺)


Sexe : Homme


Âge : 49


Adresse : district de Fengrun, ville de Tangshan, province du Hebei


Profession : employé à la compagnie de véhicule de chemin de fer de Tangshan, Ltd


Date de l'arrêt la plus récente : Premier camp de travaux forcés de la province du Hebei (河北省第一劳教所)


Ville : Tangshan


Province : Hebei


Persécution subie : condamnation illégale, emprisonnement, torture, interrogatoire, extorsion, licenciement du travail, pillage du domicile, détention


Zhang Weiping et cinq autres officiers du poste de police de la rue Taiping dans le district de Fengrun, ville de Tangshan, province du Hebei, sont entrés par effraction dans la maison du pratiquant de Falun Gong M. Li Chengshun à 7 h 30 le 25 février 2012. Ils l'ont arrêté et ont confisqué ses livres de Falun Gong et deux téléphones portables. M. Li fut par la suite envoyé au Premier camp de travaux forcés de la province du Hebei (aussi connu sous le nom de camp de travaux forcés de Kaiping à Tangshan) le 23 mars et fut condamné illégalement à deux ans de prison. C'est la troisième fois qu'il est assujetti à des détentions de longue durée.



Le pratiquant de Falun Gong M. Li Chengshun de la ville de Tangshan


M. Li est né à Tangshan en avril 1963. Il a commencé à pratiquer le Falun Gong en octobre 1994 et en a grandement bénéficié mentalement et physiquement. Parce qu'il est resté ferme dans sa croyance du Falun Gong, il fut persécuté à de nombreuses reprises.


Le 5 mars 2002, quatre officiers du département de police du district de Kaiping de la ville de Tangshan arrêtèrent M. Li à son lieu de travail. Ils l'emmenèrent au sous-sol du poste de police où il fut interrogé et torturé. Le 31 mai, les autorités l'envoyèrent au Premier centre de détention de la ville de Tangshan sans suivre aucunes procédures légales. Ils l'ont détenu durant plus de huit mois, jusqu'à ce que sa famille exhorte avec succès les autorités pour le relâcher. Les autorités extorquèrent aussi 10 000 yuans à sa famille en tant que « frais de de gestion ».


M. Li vivait dans la maison de son ami à Majiagou dans le district de Kaiping quand le 26 février 2009 des officiers du département de police de Kaiping et ceux du poste de police de la rue de Majiagou l’arrêtèrent encore et le torturèrent sévèrement. Le 25 mars de la même année, il fut condamné à deux ans de prison par le comité d'administration du camp de travaux forcés de la ville de Tangshan. Son employeur, la compagnie de véhicule de chemins de fer de Tangshan, le congédia par la suite.


La mère de Li est septuagénaire. Elle prit soin de ses deux enfants qui étaient toujours à l'école primaire pendant qu'il était détenu. Après que M. Li fut relâché, il dut travailler dur pour soutenir sa famille.


Personnes responsables de la persécution de M. Li :


Mo Yamin, chef adjoint du département de police du district de Fengrun +86-315-2534668, +86-18832989598


Zeng Xianghai, chef adjoint de la division de sécurité domestique du district de Fengrun +86-315-2534672, +86-13832980405


Zheng Ruixue, chef du bureau 610 du district de Fengrun +86-315-3081055, +86-13623333068


Zhang Weiping, du bureau de police du poste de la rue de Taiping


(Pour plus d'informations sur les persécuteurs , référez-vous à l'article original en chinois)



Traduit de l'anglais au Canada