Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Toronto : Les pratiquants de Falun Gong commémorent l'appel pacifique du 25 avril et exposent la persécution (photos)

Samedi 5 mai 2012

(Minghui.org)

Le 25 avril, plusieurs centaines de pratiquants de Falun Gong de Toronto se sont réunis devant le consulat chinois pour commémorer l'appel du 25 avril, pour clarifier la vérité au sujet de Falun Gong au public et pour exposer la persécution brutale.


De 16 h à 18 h , les pratiquants ont tenu des banderoles sur les rues Université et Bloor et ils ont recueilli des signatures. De 20h à 22h, ils ont organisé un veillée aux chandelles devant le consulat chinois.







Les activités devant le consulat chinois



Les gens signent la pétition condamnant la persécution.




Lecture des documents de clarification de la vérité



«Merci de m'avoir parlé de la persécution du Falun Gong.»


Joël Chipkar, le porte-parole de l'Association de Falun Dafa du Canada, a félicité la résistance pacifique. Il a dit qu'il y a 13 ans, les pratiquants ont manifesté ont montré une paix incomparable quand ils ont demandé leur liberté de croyance et aujourd'hui, les pratiquants protestent toujours contre la persécution d'une manière pacifique.


Plusieurs participants de l’appel du 25 avril, il y a 13 ans, ont raconté leurs propres histoires.



M. Lin Mingli a été sévèrement torturé en prison.


M. Lin Mingli a été arrêté trois fois. Dans un centre de lavage de cerveau, il a été forcé d'écouter des calomnies contre le Falun Gong. On ne lui a pas permis de dormir. Il a commencé une grève de la faim, mais il a été gavé, ce qui a mis son oesophage en sang. Il s'est évanoui en raison de la douleur atroce.


Mme Gao Shunqin a été emprisonnée dans des centres de détention, des camps de travail et des centres de lavage de cerveau plus de 10 fois. Elle a été forcée à rester debout pendant des jours et elle a été enfermée pendant des heures. Les docteurs du centre de lavage de cerveau de Yangyuan, à Wuhan, lui ont injecté des drogues non identifiées, ce qui lui occasionné des battements rapides du coeur et des sentiments d'étourdissement.


Mme Huang Xin, une pratiquante de la ville de Shenyang, a été condamnée à 8 ans, quand Bo Xilai était le gouverneur de la province de Liaoning. Mme Huang est venue au Canada en 2010. Elle a dit que Bo avait engagé des policiers pour torturer les pratiquants de Falun Gong.



Mme Huang Xin, une pratiquante de la ville de Shenyang, a été condamnée à 8 ans quand Bo Xilai était le gouverneur de Liaoning.


Elle a dit: «Je pouvais parler à quelques policiers en 1999 et ils m’ont écoutée. Mais après 2003, j'ai constaté que leur attitude avait changé. Quand j'ai essayé de leur parler du Falun Gong, ils ont refusé d'écouter. J'ai également surpris leurs conversations, qui étaient tout au sujet de l'argent-- « J'ai attrapé un Falun Gong aujourd'hui et j’ai gagné mille yuans.»


Mme Huang a été sévèrement torturée en captivité. Elle a été forcée de faire du travail difficile et on lui a été injecté des drogues non identifiées, qui l’ont rendue malade.


Mme Qin a été emprisonnée au camp de travail pour femmes de Chongqing pendant un an en 2009. Elle a été témoin de plusieurs cas de mort dans le camp de travail, dû à la torture grave.



Mme Qin a été emprisonnée au camp de travail pour femmes de Chongqing pendant un an


Mme Qin a dit: «Bo Xilai a installé 500 mille caméras vidéo de surveillance à Chongqing, qui ont coûté 17 milliards yuans. Son but était de surveiller les pratiquants de Falun Gong. Bo a également assigné des tâches à chaque commissariat de police à Chongqing, leur demandant d’attraper un certain nombre de pratiquants de Falun Gong chaque année.


Mme Qin est heureuse de pratiquer librement le Falun Gong au Canada. Elle espère que la persécution finira bientôt et que les meurtriers seront traduits en justice.


Kevin, un pratiquant local de Falun Gong, a exprimé que Bo Xilai et sa troupe, Wang Lijun, sont parmi les principaux meurtriers qui ont été impliqués dans la persécution contre le Falun Gong. Maintenant Bo et Wang ont été arrêtés et font l'objet d'enquête. Kevin a dit: «Nous espérons que ceux qui sont dans le parti communiste, mais qui n'ont pas été impliqués dans la persécution, prendrons cette chance de traduire en justice ces meurtriers . C'est bon pour toute la société chinoise.»



Traduit de l’anglais au Canada