Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Une famille entière bénéficie de la pratique du Falun Dafa (photo)

Mardi 5 juin 2012 |   Écrit par Zheng Yuyan, un correspondant de Minghui du bourg de Suao, Taiwan

(Minghui.org) Lin Chongqi est le propriétaire d'une usine dans le bourg de Suao à Taiwan. M. Lin a été soumis à une pression psychologique de la part de son grand-père dans son enfance. Il ne peut décrire ni la haine ni la crainte qu'il éprouvait, mais il pensait que la vie était douloureuse. Rien ne pouvait le rendre heureux. Il remettait en question le sens de la vie et n'avait pas conscience de sa propre valeur.

La vie de M. Lin a complètement changé après qu'il ait commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1997. Les enseignements de Falun Dafa, ont fait comprendre à M. Lin la signification et le sens de la vie. Il a compris que tout avait une cause et il a complètement éliminé sa haine de plusieurs décennies envers son grand-père. L'épouse de M. Lin et ses deux filles sont également devenues des pratiquantes de Dafa. Plus tard, les parents de M. Lin, son frère, deux oncles et une tante sont également devenus des pratiquants de Dafa.


M. Lin Chongqi (à droite) et son épouse, son frère et ses parents (de gauche à droite) à la place Ziyou, Taibei, après une activité locale « Célébrant les 20 ans du Falun Dafa ».

Une enfance pessimiste, des soucis et des doutes

La famille de M. Lin vivait dans le bourg de Suao, canton de Yilan à Taiwan. Son grand-père était le chef de famille qui comptait trois générations et il contrôlait les finances du ménage. Le père de M. Lin était le fils aîné et il travaillait pour l'entreprise familiale. Cependant, le grand-père de M. Lin contrôlait complètement les finances de la famille et ne donnait qu'un petit salaire au père de M. Lin, même après que son père se soit marié et ait eu des enfants. Quand M. Lin avait 5 ans, ses parents ont ouvert leur propre entreprise. Ils ont commencé avec un petit commerce qui s'est développé. Bien qu'ils soient devenus financièrement indépendants, ses parents vivaient toujours dans la maison du grand-père de M. Lin.

M. Lin est le premier petit-fils, et dans la culture traditionnelle chinoise, le premier petit- fils a un statut spécial dans la famille. Cependant, chez les Lin, quand le grand-père se fâchait, personne dans la famille ne pouvaient échapper à sa colère. Ce qui inquiétait le plus M. Lin était que la colère de son grand-père était extrêmement imprévisible et il pouvait exploser à tout moment. Par conséquent, M. Lin gardait toujours un œil sur son grand-père quand il était à la maison. Quand il voyait son grand-père arriver, il partait rapidement pour éviter les cris et parfois les coups de son grand-père. Même quand il était jeune, M. Lin se demandait : « Quel est le sens de la vie ? » Il ne trouvait pas la réponse et remettait en question sa propre valeur.

La grand-mère de M. Lin est décédée quand il était au secondaire. Après que M. Lin eut terminé le secondaire et fait son service militaire, il a commencé à travailler dans l'usine familiale. Son grand-père est décédé un an après que M. Lin ait commencé à travailler. Même si son grand-père était décédé, l'ombre de son enfance hantait toujours M. Lin ; ces souvenirs d'enfance le tracassaient de plus en plus au fil des ans. M. Lin était une aide précieuse à son père, et par la suite, il a pris la tête de l'entreprise. Cependant, avec le stress du commerce, l'esprit de M. Lin était encore plus confus.

M. Lin a alors rejoint un groupe de bénévole à Suao et a essayé de se valoriser en aidant les personnes âgées et les orphelins.

M. Lin s'est marié quand il avait 28 ans. Lui et son épouse s'entendaient bien. Son épouse et sa mère s'entendaient bien aussi. Cependant, parce que M. Lin et son épouse avaient grandi dans des familles avec des valeurs très différentes, ils se disputaient constamment au sujet de choses sans importance et sur la façon de discipliner leurs enfants. Quand l'épouse de M. Lin le traitait par le silence et cessait de lui parler, sa froideur le rendait fou. M. Lin a dit : « C'était pire que de se disputer ! » M. Lin avait tendance à s'inquiéter et à être pessimiste et est devenu déprimé. Sa dépression s'est aggravée sensiblement avant la naissance de sa deuxième fille.

Trouver le sens de la vie et sa propre dignité

Un ami de M. Lin, du groupe de bénévole, lui a proposé qu'il suive quelques cours d'aide personnelle. En plus, M. Lin assistait à des cours de spiritualité et apprenait également le qigong. Il se posait beaucoup de questions sur le qigong et les phénomènes supranormaux. M. Lin se souvient : « Une fois, je suis allé me balader après dîner. J'ai erré dans une librairie et j'ai vu une copie de Falun Gong de Chine. J'ai feuilleté le livre et je l'ai trouvé très intéressant. J'ai beaucoup aimé le livre. Il me semblait familier, comme si je l'avais pratiqué auparavant. Comme je n'avais pas d'argent sur moi ce soir-là, je suis revenu le lendemain pour l'acheter — mais le livre était parti. J’ai senti comme si j'avais perdu quelque chose. »

Peu après, M. Lin a entendu qu'un conférencier au Collège des enseignants de Penghua apprenait le Falun Gong. Il a saisi cette occasion et est devenu lui-même un pratiquant de Falun Gong. M. Lin a dit : « J'ai senti que le champ d'énergie était très fort dès le début. J'ai assisté à un cours de neuf jours de conférence et j'ai regardé les enseignement de M. Li Hongzhi [sur la vidéo]. Toutes mes questions ont trouvé une réponse et il y avait une voix forte dans mon cœur : c'est ce que je voulais, je l'ai finalement trouvé ! »

Lin se souvient : « Cinq ans avant de commencer à pratiquer le Falun Gong, j'avais appris plusieurs autres pratiques de qigong. Je faisais toujours le même rêve. Dans mon rêve, je conduisais sans volant. Parfois je ne pouvais pas voir la route, ou la route devenait de plus en plus étroite, ou j'arrivais à un fleuve que je ne pouvais pas traverser, ou parfois je conduisais sur la glace. J'étais dérouté. J'ai cessé de faire de tels rêves après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa. Je savais que j'avais trouvé le sens de ma vie dans Dafa. »

M. Lin a dit : « J'ai compris ce qu'est la vertu et le karma en étudiant le Fa, ce karma est la cause de la souffrance. J'ai compris comment être une bonne personne et que le but d'être un être humain est de retourner à sa vraie nature. En d'autres termes, j'ai trouvé la vérité. Je n'étais plus confus et j'ai cessé de sentir que je ne valais rien. En cultivant dans Dafa, j'ai compris que ma vie avait un sens. »

Se sentir heureux et détendu

En comprenant le Fa, les souvenirs de son grand-père lui sont revenus. Il a sympathisé avec la douleur et la crainte de son grand-père d'avoir vécu deux guerres mondiales et il s'est rendu compte que le stress et la charge de travail de son grand-père pour faire vivre sa famille avaient contribué à son caractère instable. En conséquence, peu à peu, M. Lin a complètement éliminé la haine envers son grand-père. Le nœud dans son cœur a été dénoué.

La santé de M. Lin s'est également considérablement améliorée. Avant de pratiquer le Falun Dafa, dû à la tension psychologique, il souffrait d'insomnie, de dépression, était constipé et toujours très tendu. La nuit après avoir commencé à apprendre le Falun Dafa, il a bien dormi et sa constipation a tout de suite cessé. De plus, il n'était plus tendu et sa dépression a bientôt disparu. M. Lin se sentait léger et heureux. Il ne s'était jamais senti comme ça auparavant et n'aurait jamais pu imaginer que la pratique du Falun Dafa pouvait apporter tant de bienfaits.

M. Lin a dit : « Pour moi, le plus grand avantage de Dafa a été le changement de mon attitude envers la vie. Depuis que je pratique le Falun Gong, j'ai moins d'attachements parce que je traite bien les autres et je dirige mon entreprise selon les principes d’Authenticité-Bienveillance-Tolérance. En conséquence, je peux observer les situations plus attentivement et je peux voir la cause et l'effet tout de suite, ce qui m'aide avec mon entreprise. Au travail, le plus grand changement chez moi a été de prêter moins d'attention au profit et davantage à mes clients. Mon attitude envers mes concurrents est également basée sur Authenticité-Bienveillance-Tolérance. J'avais l'habitude d’être en compétition avec eux pour le profit, mais maintenant je les aide quand je peux. Le cœur de mes concurrents en est touché et ils me dépannent aussi quand ils le peuvent. »

Toute la famille reçoit des bienfaits de Dafa et vit en harmonie

M. Lin et son épouse ont commencé à pratiquer Falun Dafa ensemble. Depuis lors, son épouse a cessé de le traiter avec le silence quand ils ne sont pas d'accords. Ils regardent tous les deux à l'intérieur, cherchent leurs propres lacunes et en parlent sur la base de Fa. En conséquence, leur vie est plus harmonieuse. Leurs deux filles sont également des pratiquantes de Dafa. M. Lin et son épouse ne s'inquiètent pas du comportement et du travail scolaire de leurs deux filles, car les enfants ont déjà dépassé leurs attentes.

Les parents de M. Lin avaient toujours pensé que M. Lin et son épouse n'étaient pas assez stricts avec leurs filles, mais plus tard ils ont été témoins des bienfaits que toute la famille de M. Lin a obtenu de la pratique du Falun Dafa en ayant une vie familiale harmonieuse et des enfants exceptionnels. Les parents de M. Lin sont également devenus des pratiquants diligents cinq ans après que M. Lin ait commencé à pratiquer le Falun Dafa.

Avant de cultiver, le père de M. Lin faisait de l'hypertension, il avait les nerfs du visage engourdis et souffrait du nerf sciatique. Tous ces maux ont graduellement disparu après avoir commencé à cultiver Dafa. Bien que les deux parents soient âgé de plus de 70 ans, ils sont en très bonne santé et ne se sentent pas fatigués après une journée entière d'activités de Dafa.

Le frère cadet de M. Lin a commencé à pratiquer le Falun Dafa avec ses parents. Dans le passé, iI avait un très mauvais caractère et était également arrogant. Il avait pratiqué d'autres systèmes de qigong pendant presque 20 ans, mais ne savait pas qu'il devait regarder à l'intérieur et améliorer son caractère pour en retirer des bienfaits. M. Lin l'a convaincu de pratiquer le Falun Dafa et de rejoindre la session de neuf jours de conférence avec ses parents. Le frère cadet de M. Lin est maintenant une personne différente -- son xinxing s'est énormément élevé. Il se met rarement en colère et il est modeste et aimable avec les autres.

Tous les membres de la famille sont des pratiquants de Dafa. Ils vivent dans le bonheur et l'harmonie. M. Lin a dit : « Le Falun Dafa m'a donné une nouvelle vie. J'ai fait l'expérience que la cultivation d'une personne peut bénéficier à toute la famille. Toute ma famille bénéficie de Dafa. »

Traduit de l'anglais au Canada