Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

[Sélection d'œuvres ou de témoignages] Mon plus grand respect exprimé au Maître du Falun Gong

Mercredi 4 juillet 2012 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Autriche

(Minghui.org) J'avais 27 ans quand je suis entrée en contact avec le Falun Gong pour la première fois. J'étais très déboussolée à cette époque, comme je ne savais pas comment vivre, le sens de la vie ou pourquoi j'étais venue dans ce monde. Je ne voulais pas suivre la société, parce que je sentais que les êtres humains étaient très superficiels. Je pensais que la vie ne pouvait pas être que ça. Je croyais aux forces surnaturelles de plus en plus et j'étais constamment à la recherche de quelque chose. Je pensais que j'étais à la recherche de mon vrai moi. J'avais eu une enfance malheureuse. Mon père abusait de l'alcool et n'était pas souvent à la maison et il battait souvent mon jeune frère. Ma mère était dépassée et ne savait pas comment gérer la situation.

Mon jeune frère a ensuite été tué dans un accident de voiture. Par manque d'un environnement stable, j'ai commencé à boire. Dans ma jeunesse, je me demandais, qui suis-je ? Pourquoi suis-je venue en ce monde ?

J'étais intéressée par le bouddhisme depuis longtemps, bien qu'il n'y eut pas de bouddhistes dans ma famille. Parfois je pensais que peut-être j'avais été un moine dans une vie antérieure et j'avais même pensé aller vivre dans un temple. J'avais lu certains livres sur le bouddhisme et j'étais donc certaine qu'il y avait certaine choses que nous ne voyons pas dans ce monde. Toutefois, je n'ai trouvé aucune pratique qui m'aide vraiment. Mon style de vie à cette époque n'était pas très bon. Je ne travaillais pas, je vivais dans un véhicule de loisir, j'abusais des drogues et je faisais des affaires illégales. Mes amis et moi passions notre temps à flâner et nous étions isolé de la société normale. Ce genre de vie était très difficile. C'était non seulement risqué mais cela me détruisait aussi la santé. Mon état physique et mental était très mauvais dû à l'usage quotidien de drogues et j'avais souvent des douleurs au dos. Parfois je ne pouvais dormir pendant des jours et je souffrais de paranoïa extrême. Je savais que mon état empirait de plus en plus, mais je ne pouvais pas me sortir de la situation.

En 2006, j'ai décidé d'aller en Suisse et j'étais serveuse dans un hôtel durant l'hiver. Vers la fin de l'hiver, je suis tombée sur une amie de longue date. Je savais qu'elle pratiquait le Falun Gong et je voulais savoir si ça pouvait m'aider. J'avais entendu parler du Falun Gong depuis longtemps avant ça. Après avoir parlé avec elle pendant un long moment, je lui ai demandé une copie du livre Zhuan Falun. Ma vie a changé depuis ce jour. Même si j'étais incertaine et incapable de comprendre immédiatement beaucoup du livre, ça semblait très spécial. J'ai continué à lire et je pensais : « Aha, maintenant quelqu'un peut répondre à toutes les questions que je rencontre dans ma vie. » J'ai été profondément touchée par le Zhuan Falun. Mon amie et moi avons continué à nous rencontrer et elle m'a appris les cinq exercices de Falun Gong. J'ai commencé à cultiver. Après que j'aie fini de lire le Zhuan Falun, j'ai immédiatement arrêté de boire de l'alcool et de faire usage de la drogue. Mon état physique et mental a rapidement changé pour le mieux et la vie a pris tout son sens. Après être retournée en Autriche, j'ai vendu mon véhicule de loisir, j'ai trouvé un travail, loué un appartement et commencé une vie normale. La vie sans la drogue et les fêtes endiablées n'était pas facile pour moi, mais le Maître m'a aidée. Il m'a enseigné que la nature de l'univers est Authenticité-Bienveillance-Tolérance et ceux qui vivent selon ces caractéristiques sont de bonnes personnes. J'ai compris que les choses malheureuses dans ma vie étaient toutes causées par mon propre karma ; le bien attire le bien, et le mal attire le mal. J'ai réalisé la signification de ma venue en ce monde et qu'une vie normale a aussi du sens. Je cultive maintenant depuis six ans. Je suis mariée et mon mari et moi sommes propriétaire d'une petite entreprise d'enregistrement de vidéo.

Le Maître m'a aidée et m'a sauvée de ma situation malheureuse, sans que ça me coûte un sous. Il a expliqué le sens de la vie et qu'il y a quelque chose de plus noble. Il m'a enseigné comment être une personne intègre. Je suis remplie de respect et de gratitude pour le Maître. J'espère que plus de gens puissent reconnaître et commencer le chemin de la cultivation guidés par les principes d'Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Merci.

(De l'Appel à contribution pour commémorer le vingtième anniversaire de la transmission du Falun Dafa)

Traduit de l'anglais au Canada