Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

[Sélection d’œuvres ou de témoignages] J’ai été touchée par la compassion et l’altruisme des pratiquants de Dafa

Samedi 7 juillet 2012 |   Écrit par Mei, une pratiquante de la province du Jiangsu, en Chine

(Minghui.org)

1. Touchée, je me suis mise à la cultivation de Dafa

En janvier, il y a environ 11 ans, ma collègue Y m’a vue et m’a demandé : « As-tu entendu parler du Falun Gong? ». Quand j’ai dit que j’en avais entendu parler, elle a continué : « Je viens juste d’entendre quelqu’un dire que ton enfant est malade. Je suis très inquiète. Cela va vraiment l’aider s'il pratique le Falun Gong. Vas-tu lui permettre de pratiquer? ». J’ai accepté.

J’ai été très touchée quand Y a dit qu’elle était inquiète pour mon enfant. Il était difficile de croire qu’il existait encore des personnes au si bon cœur. Bien que Y était ma collègue, nous n’avions jamais été proches. Comme nous ne travaillions pas dans le même bureau, nous ne parlions pratiquement jamais ensemble, mais maintenant elle montrait qu’elle se préoccupait beaucoup de mon enfant.

Mon enfant avait été hospitalisé pendant 49 jours dans 2 hôpitaux différents. Il avait de l’arthrite rhumatoïde et prenait beaucoup de médicaments tous les jours. Il avait des problèmes avec ses jambes et avait de la difficulté à marcher. Après être retourné à la maison, sa grand-mère ne l’a même pas regardé, alors que son père ne s’est même pas préoccupé du fait qu’il était malade et il nous a même forcés à quitter la maison. À chaque fois que mon fils prenait ses médicaments, il devait aller se coucher, parce qu’il n’était pas capable de bouger. J’étais si inquiète, mais il n’y avait rien que je pouvais faire. Lorsqu’on m’a montré autant de bonté, comment ne pouvais-je pas faire confiance en cette personne? Je ne pouvais pas hésiter si cela pouvait être bénéfique pour mon fils.

Y a apporté le DVD du Falun Gong et les livres à la maison. Quand mon fils a vu les livres de Dafa, il a adoré et ne voulait pas s’en séparer. Y passait souvent une heure chez nous pour lui apprendre les exercices, après avoir fait le trajet soit en transport en commun soit avec une moto électrique et en ayant renoncé à faire beaucoup d’autres choses. Elle se souciait vraiment de mon fils. C’était très touchant. Mon enfant a fait des progrès importants, mais cela m’a pris beaucoup de temps avant de décider de suivre la voie de la cultivation de Dafa. Mes notions interféraient vraiment avec moi et me retenaient. Je n’avais pas eu l'occasion d’ouvrir le livre et de le lire.

Tard un soir à la fin de février, mon enfant a présenté des symptômes d’élimination du Karma. J’ai appelé Y pour partager cela avec elle, mais je lui ai demandé de ne pas venir, puisqu’il était très tard et qu’il neigeait également dehors. Cependant, une demi-heure plus tard, elle est arrivée chez moi, a étudié le Fa et a partagé avec mon fils jusqu’à minuit. Quand je suis sortie dehors dans la neige épaisse pour saluer le départ de Y, j’ai réalisé que depuis 2 mois elle avait fait des efforts pour venir chez nous et pour prendre soin de mon fils sans aucun paiement. Chaque fois qu’elle venait, elle lui apportait toujours des choses délicieuses. Plusieurs personnes restaient loin de nous deux en raison de notre situation. Mais Y offrait de venir chez nous, bien qu’elle soit consciente que je ne pouvais pas me permettre de la payer pour son aide; Elle prenait soin de mon fils jour après jour. Elle apprenait à maintes reprises à mon fils à étudier le Fa et à faire les exercices. Même quand nous la remercions, elle disait toujours : « Vous ne devez pas me remercier, remerciez seulement mon Maître et Dafa. »

J’étais très touchée par la bonté de cette pratiquante de Dafa. Pourquoi était-elle si sincère et si bienveillante? Quelle sorte de Maître avait-elle? Comment pouvait-il apprendre à quelqu’un à être si aimable? Dans la société d’aujourd’hui, combien de personnes peuvent avec altruisme penser aux autres sans attendre rien en retour et sans se plaindre? En y pensant, une pensée est venue de mon cœur : Je veux lire le Zhuan Falun. Depuis ce temps, je marche sur la voie de la cultivation de Dafa et je baigne dans la lumière infinie de Dafa.

J’aimerais remercier sincèrement les pratiquants qui nous ont présenté Dafa avec leur sincérité, leur compassion et leur altruisme. Dafa nous a sauvés mon fils et moi. J’aimerais remercier notre Maître bienveillant, Dafa et les pratiquants de Dafa.

2. En cultivant, j’ai été témoin de nombreux miracles de Dafa

Quand j’ai commencé à étudier le Fa, Y mentionnait souvent les miracles qui étaient arrivés suite à la cultivation de Dafa, incluant plusieurs maladies à long terme disparaissant complètement après avoir cultivé, ou si elle ne faisait pas bien dans certains domaines, elle tombait, etc. Je me demandais : « Est-ce possible? » Après avoir étudié le Fa et fait les exercices, j’ai été témoin de nombreux miracles moi-même.

Premièrement, mon enfant a cessé de prendre ses médicaments, incluant des hormones. Chaque fois que l’on augmentait ou diminuait la médication, nous devions avoir l’accord des experts à l’hôpital provincial, qui devaient faire une série de tests. Généralement l’augmentation ou la diminution devait être faite en petite quantité, puisque les effets toxiques de la médication étaient immenses. Deux semaines après avoir commencé à étudier le Fa et à faire les exercices, mon fils m’a dit : « Je ne prends plus mes médicaments ». Il a arrêté tous les médicaments et il allait bien. Je sais maintenant que c’était le Maître de Dafa qui endurait tout pour nous. Je sentais que je ne devais pas laisser le Maître endurer tout pour nous, mais étant dans l’ignorance et dans l’impuissance, j’ai continué de laisser le Maître endurer pour nous. Je peux seulement dire : « Merci Maître! ».

Dans les jours qui ont suivis, des choses encore plus extraordinaires sont arrivées : mon fils a été capable de marcher, de courir, de sauter et même d’aller à l’école. Ses résultats se sont améliorés et il pouvait faire 43 abdominaux par minute en classe d’éducation physique. Il a également passé le test de courir 50 mètres et a aussi réussi à jouer au basket. N’était-ce pas miraculeux? Mon fils est également passé de déprimé à optimiste et appréciait rire et parler. Très souvent, il partageait son opinion avec moi. Quand je le vois si content, sautant et en bonne santé, je suis folle de joie et heureuse aussi. Je remercie le Maître, mon Maître bienveillant, qui a sauvé mon fils.

Pour moi-même, après avoir étudié le Fa et fait les exercices pendant plus d’un mois, une nuit quand je dormais, j’ai senti une douleur aiguë dans ma vésicule biliaire, comme si elle se faisait arracher. Le lendemain, j’avais complètement récupéré. À mon examen médical précédent, on m'avait informée que j’avais une inflammation de la vésicule biliaire et c’était souvent très douloureux. Mais depuis ce jour, je me sens très légère physiquement, et mon teint est devenu rosé.

Le moment le plus miraculeux est arrivé après avoir fait les exercices pendant environ 3 mois. Un jour, alors que je faisais la méditation assise, mes jambes ont commencé à me faire vraiment mal après seulement 10 minutes, mais j’ai continué à faire la méditation assise pendant environ 53 minutes, sentant que mon dos était très chaud. Quand je me suis levée, mon fils a dit : « Maman, pourquoi as-tu l’air plus grande? ». Mon fils a pris le mètre et m’a mesurée. J’avais grandi de deux centimètres. Il a dit : « Maman, ton dos voûté est devenu droit ». Mon Dieu, mon dos voûté, que j’avais depuis des douzaines d’années, est soudainement devenu droit après avoir fait les exercices. Le Falun Dafa était vraiment formidable!

J’ai commencé à être sérieuse dans l’étude du Fa et pour faire les exercices. Le Maître a dit : « Je vous garanti que même votre conception du monde aura changé » (Zhuan Falun). C’est vrai! J’étais jalouse avant des autres pour toutes les choses qu’ils avaient, et je me plaignais souvent dès qu’il y avait un problème. Après avoir étudié le Fa, tout semblait se changer tranquillement. S'il y avait quoi que ce soit que je ne faisais pas bien, je pouvais en fait trouver le problème et le corriger. Un jour, j’ai eu des conflits avec une collègue et j’étais très en colère. Dans le passé, je n’aurais pas été capable de contrôler mon humeur. Cette fois, j’ai appris à regarder à l’intérieur. J’ai pensé : « Quelle partie de moi n’a pas bien fait? ». En conséquence, j’ai trouvé que j’étais attachée à l’argent. Je voulais faire de l’argent en supervisant des étudiants. J’avais également l’attachement à la compétition. Ma collègue croyait que j’interférais avec la supervision d’un de ses étudiants et que c’était la même chose qu’interférer avec sa rentrée d’argent. Quand son attitude envers moi a été très mauvaise, je n'en ai tout simplement pas tenu compte. Cependant, je me sentais tellement honteuse. Étais-je une pratiquante? J’étais celle qui avait tort. Je devais faire mieux la prochaine fois. Oui, j’avais compris. Par la suite, dès qu’elle était malade ou que quelque chose lui arrivait, j’offrais de l’aider. Ce qu’elle pensait était son problème. C’était sa manière de penser de personne ordinaire. Je devais faire les choses en tant que pratiquante, sinon je n’étais pas digne d’être une pratiquante de Dafa.

Quand nous disons que pratiquer les exercices nous apporte toutes sortes de changements physiques, c’est compréhensible. Particulièrement pour les chinois, nous avons des connaissances sur le Qigong. Par contre, si la nature d’une personne change fondamentalement en suivant les principes de Authenticité-bienveillance-tolérance et veut continuellement s’améliorer, n’est-ce pas miraculeux? Ce sont les miracles qui nous ont été apportés par le Falun Dafa.

J’ai parlé à mes parents et à ma famille des changements qui étaient arrivés à moi et à mon fils. Ils ont tous été très reconnaissants envers le Maître d’avoir apporté la santé à mon fils. Je leur ai remis le livre et les DVD. Je leur ai clarifié la vérité et je les ai persuadés de quitter les organisations reliées au PCC. Mes parents et la majorité des membres de ma famille ont rejoint la cultivation de Dafa et ils ont aussi fait l’expérience eux-mêmes de la beauté et des miracles de Dafa.

Après avoir étudié le Fa pendant seulement un mois, mon père a fait l’expérience d’une sensation de chaleur dans les jambes, qui avaient été « froides » pendant des décennies. Son asthme très sérieux a aussi miraculeusement disparu. Sa respiration était régulière et il était alerte mentalement, même s’il avait dans les 70 ans. En hiver, quand la température descendait à moins dix degré, il sentait une chaleur de la tête aux pieds. Un jour, quand il a voulu s’asseoir sur son lit, il a manqué le lit et a failli tomber. Soudainement, il a senti une force le pousser vers le haut et il a miraculeusement atterri sur le lit. Merci Maître!

Ma mère ne savait pas lire et elle suivait mon père de temps à autre dans l’écoute des conférences du Maître. Malgré cela, un miracle est arrivé. Ses jambes avaient été déformées pendant plus de 20 ans en raison d’une ostéo condensation, elle avait souvent des douleurs dans les jambes et parfois c’était si douloureux qu’elle ne pouvait pratiquement pas marcher. Elle prenait toutes sortes de médicaments et suivait toutes sortes de thérapies, mais il n’y avait aucun progrès. Après avoir entendu le Fa, la douleur dans ses jambes a miraculeusement disparu. À un autre moment, sa pression artérielle était montée à 220. Sans aucun traitement, elle a dormi pendant deux jours. En fait, les choses se sont avérées bénéfiques pour elle et sa pression artérielle est revenue à la normale. Présentement, elle écoute également le Fa et fait les exercices. Toute ma famille dit que le Falun Gong est vraiment miraculeux!

Nous avons fait l’expérience de la beauté et des miracles de Dafa. De la part de ma famille, je veux offrir mes sincères remerciements au Maître. Merci maître et merci Dafa!

Traduit de l’anglais au Canada.