Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Une patiente atteinte d'un cancer du sein est immensément reconnaissante envers le Maître de lui avoir sauvé la vie

Lundi 7 octobre 2013 |   Écrit par une pratiquante de Dafa de Dalian, province du Liaoning, Chine

(Minghui.org) Je suis une femme de 47 ans originaire de Pingdu, province du Shandong et je travaille maintenant à Dalian, province du Liaoning. Lorsque l’on m’a diagnostiqué avec un type particulier de cancer du sein il y a des années, c’était comme si le ciel m'était tombé dessus et que j'étais fichue. J'ai essayé toutes sortes de choses, mais rien ne semblait aider.

Juste au moment où j'étais dans les profondeurs du désespoir au cours de l'automne 2010, une de mes collègues m'a parlé du Falun Dafa. Ma vie n'a plus été la même depuis. Non seulement ma tumeur du sein a disparu, mais je suis aussi devenue en meilleure santé et pleine d'énergie et j’ai une nouvelle vision de la vie. Je suis immensément reconnaissante envers Maître Li Hongzhi, fondateur du Falun Dafa, pour m’avoir sauvé la vie. Je voudrais partager mon histoire avec tout le monde afin que les gens sachent à quel point la pratique est vraiment extraordinaire.

Diagnostiquée d’un cancer du sein à un jeune âge

Mes seins ont toujours été sensibles, gonflés et douloureux, mais je n'avais jamais eu un examen parce que je ne voulais pas dépenser d'argent. Au fil du temps, les symptômes se sont aggravés. Je ne pouvais ni manger ni bien dormir et j’ai dû finalement prendre un congé de travail.

Je savais que je ne pouvais plus éviter de demander de l'aide médicale, alors je suis allée à l'hôpital du chemin de fer. Dire que j'ai été traumatisée serait un euphémisme. Je ne pouvais pas croire que l’on m’avait diagnostiqué un carcinome canalaire in situ (CCIS, aussi connu comme le carcinome canalaire). Mon enfant était encore jeune et j'avais encore tellement de choses à vivre. J'ai pleuré et pleuré jusqu'à ce que je n'ai plus de larmes.

J'ai décidé de faire enlever la tumeur. Étrangement, j'ai eu du mal à avoir des rendez-vous. Chaque fois que j’allais à l'hôpital pour planifier mon opération, il faisait mauvais temps, soit il y avait beaucoup de vent, soit des trombes d'eau. En conséquence, il était tellement tard pour me rendre à l'hôpital que je ne pouvais pas obtenir un rendez-vous. Après quelques essais, j'ai finalement pris un rendez-vous. Cependant, l'hôpital a appelé quelques jours plus tard, m'informant que, pour une raison ou pour une autre, mon nom n’était pas sur la liste et on me demandait de fixer un nouveau rendez-vous. J'étais très en colère, ne sachant pas si c'était un bon ou un mauvais présage. Après mûre réflexion, j'ai pris la décision de ne pas me faire opérer.

J'ai commencé par essayer le massage et pendant ces quelques mois, mes seins sont allés un peu mieux. Mais l'effet a été de courte durée et mes seins ont bientôt recommencé à me faire mal. J'étais déçue que les massages de 40 yuan par session n'aient pas fait beaucoup pour améliorer ma condition.

Une collègue m’a présenté le Falun Dafa

En discutant avec une collègue au cours de l'automne 2010, elle m’a demandé pourquoi j'avais toujours l’air si pâle et malade tous les jours. Quand je lui ai parlé de mon diagnostic, elle m’a demandé prudemment si j'aimerais réciter « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Je n'étais pas très réceptive à ce point et je l’ai avertie d’arrêter de parler de ce sujet interdit. Elle n'était pas d'accord et a dit fermement que Falun Dafa n'était pas illégal et que c’était une voie de cultivation et de pratique juste.

Elle m'a donné à lire un exemplaire du Zhuan Falun et je me suis dit que je devrais au moins y jeter un œil puisqu’elle était si gentille.

Il se trouve que j'avais quelques jours de repos, donc j'ai fini de lire le livre en entier rapidement. Comme je le lisais, je n'arrêtais pas de penser quel grand livre c'était et j'étais très excitée.

Quand j'ai dit à ma collègue que je n'avais jamais rien lu d’aussi bon avant, elle m’a offert de me laisser le livre et de m’enseigner les cinq exercices. Ainsi, pendant l'heure du déjeuner, nous avons essayé de faire les exercices dans une salle d’entreposage. En fait, ma collègue n'avait pas pratiqué les exercices elle-même depuis un temps assez long à cause de la peur d'être arrêtée, de sorte que ses mouvements n’étaient pas très précis.

Ma collègue et moi avons commencé à pratiquer sérieusement

Quelques jours plus tard, une pratiquante de Dafa est venue dans notre magasin pour dire à tous les faits sur le Falun Dafa. Ma collègue et moi n'aurions pas pu être plus heureuses et avec empressement je lui a demandé de nous trouver un site d'exercice. Elle était très gentille et nous a offert de nous apporter des documents de clarification de la vérité afin que nous les distribuions de façon régulière.

Un mois plus tard, elle nous avait trouvé un site de pratique et nous a demandé d'y aller chaque matin à 4 heures.

Le premier matin, nous y avons vu une dame élégante faire la méditation. Nous avons été stupéfaites quand elle nous a dit qu'elle avait presque 80 ans. Où était ses cheveux gris ? Elle a dit qu'elle avait eu la tête recouverte de cheveux blancs avant de commencer à pratiquer le Falun Dafa. Nous avons été grandement inspirées et sommes devenues encore plus déterminées à bien pratiquer Dafa.

En plus des exercices quotidiens du matin, nous avons rejoint un groupe d'étude de Fa hebdomadaire. Avant que je le sache, ma tumeur au sein avait disparu et j'avais retrouvé mon appétit. Je n’avais plus de difficulté à m'endormir et je me sentais pleine d'énergie et de bonne humeur. J'étais si heureuse et pleine de gratitude envers le Maître.

Dafa stupéfie mes collègues de travail

J'ai eu un accident récemment. Pendant que je prenais de l'eau chaude du distributeur d'eau au travail, la machine fonctionnait mal et a éclaboussé de l'eau chaude sur mes jambes, qui sont devenues extrêmement enflées et des cloques ont éclaté. Mon patron m'a demandé d'aller à l'hôpital, mais je lui ai dit que j'irais bien en récitant « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. »

Je n'ai pas pris de congés, mais mes jambes ont totalement guéri en seulement cinq jours, sans laisser de cicatrices ou de marques.

Mon patron et mes collègues ont été totalement surpris par cela. Plusieurs d'entre eux ont démissionné des Jeunes pionniers auxquels ils avaient adhéré autrefois.

Au cours des trois dernières années de ma pratique de Dafa, j'ai convaincu près de 50 personnes à démissionner du Parti et de ses organisations affiliées.

Je vais continuer à cultiver et pratiquer diligemment pour être digne de la grâce du Maître qui m’a donné une seconde vie.

C'est la première fois que j’écris un article de partage d'expérience. Veuillez souligner si quelque chose est inapproprié.

Traduit de l’anglais au Canada