Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Canada : Une conférence de partage d'expériences de cultivation de Falun Dafa organisée à Toronto (Photos)

Vendredi 6 septembre 2013 |   Écrit par Zhang Jun, un correspondant de Minghui à Toronto au Canada

(Minghui.org) Les conférences de partage d'expériences sont des rassemblements au cours desquels les pratiquants de Dafa se réunissent et partagent leurs réflexions et leurs compréhensions tirées des enseignements de la pratique. Dans cet environnement détendu et paisible, les pratiquants s'encouragent les uns les autres et tentent d'identifier leurs insuffisances pour s'élever fermement dans la cultivation et la pratique.

La conférence de partage d'expériences de cultivation de Falun Dafa du Canada a été organisée avec succès au Convocation Hall de l'Université de Toronto le 24 août 2013. Plus d'un millier de pratiquants ont assisté à ce grand événement.

Vingt-deux pratiquants ont parlé de la façon dont ils ont acquis de nouvelles réflexions sur le chemin de cultivation. Ils ont partagé sur la façon dont ils respectent les enseignements du Maître et respectent les critères de Authenticité-Bienveillance-Tolérance à leur travail, dans leur vie familiale, ainsi que dans divers projets de Dafa. De nombreux pratiquants ont partagé sur la façon dont ils ont cherché à l'intérieur pour bien se cultiver afin de mieux aider le Maître dans la rectification de Fa et dans le salut des êtres.

Le lieu de la conférence était solennel et paisible. Une photographie de Maître Li était suspendue à l'avant et sur les deux côtés de la scène se trouvaient des banderoles verticales portant les mots « Authenticité-Bienveillance-Tolérance » et « Le Falun tourne sans fin ». Huit autres immenses banderoles étaient décorées de très beaux Falun.

La conférence de Fa à l'Université de Toronto 2013

Les pratiquants partagent leurs expériences de cultivation

1. Saisir chaque opportunité de sauver les gens de ce monde avec la pensée droite

Mme Dong est arrivée au Canada il y a deux ans en provenance de Chine. Elle a partagé sur la façon dont elle a surmonté la peur et a parlé au téléphone avec les personnes impliquées dans la persécution en Chine. Mme Dong a dit : « J'ai amassé une pile de numéros de téléphone et j'ai préparé dans mon coeur toute les information de clarification de la vérité que je voulais communiquer. Ensuite, j'ai appelé les numéros de téléphone les uns après les autres. Tout s'est déroulé miraculeusement bien. » Mme Dong a également parlé de la façon dont elle fait bon usage de chaque occasion, lorsqu'elle marche vers le travail ou après le travail, lorsqu'elle sort faire des courses ou même qu'elle passe devant une personne, pour parler aux gens du Falun Gong et de la persécution.

« Dans ma vie quotidienne, je fais bon usage de chaque occasion pour clarifier la vérité. Même sur le trottoir lorsque je marche simplement devant quelqu'un. Je clarifie la vérité et parle également aux Chinois des démissions du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées », a-t-elle dit.

Mme Dong participe aussi aux appels téléphoniques à d'autres Chinois dans le but de leur clarifier la vérité. Elle a dit : « Afin d'avoir assez de temps pour tout faire, je ne dors généralement que quatre heures par nuit, de 00 h30 à 4 h30. Il s'agit d'un horaire fixe pour moi. Chaque matin, je m'assure de faire les cinq séries d'exercices et ensuite j'appelle en Chine pendant deux heures pour clarifier la vérité avant de commencer ma journée normale de travail. »

2. Bien se cultiver, bien accomplir le travail de gestion des médias et sauver les êtres

Mme Hu de Montréal est coordinatrice pour un média. Elle a parlé de ses 16 années de cultivation dans Dafa et de ses 10 années d'expérience à travailler comme coordinatrice depuis 2003. Elle s'est remémorée les épreuves qu'elle a traversé et la façon dont elle s'est bien cultivée dans le processus.

Mme Hu a partagé : « D'éliminer les pensées égoïstes à penser d'abord aux autres, j'ai parcouru un long chemin sur la voie de la rectification de Fa, sous la direction du Maître et avec le soutien des compagnons de pratique. »

« J'ai cessé d'être entraînée par mes propres préférences et j'ai simplement fait ce qui était nécessaire. En tant que directrice générale d'un média local, je prends mes responsabilités au sérieux. Nous sommes devenus le plus grand et le meilleur journal en langue chinoise de notre région », a-t-elle dit.

3. Abandonner l'ego et ne pas oublier les êtres

M. Ma de Toronto a parlé de son expérience de cultivation du xinxing tout en travaillant pour un projet de Dafa et la façon dont il a abandonné l'ego et sauve les prédestinées prédestinés dans son environnement de travail quotidien.

Il a dit : « Je comprends que je dois « m'abandonner moi-même » à tout moment pendant la cultivation. Le désir de se faire valoir, la jalousie, l'exaltation, les rancunes, la haine et la mentalité de compétition proviennent tous de l'égoïsme. Ces attachements peuvent être exagérés. En revanche, si je m'abandonne moi-même à tout moment, ces attachements deviennent très affaiblis et disparaissent même. Dans ce cas, la qualité de notre travail dans les projets est la meilleure. »

M. Ma a utilisé son heure de déjeuner dans son entreprise pour récolter des signatures pour une pétition condamnant les crimes de prélèvements d'organes sur des pratiquants de Falun Gong emprisonnés par le PCC. Il a dit : « Je comprends qu'il s'agit de l'endroit dans lequel je dois sauver les êtres. Aussi occupés que nous soyions ou quoi que nous fassions, les gens attendent d'être sauvés. »

M. Ma a dit qu'en conséquence de ses efforts continus de clarification de la vérité sur son lieu de travail et dans son environnement quotidien au cours des années, de nombreux collègues et amis ont commencé à pratiquer. Ils participent également aux projets de validation de Fa. De nouveaux collègues ont également exprimé le désir d'étudier le Fa et de cultiver.

M. Ma a également partagé la façon dont il a fait la promotion de Shen Yun à son travail. Il a dit : « Mon patron m'a aidé et soutenu pour promouvoir Shen Yun. J'ai eu recours à notre courriel de groupe pour vendre les billets de Shen Yun. Nous avons plusieurs artistes célèbres qui ont vu le spectacle chaque année et qui ont fait d'excellents commentaires sur Shen Yun. »

« J'ai été encouragé à passer l'épreuve de vente des billets de Shen Yun. Il s'agissait de la dernière session. Je sortais les fins de semaine pour vendre les billets. Même si je n'avais pas beaucoup d'expérience dans la vente de billets, avec le soutien du Maître et les encouragements des pratiquants, j'ai vendu environ cent billets sur les stands de vente et dans mon entreprise au cours des deux mois avant l'arrivée de Shen Yun. J'étais très motivé. »

4. Faire l'expérience de l'attention bienveillante du Maître au cours des activités de clarification de la vérité

Mme Liu, qui travaille dans un tribunal, a parlé de la façon dont elle a offert le salut aux personnes prédestinées sur son lieu de travail. Elle a partagé ses compréhensions et ses observations. « Pour ces Chinois qui savent que Dafa est bon et qui acceptent de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées, les divinités prennent soin d'eux. Ils ont d'immenses bénédictions. Dans cet espace humain, leur dossier est soit retiré, soit ils se retrouvent dans une bien meilleure situation. Ils n'ont plus besoin de revenir au tribunal et je peux consacrer mon temps et mon énergie à d'autres personnes, » a-t-elle dit.

Mme Liu a continué : « Pour ceux qui ont entendu la vérité sur Dafa, mais qui n'ont pas démissionné du PCC, dans cet espace humain, c'est généralement que leur dossier n'est pas terminé et qu'ils doivent revenir au tribunal. Je comprends que cela est arrangé par le Maître qu'ils me voient de nouveau et entendent la vérité jusqu'à ce qu'ils soient sauvés par la Loi de Bouddha ».

5. Sentir vraiment que les projets médiatiques sont efficaces dans le salut des êtres

M. Zhang est journaliste à temps plein pour un journal dirigé par des pratiquants de Dafa. Il a dit : « Le journal demande beaucoup de travail. Je dois souvent travailler 7 jours par semaine, parce que nous n'avons pas assez de journalistes. Entendre à quel point le journal change réellement l'opinion des gens ordinaires m'a donné le sentiment qu'il est vraiment très efficace dans le salut des êtres.

Il a continué : « J'ai récemment interviewé un pratiquant occidental dont la vie était dans une situation désespérée. Sa vie a complètement changé après qu'il ait commencé à cultiver et pratiquer le Falun Gong. Il a entendu parler du Falun Gong en lisant notre journal. »

M. Zhang a ajouté : « J'ai découvert que de nombreux Chinois connaissent le lien entre le journal et le Falun Gong. En tant que journaliste, je pense que mieux je fais mon travail, plus les gens sont d'accord avec nous et meilleure est leur opinion envers Dafa. Je mets encore plus d'efforts dans les interviews et la rédaction d'articles, parce qu'il s'agit de mon chemin pour valider le Fa et sauver les êtres. »

6. L'équipe de clarification de la vérité à Toronto : un appel bienveillant

Le groupe d'étude du Fa et de clarification de la vérité à Toronto organise un groupe d'étude du Fa le samedi depuis plus d'une décennie. Avec l'attention bienveillante du Maître, les compagnons de pratique coopèrent bien et partagent les uns avec les autres sur des principes de Dafa. Lorsque des problèmes se présentent, tous peuvent garder un esprit ouvert et chercher à l'intérieur. L'environnement de cultivation est très bon.

Parmi ce groupe de clarification de la vérité, se trouve de jeunes pratiquants adolescents, ainsi que des pratiquants d'âge mûr et octogénaires. La majorité d'entre eux font la clarification de la vérité en première ligne et certains travaillent également dans d'autres projets médiatiques. Lors des activités de clarification de la vérité, ils se rassemblent en groupe de deux ou trois personnes, selon leur emploi du temps. Ils vont dans toutes sortes d'endroits, comme les lieux publics, les campus universitaires et les supermarchés chinois pour clarifier la vérité, pour aider les gens à démissionner du PCC et de ses organisations affiliées, ainsi que pour récolter des signatures pour s'opposer à la persécution. Ils ont vécu de nombreuses histoires remarquables et bouleversantes tout au long du chemin.

Après la fin de la conférence de Fa, de nombreux pratiquants ont partagé leur observation selon laquelle les articles présentés à la conférence ne portaient pas sur ce que les pratiquants avaient fait ou les résultats qu'ils avaient obtenus. Au contraire, chaque orateur a cherché à l'intérieur et a parlé de la façon dont il s'était rectifié selon les principes du Fa au cours de sa validation du Fa. Les pratiquants qui ont écouté ces partages ont également réfléchi sur eux-mêmes et ont trouvé à quel endroit ils avaient des insuffisances dans leur propre cultivation. Les pratiquants ont dit avoir l'impression d'avoir grandement bénéficié de la conférence.

Traduit de l'anglais au Canada