Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

[Célébrer le 13 mai] « J'éprouve une profonde admiration pour ce Fa »

Mercredi 21 mai 2014 |   Écrit par Zi Yun, un pratiquant de Falun Gong de la province du Jilin en Chine

(Minghui.org) « J'aurais souhaité que nous ayons cette discussion il y a 20 ans », a dit mon ancien directeur général au cours d'une récente réunion, après avoir appris que je pratiquais le Falun Gong depuis presque 20 ans.

Quand j'ai reçu l'appel téléphonique d'un ancien collègue à la mi-mars, me disant que nous allions avoir un rassemblement pour cet ancien directeur général qui revenait de Shanghai, j'ai apporté quelques DVD de Shen Yun avec moi et j'y suis allé. Je savais que ce serait une bonne occasion pour lui d'apprendre la vérité à propos du Falun Gong.

Le manager n'avait que 26 ans la dernière fois quand je l'ai vu et maintenant il en avait 47. Il avait toujours l'air vif, mais était un peu courbé et son visage montrait des signes de stress. Il a été surpris que mon apparence ait à peine changé après 20 ans et a plaisanté en disant que je devais savoir quelque chose de magique.

Notre conversation a abordé Zhou Yongkang, l'ancien chef de la sécurité du Parti communiste chinois (PCC). Il a commenté : « Le problème de Zhou n'est pas le problème de la corruption cité par les autorités. » Je lui ai répondu : « Zhou a commis des crimes contre l'humanité ! »

Il m'a regardé avec étonnement et dit aux autres : « Wang (moi) a fait quelques profonds commentaires. » Il a ensuite dit à haute voix : « Ce qui a été fait au Falun Gong sera réparé. C'est inévitable ! » Tout le monde l'a regardé. Il a souri : « Les affaires vont comme ça en Chine. Je ne suis pas contre le PCC. »

J'ai réalisé qu'il sympathisait avec le Falun Gong et n'approuvait pas ce que le PCC avait fait, mais il n'avait pas pleinement réalisé la nature perverse du PCC. Il a dit qu'il connaissait personnellement un pratiquant de Falun Gong et admirait vraiment le courage du pratiquant pour avoir entamé des grèves de la faim en prison.

Il a dit qu'il contournait souvent le pare-feu Internet et lisait les nouvelles de l'étranger. « Il existe un spectacle réalisé par le Falun Gong, qui est assez important à l'étranger », a-t-il ajouté, « je crois que ça s'appelle 'Shen Qu' (traduction chinoise pour la Divine Comédie). » Je l'ai corrigé : « Ça s'appelle Shen Yun, n'est-ce pas ? » Un collègue a ri et dit : « Shen Qu est par Dante. » J'ai sorti un DVD de Shen Yun. Il l'a tenu bien haut : « Oui ! C'est ça ! C'est de la nourriture pour l'esprit ! »

Notre groupe est allé dans un bar karaoké après avoir dîné. Il est venu et s'est assis à côté de moi, en déclarant : « Wang, tu as changé. Tes pensées sont profondes. » J'ai dit : « Tu ne sais pas pourquoi ? Personne ne te l'a dit ? » Il a secoué la tête. Je lui ai dit que je pratiquais le Falun Gong et que tout le monde le savait.

Ses yeux se sont écarquillés et il a dit avec surprise : « Vraiment ? Pas étonnant que tu aies l'air si jeune. Je viens tout juste de dire que tu devais savoir quelque chose de magique ! » Après avoir chanté à son tour, il est venu vers moi et a continué notre conversation : « Je suis tellement surpris. Je n'ai rien dit de mal à propos du Falun Gong, j'espère ? »

Je l'ai rassuré que tout ce qu'il avait dit était positif. Il a hoché la tête et dit : « Le Falun Gong va gagner ! J'en suis certain. Dans l'avenir, un groupe de gens sera puni par la loi pour cette raison. Le groupe ne sera pas petit. Cela peut être des millions de personnes qui ont été impliquées dans ce crime. Zhou Yongkang, même Zeng Qinghong, Jiang Zemin et Li Changchun seront parmi elles. »

Il a dit : « À vrai dire, je ne suis pas intéressé à gagner de l'argent. J'ai formé quelques organisations pour donner des suggestions au PCC et leur envoyer des plaintes au sujet des injustices. Nous nous sommes plaints à propos de l'injustice soufferte par le Falun Gong. »

J'ai demandé : « Est-ce que le pratiquant de Falun Gong que tu connaissais t'a demandé de démissionner du PCC ? » « Non, il ne l'a pas fait », a-t-il répondu. « Peut-être qu'il a pensé que je ne comprendrais pas. »

Je lui ai expliqué : « Le PCC n'est pas une organisation ordinaire. Il n'y a aucune autre organisation qui vous oblige à jurer de lui consacrer votre vie. » Il y a réfléchi et dit : « C'est vrai, il n'y a que le PCC qui fait ça. Et on ne peut que se joindre au Parti, sans jamais en sortir. »

« Tu devrais renoncer à ton adhésion au Parti », lui ai-je suggéré. « Cela fait partie du changement climatique cosmique. Il est mandaté par le ciel. Le PCC rencontrera le châtiment pour tous les crimes qu'il a commis. » Il m'a demandé comment s'y prendre. Je lui ai dit qu'il pouvait penser à un pseudonyme et que je l'aiderais à présenter sa démission au site web en utilisant ce nom. Il a répondu : « Je vais démissionner avec mon vrai nom. »

Nous sommes montés dans la même voiture sur le chemin du retour. Il m'a donné son numéro de téléphone et a dit que nous devrions nous réunir à nouveau bientôt.

Nous nous sommes rencontrés dans un café quelques jours plus tard. Il m'a dit qu'il travaillait avec un groupe d'hommes d'affaires prospères. Ils faisaient un travail de charité en allant dans les régions pauvres et aidaient les enfants malades dans la pauvreté. Pendant le tremblement de terre de Wenchuan en 2008, ils ont envoyé plusieurs camions de marchandises vers les victimes.

Une fille de 16 ans qui souffrait d'une maladie rénale était parmi les gens qu'ils aidaient. Au cours de sa dialyse, elle a eu une expérience de mort imminente, suite à une erreur d'une infirmière. Elle s'est vue flotter sur les nuages et aller dans une grotte. Plus elle s'enfonçait, plus il faisait noir. Il n'y avait personne et elle ne voyait que de l'obscurité. Elle a demandé si c'était l'enfer, mais personne ne lui a répondu. Elle était vraiment terrifiée. Son père, qui était assis à côté d'elle à l'hôpital, lui a saisi la main et a appelé son nom, et elle s'est réveillée.

Elle a dit aux gens, dans le groupe de mon ancien manager, qui l'ont aidée : « Tantes et oncles, vous m'avez tellement aidée je vais vous dire ... Nous avons vraiment des âmes, et nous pouvons les perdre. Mon seul souhait est maintenant de continuer à vivre. Je veux racheter mes péchés. Je veux chercher une pratique spirituelle. » Les gens qui l'ont entendue ont été bouleversés. Ils ont dit : « Si les âmes existent, nos vies ne cessent pas quand nous mourons. Ils sont devenus inquiets et ont commencé à chercher partout pour une pratique spirituelle.

Il m'a dit qu'il avait rencontré des pratiquants de Falun Gong à plusieurs reprises et les avait écoutés attentivement. Quand il a voyagé à l'étranger, il est resté derrière son groupe de tournée à plusieurs reprises, en s'attardant sur les stands d'affichage des pratiquants pour leur parler. Il a même perdu son groupe de voyage quelques fois.

À chaque stand, qu'il a visité, les principaux points soulignés par les pratiquants ont été la démission du PCC, et les faits sur la persécution du Falun Gong. Quand ils ont parlé de l'auto-immolation sur la place Tiananmen, il savait que le PCC avait fabriqué cela. « La place Tiananmen est si fortement surveillée qu'aucun groupe de citoyens ordinaires n'aurait réussi à monter un tel grand événement là-bas. » Il a dit qu'il voulait vraiment que quelqu'un lui explique en profondeur ce qu'était le Falun Gong, mais n'avait pas trouvé les réponses sur les sites de touristes à l'extérieur de la Chine.

Témoin du désir dans son cœur, j'ai compris plus clairement que le Maître avait fait les arrangements pour que je lui présente le Fa. J'ai pris le Zhuan Falun et lui ai remis le livre. « Lis-le. Tout est là-dedans ! »

« Est-ce le qigong ? » a-t-il demandé.

J'ai répondu : « Cela prend la forme d'une pratique de qigong, mais en fait, c'est le Fa, le Dafa de l'univers ! » Il a hoché la tête gravement. Je lui ai aussi donné un lecteur flash USB qui contenait les vidéos des conférences du Maître.

Il a passé les deux jours suivants à lire le Zhuan Falun. Après avoir fini de lire, il m'a envoyé un texto : « Le Falun Dafa est entré dans mon cœur. Le Maître sait. Je change. »

Dans un autre message, il a dit : « J'ai marché jusque chez moi hier. Je n'étais pas du tout fatigué après deux heures de marche. C'était un miracle ! Auparavant, j'étais fatigué, dès que je faisais deux pas »

Le lendemain, il a envoyé ce message : « Est-ce que la vidéo conférence et le livre sont pareils ? » J'ai dit oui, le livre a été organisé sur la base des contenus de cours. Il a répondu : « C'est incroyable ! » Il était difficile de discuter plus en détail par messagerie, alors je ne lui ai pas demandé pourquoi il se sentait ainsi.

Je l'ai rencontré à nouveau à un autre rassemblement de nos amis communs. Il a demandé qui d'autres dans ma famille pratiquait le Falun Gong. Je lui ai dit que 10 des 14 membres de ma famille immédiate pratiquaient, dont ma mère de 80 ans et mon fils de 11 ans.

Il a dit : « J'éprouve une profonde admiration pour ce Fa. C'est un livre qui a été reconnu par tellement de gens de différents âges, groupes sociaux et professions. Différentes personnes prisent différentes choses. Souvent les choses appréciées par les gens instruits peuvent ne pas être aimées par des personnes moins instruites. Mais ce livre attire tous les hommes. Ceci est en soi une merveille. Cela doit être le Fa. Seul le Fa peut avoir une telle puissance. » J'ai été touché.

Il a poursuivi : « J'ai visionné la vidéo des conférences du Maître à Guangzhou. La conférence est presque exactement la même que dans le livre. Ceci est un autre miracle ! Le Maître a donné la conférence sans un script écrit. Après tant d'années, ce que le Maître a dit alors s'applique encore aujourd'hui et peut être compris. Je crois que les divinités existent. Le PCC parle de nouveaux mondes, de luttes et d'une classe qui en élimine une autre. Mais il n'y a pas de tels contenus dans le Zhuan Falun. Le PCC est pervers ! »

Mon ancien directeur général est une personne avec une expérience de vie riche. J'ai été stupéfait par ses commentaires rationnels.

Ses remarques m'ont rappelé un rêve très spécial que j'ai eu peu de temps avant notre réunion en mars. Dans le rêve, j'étais à une grande conférence de Falun Dafa. Le hall de deux étages était comble de pratiquants écoutant le discours du Maître. Vers la fin de la conférence, le Maître est descendu de la scène et a mené les pratiquants à remercier toutes les divinités qui ont joué un rôle positif au cours de la rectification de Fa.

Je me suis réveillé et j'ai pensé que peut-être une autre porte avait été ouverte. Toute personne qui avait traité équitablement le Falun Gong aurait la chance d'apprendre le Fa en premier, et c'est le plus grand remboursement pour leur gentillesse.

À l'occasion de la célébration de la 15e Journée mondiale du Falun Dafa, je voudrais profiter de cette occasion pour dire à tous ceux qui ont sympathisé, soutenu, prononcé ou combattu pour le Falun Gong : « Aucun de vos efforts n'est en vain. Le Maître vous connaît ! Les pratiquants vous connaissent ! Toutes les divinités vous connaissent ! Le Ciel veille. Je souhaite de splendides prochains chapitres de la vie pour tous ! »

Traduit de l'anglais au Canada