Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Histoires de cultivation à Dongchuan

Samedi 19 juillet 2014 |   Écrit par un pratiquant de la province u Yunnan, Chine

(Minghui.org) Ma ville natale est Dongchuan en Chine, qui est célèbre pour son cuivre. Des gens y cultivent dans les montagnes depuis l'antiquité, cherchant l’éveil. Les gens ici sont simples, honnêtes et bons. J’aimerais partager quelques histoires étonnantes avec vous.

La prophétie d'un prêtre taoïste au sujet de Maître Li à un jeune garçon

Dans un petite bourgade perdue dans une montagne de Dongchuan, durant les années 1950, un garçonnet de 8 ans, nommé Wu, aimait aller rendre visite à un prêtre taoïste dans une grotte lorsqu'il faisait paître le bétail. Le Taoïste aimait le garçonnet et lui parlait souvent d’histoires de cultivation. Le garçon apportait du maïs, des pommes de terre et autres légumes pour que le prêtre puisse manger.

Un jour, le Taoïste a déclaré : « Dans bien des années un Maître, M. Li, viendra pour enseigner la Loi de Bouddha. Malheureusement, il sera trop tard pour moi, mais tu es jeune. Si tu as l’opportunité de le rencontrer, ne la laisse pas passer. » Il est décédé peu après.

Wu n’a jamais oublié ce que le prêtre taoïste lui avait dit. Plus tard, il est devenu menuisier et allait un peu partout fabriquer des meubles pour les gens, toujours avec l’espoir de trouver Maître Li. Le Falun Dafa s’est diffusé à Dongchuan en 1996. Il avait alors cinquante ans.

Un jour, Wu fabriquait un meuble pour un villageois de Dabei, à Dongchuan. Il a soudain entendu une musique exquise sortant d’une petite école. Il a interrogé le villageois. Celui-ci a déclaré : « Les villageois sont en train de pratiquer le Falun Dafa. »

Wu a été secoué. Il a demandé : « Le Falun Dafa a t-il un maître ? Comment s'appelle-t-il ? » Le villageois a répondu : « Oui, il y a un maître. J’ai entendu dire que son nom est M. Li Hongzhi. » Wu a immédiatement joint ses mains devant sa poitrine dans un geste de respect et déclaré : « Maître, je vous ai trouvé. » Il a couru jusqu'à l’école, a appris les cinq exercices et obtenu des copies des livres Zhuan Falun et Falun Gong pour les ramener dans son petit village de montagne. Là, il a partagé ce qu’il avait appris avec les villageois. Soixante-dix pour cent des villageois pratiquent aujourd'hui le Falun Dafa.

Un jeune homme marche à nouveau normalement

Un jeune homme du village Shiyang à Dongchuan a contracté une ostéomyélite, une infection des os, au début des années 1990. Il s’est rendu à Kunming pour un traitement, mais n'avait pas les 10 000 yuan pour l’opération. Cette zone rurale était très pauvre, et il n'avait aucun moyen d'obtenir l’argent, alors il est retourné chez lui pour mourir.

Ce jeune homme a pensé à essayer le Falun Dafa lorsque la pratique s’est diffusée à Dongchuan en 1996.

Il avait bien du mal à marcher, et ne pouvait travailler qu'en position agenouillée. Lorsqu’il a fait les cinq exercices, ses jambes étaient rigides. Cependant, il a pu graduellement les plier et se tenir dans une position plus naturelle. Il a alors pu croiser ses jambes et finalement, il a pu s’asseoir dans la position du demi-lotus, une jambe par dessus l'autre. Peu de temps après, il a pu remarcher normalement. Après que les villageois aient été témoins de son amélioration miraculeuse, ils ont aussi voulu pratiquer le Falun Dafa.

De nombreuses personnes à Shiyang pratiquent le Falun Dafa, parfois par familles entières. Dans une famille, ils étaient plus de dix à pratiquer. Personne n'a voulu abandonner la pratique après que Jiang Zemin ait lancé la persécution du Falun Dafa en 1999. Ils ont résisté à la pression, parlé aux gens des faits concernant le Falun Dafa et la persécution, et sauvé les êtres. Ils sont diligents et courageux.

Un garçon boiteux capable de marcher normalement après avoir été attaqué par un cochon.

Un garçon d'une douzaine d'années qui vivait à Dongchuan avait la polio et était boiteux. Il éprouvait des difficultés à marcher. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, un jour, il marchait dans le village lorsqu’un cochon est arrivé par derrière, est passé entre ses jambes, le soulevant et l'emportant sur une courte distance. Il est tombé du porc et a pu dès lors marcher normalement. Il ne boitait plus. L'histoire a causé l'émoi dans le village et la plus grande partie de la population a commencé à pratiquer le Falun Dafa.

Traduit de l'anglais en Europe