Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Comment je suis passé d'analphabète à spécialiste technique

Mardi 8 juillet 2014

Raconté par Zheng San (pseudonyme), un pratiquant de Chine continentale, transcrit par un compagnon de pratique

(Minghui.org) Je pratique le Falun Dafa depuis fin 1996. Le Falun Dafa m'a sauvé et m'a offert une nouvelle vie à une époque où j'étais gravement malade et au seuil de la mort. Je suis aussi passé d'un analphabète qui ne pouvait reconnaître que quelques mots à un spécialiste technique. Dafa m'a appris le sens de la vie et comment être un homme de principes et altruiste.

Une enfance misérable et chétive

Je suis né dans une famille extrêmement pauvre. Comme ma mère n'avait pas de lait pour me nourrir, ma grand-mère devait concasser des grains de riz et me nourrir avec l'extrait.

Dès mon plus jeune âge, j'ai souffert de nombreuses maladies. Nous étions si pauvres que nous avions à peine suffisamment d'argent pour nourrir les membres de notre famille. Survivre était un réel combat. J'ai commencé à aller à l'école, mais juste après avoir achevé ma première année, la Révolution culturelle a débuté.

Mon père a été étiqueté « contre-révolutionnaire » et a été torturé à mort dans les trois jours qui ont suivi. Ma mère s'est retrouvée à élever cinq enfants toute seule. Elle ne pouvait se permettre de continuer à payer mes études.

Je suis tombé gravement malade pendant mon adolescence et j'ai presque perdu la vie. À l'époque, même les employés de l'hôpital pensaient que je ne survivrais pas. Heureusement, un homme âgé de notre village, qui avait déjà traité quelques maladies graves m'a sauvé la vie.

Une vie adulte tragique et une santé qui se détériore

Plus tard, je me suis marié, mais mon épouse est décédée lorsque notre fils avait 8 ans. Je me suis retrouvé à l'élever seul. Je gérais un petit stand et je vendais des produits. Je travaillais dur pour joindre les deux bouts, mais ma santé se détériorait de jour en jour.

Je ne me suis pas remis de mes maladies même après avoir consulté des médecins et j'étais si pauvre que je ne pouvais me permettre de rester à l'hôpital. J'ai même essayé de voir un chaman, mais rien ne fonctionnait. À l'époque, mon dos était voûté, mes cheveux étaient blancs et j'étais dépourvu de cheveux sur la couronne de ma tête.

Chaque nuit, lorsque je m'allongeais dans mon lit, j'étais si exténué que je ne pouvais plus bouger. J'étais même inquiet de ne pas pouvoir me lever le lendemain matin. J'avais la sensation d'avoir atteint le bout de la route. Je n'osais pas imaginer ce que l'avenir me réservait.

L'espoir renaît

Vers la fin 1996, je suis allé rendre visite à des proches avec mon frère aîné. Lorsque mon frère a vu à quel point j'étais affaibli, il était préoccupé et m'a questionné sur ma santé. Après que je lui en aie parlé, il a dit : « Eh bien, pourquoi n'as-tu pas commencé à pratiquer le Falun Gong? » L'entendre décrire la pratique m'a redonné espoir et j'avais très hâte de pratiquer.

Il y avait un libraire à côté de mon stand et je lui ai demandé s'il possédait des livres sur le Falun Gong. Il m'a obtenu le livre Falun Gong. Comme une personne qui vient de mettre la main sur un précieux trésor, j'ai immédiatement commencé à le lire. Mais comme je n'avais pas été à l'école très longtemps, je ne pouvais reconnaître que deux mots sur dix. J'étais inquiet.

Lorsque je suis retourné chez moi ce soir-là, j'ai demandé à mon fils de m'enseigner à lire. Lorsqu'il ne connaissait pas un mot, il le cherchait dans le dictionnaire. Maître Li Hongzhi expliquait dans le livre pourquoi les gens doivent endurer autant de souffrances, ainsi que pourquoi et comment être de bonnes personnes. Il expliquait aussi de nombreux principes dont je n'avais jamais entendus parler auparavant.

Plus je lisais, plus je comprenais et plus mon esprit se sublimait. Je souhaitais terminer le livre en une seule fois. Le lendemain, j'ai continué à lire le livre à mon stand et lorsque je trouvais des mots que je ne connaissais pas, je demandais à mes clients de m'aider. Je lisais chaque fois que j'avais un moment de libre. Au départ, je lisais seulement deux ou trois pages par jour, mais avec le temps, j'ai commencé à lire de plus en plus.

Toutes mes maladies ont disparu le cinquième jour

Le cinquième jour après avoir commencé à lire ce livre, mon frère aîné m'a donné un autre livre, le Zhuan Falun. Lorsque nous nous sommes rencontrés, il m'a demandé comment j'allais. Lorsque j'ai répondu, il a dit : « Tiens donc ! Ta voix a l'air beaucoup plus forte maintenant. »

C'est seulement alors que j'ai réalisé que mon corps, sans le savoir, était devenu plus léger et que toutes mes maladies avaient disparu. Je n'avais plus mal à aucun endroit de mon corps. Je ne m'étais jamais senti ainsi de toute ma vie. J'ai dit avec joie : « Je vais bien maintenant, je suis guéri ! Dépêche-toi de m'apporter le livre ! »

J'ai rapidement trouvé un point de pratique des exercices de Falun Gong et j'ai appris comment faire les cinq séries d'exercices. Depuis ce temps, je m'efforce de faire les exercices tous les jours sans exception.

Peu de temps après, mon dos s'est redressé, mes cheveux ont commencé à repousser sur la couronne de ma tête et mes cheveux blancs sont devenus noirs. J'avais la sensation que ma vie avait de nouveau un sens. J'avais de plus en plus d'énergie et j'étais plus heureux que je ne l'avais jamais été auparavant.

Vivre en respectant le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance

Grâce à l'étude des conférences du Maître, j'ai réussi à comprendre que dans la cultivation et pratique, on doit mettre l'accent sur l'élévation de la nature de l'esprit (xinxing) et accorder de l'importance à la vertu (de).

Je ne voulais pas retourner à l'état dans lequel j'étais avant de cultiver et pratiquer. J'ai donc respecté strictement le critère Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Je traitais tous les gens autour de moi avec bonté et lorsque je faisais affaire avec des clients, j'étais toujours honnête, juste et prévenant. J'endossais tous les problèmes tout en laissant les autres profiter des bienfaits.

Après avoir commencé à véritablement respecter les critères de Dafa, j'ai commencé à faire l'expérience de divers états surnaturels décris par le Maître dans le Zhuan Falun. Un jour, pendant que je faisais les exercices, j'ai ressenti l'état de « l'ouverture du sommet de la tête ». J'ai ressenti une sensation d'explosion dans mon crâne et mon esprit est devenu exceptionnellement clair. Lorsque j'étais assis en méditation, j'avais la sensation d'être assis dans une coquille d'œuf. Parfois, je me sentais incomparablement grand. J'ai réalisé que tout ce que le Maître disait était absolument vrai.

Résoudre des problèmes techniques au travail avec la sagesse conférée par Dafa

Début 1999, un membre de famille et moi avons commencé à travailler sur un contrat pour extraire le minerai d'une montagne. Les patrons de mon parent lui ont demandé de trouver un partenaire fiable pour s'occuper de la logistique et il a recommandé de me prendre. Mon fils était aussi engagé pour réaliser la comptabilité de l'entreprise minière. Lui et un autre partenaire étaient aussi responsables de la gestion et des opérations techniques.

Cependant, en raison de problèmes techniques, le minerai que nous avons d'abord extrait était trop mal traité pour être d'une quelconque valeur. Nous avons été forcé de cesser l'exploitation peu de temps après avoir commencé. Comme beaucoup d'argent avait été investi dans la mine, tout le monde était très anxieux. Les coûts d'entretiens de nos équipements et du travail étaient immenses et nous nous endettions de plus en plus chaque jour. Pourtant, personne n'avait les qualifications pour résoudre le problème.

Même si je n'étais pas en charge des opérations techniques, en tant que sous-traitant, j'étais aussi très inquiet quant à notre endettement. Je suis donc allé vérifier la mine et j'ai réalisé que le problème était lié à une utilisation inappropriée des équipements.

Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, mon esprit est devenu de plus en plus clair, comme si les portes de ma sagesse avaient été ouvertes. Même si je n'avais jamais utilisé les équipements auparavant, j'ai rapidement compris comment les faire fonctionner adéquatement après les avoir observés pendant un certain temps.

J'ai expliqué aux travailleurs les fonctionnalités essentielles et je leur ai fait suivre mes instructions à la lettre. Cela s'est avéré extrêmement efficace et la mine a finalement produit son premier minerai viable. Lorsque le directeur a entendu dire que le problème technique avait été résolu, il était si enthousiaste qu'il est immédiatement venu à la mine pour nous féliciter et il m'a nommé directeur des opérations techniques sur place.

Au cours des premiers jours de production, la répartition du travail faisait en sorte que deux travailleurs manœuvraient un appareil. Plus tard, j'ai changé le protocole de fonctionnement et chaque travailleur était en charge de diverses machines. Lorsque les travailleurs ont dit que c'était impossible, je leur ai montré personnellement comment faire et je leur ai enseigné comment les faire fonctionner.

En conséquence, chaque travailleur pouvait manœuvrer six machines différentes par lui-même. Cela a considérablement réduit les coûts de main-d'œuvre. La mine a connu un rapide redressement et est devenue rentable. Cette année-là, nous avons fait un profit de plus de 20 millions de yuan. Pendant le processus de production, les travailleurs me consultaient à maintes reprises à propos des divers problèmes techniques qu'ils rencontraient et j'étais toujours capable de résoudre les problèmes entièrement. Ils étaient tous étonnés d'apprendre que j'avais seulement achevé une année d'école.

Le président du conseil d'administration est impressionné par mon honnêteté et mes dossiers de comptabilité

Le Maître nous dit que, où que nous soyons, nous devons toujours être de bonnes personnes. Je donne donc le meilleur de moi-même au travail. Lorsque l'entreprise a besoin de nouveaux équipements ou matériaux, je fait une étude de marché avant de faire des achats et je m'efforce d'acheter des choses au meilleur rapport qualité-prix.

Comme la mine était de plus en plus rentable, certaines personnes voulaient faire des bénéfices illégaux. À l'époque, j'étais en charge de certifier les revenus et les dépenses de l'entreprise et mon fils s'occupait de la comptabilité de l'entreprise. J'étais dans une bonne position pour détourner l'argent de la compagnie. Ces personnes avares m'ont donc dit de ne pas être « trop têtu » et de ne pas « manquer l'occasion tant qu'elle dure ».

Mais je savais qu'en tant que pratiquant, je dois tout faire en respectant le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et je ne dois pas faire de choses immorales. Je n'ai donc pas cédé à leurs pressions. En conséquence, certains d'entre eux étaient offensés et croyaient même que compte tenu de nos postes, mon fils et moi avions probablement déjà détourné quelque chose. Ils nous ont signalé à nos supérieurs à notre insu.

Un jour, le conseil d'administration a soudainement envoyé un vérificateur à la mine pour vérifier les registres comptables. Cependant, après trois jours d'enquête, il a conclu que les registres étaient clairs et exacts au centime près.

Après avoir lu les rapports du vérificateur, le conseil d'administration sentait qu'il était impossible qu'il n'y ait aucune erreur dans les registres comptables et il s'est dit que je devais avoir soudoyé l'auditeur. Ils ont donc ordonné que le vérificateur se retire du dossier et que les registres comptables soient scellés afin d'empêcher toute manipulation ultérieure. Ensuite, le président du conseil d'administration a personnellement mené une enquête avec son équipe. Cependant, après trois jours, ils ne pouvaient toujours pas trouver de problème dans les registres comptables.

Plus tard, le président du conseil a dit au membre de ma famille : « Ton parent est vraiment étrange. Comment est-il possible qu'après avoir vérifié ses registres comptables, nous ne pouvons trouver aucune erreur? » Mon proche leur a demandé pourquoi ils enquêtaient sur moi et a dit : « Ne savez-vous pas qu'il est un pratiquant de Falun Gong ? » Le président était très impressionné. Par la suite, lorsque la persécution du Falun Gong a commencé, non seulement le président a refusé d'aider le Parti communiste chinois (PCC) à me persécuter, mais j'étais le seul sous-traitant qu'il ait gardé. Il a changé les autres à maintes reprises.

Des miracles se sont produits dans ma vie

Lorsque je travaillais dans la mine, beaucoup de miracles se sont produits autour de moi. Je ne mentionnerai que l'un d'entre eux.

L'entreprise voulait commencer à exploiter un nouveau site, ce qui exigeait de faire exploser la roche en surface. Comme les projets d'explosion étaient dangereux, je supervisais toujours personnellement les opérations.

Généralement, après que la dynamite ait été installée, le cordeau détonant est posé dans la direction opposée à la trajectoire de l'explosion. Mais ce jour-là, un nouvel employé sans expérience avait posé le cordeau directement dans la trajectoire de l'explosion. J'avais été négligent et je n'avais pas remarqué l'erreur.

Après que la zone d'explosion ait été vidée et que chacun ait pris sa position, j'ai appuyé sur le détonateur ce qui a fait exploser la dynamite. Une immense bouffée de fumée noire s'est précipitée dans ma direction et une rafale de pierres s'est abattue sur moi. De loin, les employés m'ont vu me faire engloutir par une explosion de sable et de gravier.

Ils étaient stupéfaits pendant un moment et ont pensé que c'en était fini pour moi. Mais après que la fumée et la poussière aient disparu, ils ont vu que je me tenais toujours là avec le détonateur dans les mains. Ils se sont précipités vers moi pour voir si j'étais blessé.

Certains tiraient sur mes vêtements et d'autres me touchaient les mains. Mais après m'a voir vérifié de haut en bas, ils ont réalisé que je n'avais même pas une égratignure, alors que le détonateur que je tenais avait été écrasé par la rafale de pierres. Je savais que le Maître m'avait sauvé la vie et que Dafa venait d'accomplir un miracle.

À ce jour, la persécution du Falun Gong par le PCC dure depuis 15 ans et beaucoup de Chinois sont encore trompés par les mensonges du PCC et sont incapables de voir la bonté de Dafa. J'ai transcris mon expérience personnelle avec Dafa pour vous permettre de savoir à quel point le Falun Dafa est extraordinaire et bon. J'espère que vous reconnaîtrez cette persécution, que vous verrez par delà les mensonges et que vous serez sauvé.

Traduit de l'anglais au Canada