Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Fahui de Minghui | Le Falun Dafa a béni toute ma famille

Mercredi 25 novembre 2015 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Bonjour Maître ! Bonjour compagnons de cultivation !

J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 2010. J'ai eu de nombreuses expériences de cultivation au cours des cinq dernières années, certaines heureuses et certaines tristes. Je tiens à les partager avec vous.

Rencontrer le Falun Dafa

Depuis ma petite enfance, j'ai toujours eu un fort sentiment que j'attendais quelque chose d'important. On m'a envoyée dans un centre de détention en 2008, pour quelque chose que je n'avais pas fait. J'y ai rencontré une pratiquante de Falun Dafa. J'ai été profondément touchée quand elle m'a présenté la pratique. Je me suis rendu compte que Dafa était ce que j'attendais et Maître Li était l'enseignant que je cherchais !

Malgré la campagne de propagande nationale du Parti communiste chinois (PCC), je n'avais rien entendu de négatif à propos du Falun Dafa avant que je ne sois détenue. J'ai cru tout ce que la pratiquante m'a dit. Je répétais souvent « Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est grandiose ! » J'étais déterminée à pratiquer le Falun Dafa.

Soudain, les gens autour de moi ont commencé à parler négativement au sujet de Dafa. D'après eux, Dafa causait l'emprisonnement des pratiquants de Dafa. Malgré tout ce qu'ils disaient, je n'ai jamais vacillé. J'estimais que j'allais défendre Dafa si jamais j'allais être emprisonnée à cause de ma pratique.

Après avoir été libérée, je ne savais pas où trouver le livre Zhuan Falun, ni où rencontrer d'autres pratiquants de Falun Dafa.

Un jour, j'ai rencontré une artiste dans une exposition d'art. La pratiquante que j'avais rencontrée dans le centre de détention avait mentionné cette artiste et avait salué son noble caractère et sa personnalité gracieuse. J'étais heureuse que mon affinité prédestinée avec Dafa s'était révélée grâce elle !

L'artiste m'a donné un DVD du Gala du Nouvel An 2008. J'ai fait un beau rêve la nuit de mon visionnement du DVD. J'ai rêvé que je volais dans le ciel et j'ai vu un magnifique palais doré, des fées célestes et d'immenses fleurs d'Udumbara en or ! Le rêve était si réel que je m'en souviens encore clairement.

J'ai prié l'artiste pour une copie du Zhuan Falun. Elle a accepté. Enthousiaste, j'ai emporté le livre à la maison. Il était tard dans la nuit du 31 décembre 2009. Au moment où j'ai ouvert le livre, j'ai entendu le son de cloche du Nouvel An et les acclamations de l'arrivée de la nouvelle année. Je sentais que les acclamations célébraient un nouveau chapitre dans ma vie.

J'étais tellement fascinée par le livre que j'ai continué à le lire jusqu'au lendemain. Je me suis endormie quand j'étais sur le point de terminer la lecture du livre en entier. Mon esprit était éveillé, même si mon corps s'était endormi. J'ai vu trois roues tournant au-dessus de mon ventre. Leur fond était blanc. Leurs rotations étaient aussi rapides que des ventilateurs.

Nul mot ne pourrait décrire mon enthousiasme. Je savais l'importance du livre. C'était la raison pour laquelle j'étais venue dans ce monde. Il me semblait l'avoir cherché, vie après vie, et l'avoir enfin trouvé ! Dans mon rêve, je voyais des milliers et des milliers de bouddhas descendant solennellement dans ce monde, avec une forte détermination. Aucun langage humain ne pourrait décrire cette scène magnifique !

Mon père m'a giflée

Quelques mois après avoir commencé à cultiver et pratiquer, ma famille a essayé de me contraindre à cesser. C'était une grande épreuve pour moi !

Mon père avait toujours été le pilier de ma famille. En raison de la mauvaise santé de ma mère, mes frères et moi avions grandi sous les soins de notre père. J'étais très proche de lui et nous avions toujours un bon rapport. J'étais aussi l'enfant préférée de mon père. Il m'avait toujours donné tout ce que je voulais et ne m'avait jamais grondée pour quoi que ce soit.

Pour la première fois de ma vie, mon père m'a grondée et même giflée au visage, à cause de ma pratique du Falun Dafa. Ma mère était de son côté également ! Personne dans la famille ne pouvait comprendre pourquoi je choisissais cette pratique qui était persécutée par le PCC.

J'étais profondément attristée et irritée par la façon dont ils me traitaient. Je me suis souvenue des paroles du Maître :

« J'ai dit qu'un cœur imperturbable domine dix mille agitations. »

(« Enseignement de la Loi à la conférence de Loi au Canada 2005 »)

Je faisais de mon mieux pour réprimer mon ressentiment et restreindre toutes pensées négatives de mon esprit. Un côté savait clairement que si je me pliais, ma famille allait perdre sa chance de salut. La seule façon pour moi de les sauver tous, était de marcher courageusement sur mon chemin de cultivation.

Alors que ma famille me faisait passer des moments difficiles, elle m'a presque envoyée dans une session de lavage de cerveau. Ils ont également restreint ma liberté, pensant que j'étais dans l'illusion, puisque j'étais si ferme dans ma cultivation. La façon dont ils ont agi me rappelait la Grande Révolution culturelle, lorsque mari et femme, mère et fille, et membres de la famille luttaient les uns contre les autres et se dénonçaient l'un, l'autre. Personnellement, j'ai vu à quel point les gens qui avaient été endoctrinés par la culture du Parti communiste avaient refusé de voir la vérité et ne pouvaient pas reconnaître le bien du mal. Je me sentais très mal. Après tant d'années d'amour et de sacrifices pour ma famille, on ne me permettait même pas la liberté de croyance !

J'y ai profondément réfléchi et j'ai décidé de ne jamais abandonner ma cultivation dans Dafa. Je comptais déménager, peu importe les difficultés auxquelles je devais faire face.

Assumer ma responsabilité

Quelques jours après avoir quitté la maison, j'ai entendu dire que ma mère avait eu un accident vasculaire cérébral. Un des mensonges du PCC sur le Falun Gong était que les pratiquants ignoraient leurs familles. De fait, le Maître nous a enseigné :

« En toutes circonstances, nous devons être bons avec les autres, traiter les gens avec bienveillance ; à plus forte raison vous devez le faire pour les membres de votre famille. » (Zhuan Falun)

Je suis revenue à la maison pour prendre soin de ma mère. J'ai décidé de préciser à mes parents que, ce faisant, je suivais les enseignements du Maître. Après avoir commencé à pratiquer, je suis devenue une meilleure personne. Les familles des pratiquants devraient être fières d'eux.

Auparavant, j'argumentais beaucoup. Maintenant, je laisse témoigner mon comportement droit et je place les besoins des autres avant les miens. Alors que le temps passait, mes relations avec ma famille se sont améliorées. Je faisais également de mon mieux pour aider nos voisins. Je saluais et bavardais avec les personnes âgées et encourageais les jeunes à être respectueux envers leurs parents. J'avais une bonne réputation dans notre communauté. On admirait mes parents d'avoir si bien élevé leur fille. Mon père était heureux, mais il était toujours contre ma pratique du Falun Dafa.

Un an s'est écoulé et la santé de ma mère s'est beaucoup améliorée. Mon père a été témoin du fait que j'étais devenue moins argumentative, mais de plus en plus ferme dans ma cultivation et pratique.

Un jour, mon père est venu me parler. Il y avait bien longtemps depuis que nous avions bavardé ensemble. Quand il a soulevé la question de ma cultivation et pratique, je n'ai pas répondu tout de suite. Je pensais : « Vous allez vous apercevoir davantage à quel point je suis devenue une meilleure personne grâce à la cultivation et pratique. » Après avoir réfléchi pendant un certain temps, mon père a dit : «Sais-tu que nous songeons tous les jours sur comment faire avec toi ? J'ai abandonné. Tu peux déménager, mais tu dois promettre de faire attention... » J'ai hoché la tête joyeusement.

Mon frère commence à pratiquer

Après avoir commencé à cultiver et pratiquer ouvertement, mon frère cadet et sa famille sont entrés dans ma vie. La beauté du Falun Dafa les a bénis et a réchauffé leurs cœurs qui avaient été empoisonnés par la culture du Parti communiste.

Mon frère cadet a bénéficié le plus de Dafa. Il a rencontré des compagnons de cultivation et a entendu leurs histoires de cultivation et pratique. Après avoir acquis une meilleure compréhension sur Dafa, il a décidé de commencer à cultiver et pratiquer.

En raison de sa grande qualité innée, il a progressé plus vite que beaucoup de nouveaux pratiquants. Auparavant, il était têtu et de mauvaise humeur et également dépendant à l'alcool. Il est devenu un bon fils et prenait bien soin de sa famille. Mes parents étaient très heureux de voir ses changements positifs. Ils ont même dit à leurs amis combien leurs enfants étaient magnifiques et à quel point ils étaient heureux. Ma mère souriait du fond de son cœur dès qu'elle nous voyait. Bien que nous ne soyons pas riches, nous avons joui d'une vie de famille très heureuse. Les Chinois disent qu'une vie de famille harmonieuse est la base de la prospérité.

Des changements pour mon frère aîné et sa famille

Mon frère aîné avait été le souci de la famille. Quand il était jeune, il n'avait pas reçu les mêmes soins parentaux que mon frère cadet et moi. À l'âge adulte, il était dépendant aux jeux d'argent et se disputait souvent avec notre père s'il se sentait lésé. Il avait de mauvaises relations avec notre père, ainsi qu'avec son épouse. Son fils et sa fille vivaient des vies déprimées dans une famille dysfonctionnelle. Sa fille a développé des problèmes psychologiques et refusait de communiquer avec les gens. Bien qu'elle ait 16 ans, elle était toujours inquiète de se perdre en prenant des bus toute seule.

J'ai invité ma nièce à rester avec moi. Mon frère cadet et moi, lui avons donné beaucoup d'encouragement et avons essayé de débloquer son cœur avec les principes du Falun Dafa. Six mois plus tard, elle a été enfin libre de ses problèmes psychologiques et est devenue une adolescente heureuse et extravertie. Un jour, elle m'a étreinte étroitement en disant : « Ma tante, d'autres gens pensent que je n'ai pas une vie heureuse, mais ils ne savent tout simplement pas à quel point je suis heureuse ! »

Ma nièce est très indépendante maintenant. Elle gagne même de l'argent pour payer ses études universitaires. Nous n'avons plus à nous soucier d'elle.

Mon neveu est venu demeurer avec nous pendant une pause d'été. Influencé par la société et les piètres valeurs familiales, il pensait que l'argent était la seule façon de résoudre ses problèmes. Il était fortement attaché aux jeux vidéo. Même s'il était un enfant intelligent, il était très égoïste et hostile.

Mon frère cadet et moi avons utilisé des exemples pour lui parler et lui avons appris que la bonne façon de traiter les gens était d'être sincère, gentil et tolérant. Nous lui avons souvent clarifié sur les bienfaits du Falun Dafa en nous prenant comme exemples. Nous avons pris soin de lui et il a peu à peu changé son attitude. Il était très réticent de partir à la fin de l'été. Il a dit : « Je sais ce que je fais quand je vis ici. » Il était tellement occupé à apprendre sur les arts tout au long de l'été qu'il n'a pas joué de jeux vidéo. Parfois, mon frère cadet et moi étions tous deux occupés. Mon neveu attendait patiemment car il se sentait vraiment à l'aise avec nous. Cela me rappelait ce que le Maître a dit :

« N'ai-je pas dit que si une seule personne pratique le gong, toute la famille en bénéficie ? Au moins, le champ d'énergie que tu portes est bénéfique à l'ensemble des membres de ta famille, puisque tu cultives et pratiques dans un Fa juste, et la puissance compatissante et bienveillante que tu portes peut rectifier tous les états incorrects. »(« Enseignement du Fa à la Conférence de Fa en Australie » - 1999)

Mon frère aîné a été témoin des changements positifs chez son fils quand il est rentré chez lui. Il a eu une longue et agréable conversation téléphonique avec mon frère cadet. Il a admis qu'il avait mal agi et a exprimé un fort désir de changer à l'avenir. Il voulait être un bon fils, un bon mari et un bon père. Mon frère cadet a acquiescé : « Oui, merci pour le merveilleux travail du Maître ! »

Le Maître protège toute ma famille

De nombreux incidents ont montré à quel point toute ma famille a bénéficié de Dafa. Le Maître a non seulement pris soin de moi, mais a aussi protégé les membres de ma famille en cas de catastrophes.

L'an dernier, un gros ouragan a détruit presque tous les bâtiments inachevés à Hainan. La maison de mon frère aîné était dans la trajectoire de la tempête, mais un cinq-roues entièrement chargé était garé en face de sa maison, bloquant le vent. Sa maison a été la seule qui est sortie saine et sauve de l'ouragan.

Mon père a accidentellement mis le feu dans les bois alors qu'il brûlait un peu d'herbe. Tout en essayant d'éteindre le feu, il a inhalé de la fumée et a développé une infection pulmonaire. Le propriétaire de la forêt a demandé seulement 1 500 yuans pour les dommages, voyant combien mon père avait travaillé dur pour minimiser la perte. Tout le monde savait que le résultat aurait pu être bien pire, étant donné la situation dangereuse de l'incendie. Nous étions reconnaissants que l'infection pulmonaire de notre père ne fut pas grave. Je suis reconnaissante pour la protection du Maître !

Maman croyait dans les soins de Dafa et du Maître suite à l'accident de mon père. Elle a commencé à répéter tous les jours dans son cœur : « Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ! »

Quand mon frère cadet a dit à mes parents qu'il avait commencé à pratiquer le Falun Dafa, mon père ne pouvait pas l'accepter au début. Mon frère a demandé : « Lequel préférez-vous, l'ancien moi ou celui qui se comporte comme je le fais aujourd'hui ? Si vous aimez l'ancien moi, je vais retourner comme auparavant. » Père était sans voix. Maman a dit sans hésiter : « Je préfère le nouveau fils ! » Ma mère, mon frère et moi avons éclaté de rire. Mon père a acquiescé en silence.

Il y a tellement de choses à partager avec les compagnons de cultivation et tellement à signaler à notre Maître compatissant. Merci Maître pour vos soins ! Merci, compagnons de cultivation pour votre aide ! Je n'aurais pas pu rejoindre le processus de la rectification de Fa sans vous ! C'est un grand honneur d'être un pratiquant de Falun Dafa !

(Douzième conférence de partage d’expériences par Internet de Minghui pour les disciples de Dafa de Chine continentale)

Traduit de l'anglais au Canada