Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Quatorze pratiquants en Chine sont décédés après avoir été persécutés à long terme

Dimanche 1 février 2015

Article initialement publié en anglais le 6 avril 2005

(Minghui.org) Mme Jiang Xiuting était originaire du village de Wu, faubourg de Hezhai, canton de Guangtao, région de Handan de la province du Hebei. Auparavant, elle souffrait de nombreuses maladies, y compris d'une gastroptose. Son estomac était abaissé de dix centimètres ce qui l'a rendait voûtée. Quand elle a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1998, elle a guéri de tous ses problèmes de santé. Après 1999, quand le régime de Jiang a commencé à persécuter le Falun Gong, toute sa famille en a subi les conséquences. Son fils a été condamné à un an au camp de travail de Handan et sa fille a été détenue pendant une quinzaine de jours pour avoir fait appel aux autorités de Pékin. Pendant cette période, sa belle-fille a refusé de prendre soin d'elle. Elle l'a même maltraitée et lui a demandé de quitter le domicile. Mme Jiang Xiuting a été traitée comme une mendiante. Son fils a été arrêté le 18 mai 2002, après avoir été libéré du camp de travail et il a été illégalement condamné à une peine de prison. Suites aux pertes et harcèlements continus, elle est décédée le 18 juin 2001.

Mme Xi Zhaolin avait 66 ans. Elle était une fonctionnaire retraitée de la ville de Taiyuan et travaillait à la société minière de Xishan dans la province du Chanxi. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1998, toutes ses maladies ont guéri. Après le 20 juillet 1999, quand la persécution du Falun Gong a commencé, la communauté locale, le bureau de sécurité et son lieu de travail ont envoyé à plusieurs reprises des personnes pour la harceler et la menacer pour qu'elle abandonne sa croyance. Son employeur a menacé de suspendre sa retraite si elle ne renonçait pas au Falun Gong. Ils ont exigé qu'elle écrive une déclaration de repentir pour promettre qu'elle ne recommencerait pas à pratiquer. En conséquence des tourments répétés et des harcèlements, elle est devenue extrêmement vulnérable. Elle est décédée le 19 septembre 2003.

    M. Zhang Kun avait 78 ans. Il était fonctionnaire retraité de la ville de Chifeng en Mongolie intérieure. Après avoir pratiqué le Falun Gong, il a guéri de toutes ses maladies. En 2001, son fils a été illégalement condamné à un camp de travail pour avoir distribué des documents de clarification de la vérité. La police s'est rendue à maintes reprises chez eux afin de les harceler et de saccager leur domicile. Il était gravement ébranlé psychologiquement et physiquement à cause des harcèlements continus. Il est décédé le 24 octobre 2004 (du calendrier lunaire).

    Mme Du Ruizhen avait 62 ans. Elle était originaire du village de Yangjiafu, faubourg de Hanting, ville de Weifang de la province du Shandong. Son mari et elle pratiquaient le Falun Gong et toutes leurs maladies ont guéri. En décembre 2001, ils ont été dénoncés pendant qu'ils distribuaient des documents clarifiant la vérité à l'occasion d'une foire. Le 25 décembre 2001, le bureau local de sécurité intérieure et le Bureau 610 ont saccagé leur domicile. Ils ont emporté tous leurs livres de Dafa, documents de clarification de la vérité et argent en espèces, ainsi qu'une télévision et un magnétophone. Ils ont aussi emmené son mari dans un centre de détention. Incapable d'endurer toutes ces menaces et tourments, Mme Du est décédée le 25 février 2002.

    M. Wang Xincan, âgé de 64 ans, travaillait à l'usine de raffinage d'huile de coton à la ville de Weifang, région de Hanting de la province du Shandong. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong en juillet 1997, il menait une vie plus saine et plus heureuse. Après le 20 juillet 1999, son épouse est allée à Pékin faire appel aux autorités et valider Dafa à plusieurs reprises. Suite à cela, le bureau de la sécurité locale et le Bureau 610 l'ont harcelé et menacé à maintes reprises. Pendant quelques années, ils ont confisqué de grosses sommes d'argent et de nombreux effets personnels. Ils vivaient constamment dans l'inquiétude. M. Wang était incapable de faire face à la pression incessante et les maladies dont il souffrait auparavant sont réapparues et il est décédé le 25 avril 2004.

    M. Li Guangdong avait 65 ans. Il était originaire du village de Zhangqiao, faubourg de Luocheng, ville de Shouguang de la province du Shandong. Les huit membres de sa famille pratiquaient le Falun Gong et ont bénéficié grandement de la pratique. Ils sont tous devenus en bonne santé et vivaient dans le bonheur et l'harmonie. Depuis le 20 juillet 1999, le régime de Jiang a commencé à persécuter le Falun Gong. Après avoir validé Dafa, ses fils Li Yiming et Li Yichang ont été condamnés respectivement à douze et huit ans à la prison pour hommes de Jinan. Sa belle-fille, Mme Ning Xiuying, a été forcée de partir de chez elle afin d'échapper au harcèlements incessants de la police et elle a dû abandonner sa fille de douze ans et son fils. Vivant une situation aussi dévastatrice, M. Li est décédé à la fin du mois de juin 2004.

M. Xue Fengqi avait 72 ans. Il était originaire de la ville de Yushu, province du Jilin. En septembre 2002, il s'est rendu à Pékin valider Dafa et les policiers sur la place Tiananmen l'ont arrêté. Ils l'ont plus tard envoyé au bureau de liaison de la ville de Changchun à Pékin. Le bureau de la sécurité publique de Yushu l'a reconduit de Pékin et l'a détenu pendant trois jours. Ils lui ont également extorqué 4 000 yuans. M. Xu n'en pouvait plus de ces harcèlements sans fin et de ces menaces, et il est décédé le 20 octobre 2004.

Mme Peng Zhanrong avait 54 ans. Elle était originaire de la ville de Yushu, province du Jilin. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996, toutes ses maladies ont guéri. Après le 20 juillet 1999, la police l'a constamment harcelée et a saccagé son domicile. Son mari et sa belle-fille ont été condamnés à un camp de travail. Elle vivait constamment dans la peur et l'inquiétude. En conséquence, ses maladies sont réapparues et elle a fait une crise d'épilepsie. Elle est décédée le 12 février 2002.

Mme Guo Hongqing avait 61 ans. Elle était originaire du village de Jishu, ville de Shulan de la province du Jilin. Elle a commencé à pratiquer le Falun Gong en mai 1996. En très peu de temps, toutes ses maladies ont guéri. Après le 20 juillet 1999, quand le régime de Jiang a commencé à persécuter le Falun Gong, la police l'a harcelée et menacée plusieurs fois à son domicile. En octobre 2000, les agents de police Zhang Yong et Yan Bo lui ont pris de force 21 cassettes d'exercices et d'enseignements vidéo. Elle était bouleversée. Mme Guo a quitté son domicile afin d'éviter les harcèlements continus et la persécution. Elle est décédée le 23 octobre 2001.

M. Yang Zhenjia avait 69 ans. Il était de la ville de Harbin, province du Heilonjiang. Dès qu'il a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1994, toutes ses maladies ont guéri. Toute sa famille a également commencé à pratiquer. Après 1999, la police de la sécurité publique l'a harcelé et menacé plusieurs fois, son domicile a été saccagé et des membres de sa famille ont été arrêtés. Ses deux filles ont été détenues illégalement. Son épouse et son fils ont été condamnés. Tous ces événements l'ont énormément bouleversé mentalement et physiquement. Il est décédé le 21 avril 2002.

Mme Liu Guiqin avait 73 ans. Elle était originaire du district de Hulan, ville de Harbin, province du Heilongjiang. Quand elle a commencé à pratiquer le Falun Gong, elle en a senti immédiatement les effets bénéfiques au niveau mental et physique. Quand la persécution a commencé, la police et le directeur du comité résidentiel l'ont harcelée plusieurs fois et l'ont menacée. Elle est décédée le 31 décembre 2004.

Mme Kong Zhaoshu avait 64 ans. Elle était originaire de la ville de Dalian, province du Liaoning. Avant, elle souffrait d'une maladie cardiaque très grave et elle avait été hospitalisée à deux reprises. Elle a subi une sérieuse opération cardiaque en 1992. Même si elle prenait chaque jour six ou sept sortes de médicaments différents, elle souffrait toujours de graves symptômes : cyanose et devoir se reposer après avoir marché quelques pas. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996, elle a étudié le Fa et pratiqué les exercices chaque jour. En moins d'un mois, elle avait complètement guéri et ne prenait plus de médicament. En septembre de l'an 2000, au début de la persécution du Falun Gong, elle est allée à Pékin valider Dafa. Elle a été arrêtée dans la ville de Dalian et a ensuite été transférée au Centre de désintoxication de Dalian, où elle a été torturée. Plus tard, le bureau de sécurité de la route Bayi l'a envoyée au centre de détention de Yaojia. Elle a été détenue là pendant plus d'un mois et on lui a extorqué 7 000 yuans. Comme elle a été forcée d'arrêter l'étude du Fa et la pratique des exercices, les symptômes de maladie cardiaques sont réapparus. Elle est décédée en septembre 2004.

Mme Zou Fengxia, âgée de 64 ans, était une membre retraitée de l'effectif médical des mines de Daoqing, ville de Baishan de la province du Jilin. Elle souffrait auparavant d'infarctus du myocarde. À de nombreuses reprises, son état est devenu critique et elle a dû être réanimée. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, sa maladie a guéri sans aucun traitement médical. En juin 2002, la police du bureau de la sécurité de Liudaojiang l'a arrêtée et détenue pendant huit jours. Plus tard, elle a été placée sous surveillance constante, a été suivie et menacée, ce qui lui ont causé d'énormes griefs, de la peur et des tensions. Elle est décédée en novembre 2004. Lorsque cet article a été écrit, son mari, Dr Hao, qui pratique aussi le Falun Gong, se trouvait également dans un état critique.

Mme Wu Shicui était une pratiquante du faubourg de Majing, ville de Shifang, province du Sichuan. En 2004, après avoir été emprisonné pendant plus de deux ans, elle est finalement rentrée chez elle et a commencé à présenter des symptômes d'insufficience rhénale. Elle est décédée au début du printemps 2005 après avoir été hospitalisée pendant plusieurs mois.

Traduit de l'anglais en Belgique