Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Falun Dafa a changé ma famille

Lundi 30 mars 2015 |   Écrit par une pratiquante de la ville de Changchun, dans la province du Jilin, en Chine

(Minghui.org) J'ai grandi avec une personnalité forte et entêtée. Après m'être mariée, j'étais incapable de bien m'entendre avec mon mari et ma belle-famille. Nous nous querellions souvent. Parfois même nous avons eu des bagarres. Plus tard, notre famille a dû quitter le domicile de mes beaux-parents. [Note de l'éditeur : Dans une famille traditionnelle chinoise, il est assez fréquent et même attendu, pour un enfant devenu adulte et son épouse, de vivre avec le couple des parents.]

Cependant, un jour, j'ai remarqué que mon mari avait changé. Il ne me répondait plus quand je le provoquais, et à la place, il gardait le sourire. Mon mari était le seul enfant dans sa famille et il avait pour habitude d'être servi par les autres. À présent, il faisait la plupart des tâches ménagères, y compris la cuisine ! Je me suis demandé ce qui l'avait complètement changé. Plus tard, il m'a dit qu'il avait commencé à pratiquer le Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa. Il disait que c'était vraiment une bonne pratique et m'a proposé de l'apprendre aussi.

Un jour en 1996, alors que j'étais seule à la maison, j'ai pris les cassettes des conférences de Maître Li, le fondateur du Falun Gong. J'ai commencé à les écouter, les unes après les autres. J'ai senti que le Maître était si érudit et qu'il connaissait tout. Pour la première fois de ma vie, j'ai compris le sens de la vie. J'étais si enthousiaste que j'ai discuté de cela avec mon mari jusqu'à minuit.

Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, j'ai essayé de suivre le principe de Dafa Authenticité-Bienveillance-Tolérance dans mon quotidien. Je travaillais avec diligence à mon travail et je n'ai profité d'aucun des biens de mon entreprise. Je ne me suis pas battue pour des promotions et je considérais toujours les autres en premier.

Nous sommes aussi retournés de notre appartement à la maison de mes beaux-parents. Au début, les parents de mon mari ne croyaient pas que j'avais véritablement changé, mais nous vivions, cette fois, en harmonie.

Voyant les changements positifs en moi, ma belle-mère a aussi commencé à pratiquer le Falun Gong. Elle avait eu auparavant un cancer du poumon. À la suite de l'intervention chirurgicale pour son cancer, les muscles d'un de ses bras s'étaient atrophiés. Sa santé était si mauvaise qu'elle devait prendre beaucoup de médicaments tous les jours. Mais elle s'est complètement rétablie grâce à la pratique du Falun Gong. Elle s'était débarrassée de tous ses médicaments et elle était toujours pleine d'énergie. Mon fils avait tout juste deux ans à cette époque. Le Maître a ouvert pour lui l'œil céleste et il a pu voir à travers les choses. Il est devenu un jeune pratiquant.

Après le début de la persécution du Falun Gong, les quatre pratiquants dans ma famille sont tous allés à la place Tiananmen à Pékin, pour protester contre l'injustice. En conséquence j'ai été condamnée à dix ans de prison en 2002. Pendant que j'étais loin de la maison, mes beaux-parents et mon mari ont élevé mon fils. Ma famille est devenue encore plus harmonieuse et forte.

Merci au Falun Dafa pour m'avoir donné une famille heureuse.

Traduit de l'anglais en France