Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un nouveau pratiquant de Falun Dafa : Il n'est plus un athée !

Mercredi 22 avril 2015 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Avant de pratiquer le Falun Dafa, j'étais membre de l'armée chinoise. Comme il est typique en Chine aujourd'hui, j'ai été instruit pour être athée et endoctriné par le Parti communiste chinois (PCC).

Dans mon esprit, les concepts de divinités, de bouddhas et de cultivation étaient des superstitions féodales et n'étaient pas en phase avec les temps modernes. Après avoir quitté l'armée, je suis devenu un membre ordinaire de la société et je vivais et agissais comme tout le monde.

J'ai été informé sur le Falun Dafa par hasard en mai 2011 et mon attitude a complètement changé.

Lire le Zhuan Falun après beaucoup d'hésitations

Le 23 mai 2011, j'ai utilisé le logiciel Freegate pour percer le pare-feu Internet du PCC et j'ai découvert le Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa. J'avais remarqué le lien pour ce livre auparavant, mais j'avais peur de l'ouvrir en raison de la propagande du Parti diffamant la pratique ; j'avais peur de m'attirer des ennuis.

Cependant, une citation de Confucius m'est venue à l'esprit : « Dès que j'ai eu atteint quarante ans, je n'ai plus éprouvé ces incertitudes de l'esprit. » J'ai réalisé que j'avais plus de 40 ans et que je pourrais le regretter si je ne jetais pas un coup d'œil au Falun Dafa. Après une brève lutte, j'ai surmonté ma peur.

J'ai commencé à lire le Zhuan Falun. Plus je le lisais, plus il m'attirait. Tout dans le livre semblait si raisonnable.

Le Maître a dit :

« Quand la nature de bouddha surgit chez quelqu’un, le Monde des Dix Directions en est ébranlé. » (Zhuan Falun)

J'ai décidé que je voulais pratiquer le Falun Dafa et serais déterminé, peu importe combien d'obstacles je pourrais rencontrer.

Les changements physiques

Le Maître a commencé à purifier mon corps, tel qu'il l'a dit dans le Zhuan Falun :

« Cette purification du corps ne concerne que ceux qui sont vraiment là pour apprendre la méthode, qui sont vraiment là pour étudier la Loi. »

Pendant deux jours environ, j'ai senti quelque chose tourner à l'intérieur de ma cuisse gauche. Une semaine plus tard, j'ai senti des accès de douleur dans mon épaule droite. J'ai continué à éprouver une certaine douleur de temps en temps et je me suis souvenu que j'avais eu ces problèmes à la suite d'un accident lors d'un entraînement militaire. Ensuite, toutes les douleurs que j'avais eues pendant plus de 20 années ont disparu.

Ce n'était pas seulement ma douleur qui avait disparu, mais aussi les symptômes de certains de mes autres malaises, tels que neurasthénie, gastrite, kystes hépatiques, prostatite et arthrose cervicale.

Après avoir commencé la cultivation, je n'ai plus eu besoin de voir un médecin ni de prendre des médicaments. Je ne fume plus, ne bois plus et ne joue plus.

Je suis déterminé à étudier diligemment les livres de Dafa et à respecter le principe de Dafa Authenticité-Bienveillance-Tolérance et à être une bonne personne.

Mes pensées ont complètement changé

Je suis né en 1965 dans un village en Chine et donc ai grandi pendant la Révolution culturelle. Les murs étaient couverts d'affiches communistes dans les écoles primaires et on nous enseignait les théories communistes.

Quand je suis entré dans l'armée, j'ai été plongé dans l'athéisme et le matérialisme. Des études sur la théorie politique, tous les jeudis après-midi, est un exemple typique de la façon dont le Parti lave le cerveau des gens. Un jeune soldat est formé pour n'écouter que ses supérieurs et ignorer ses propres idées. J'ai perdu toute trace de bonté et je ne croyais pas dans les divinités ni les bouddhas.

En 2006, j'ai eu deux appels au travail de la part de pratiquants de Falun Dafa hors de Chine. J'ai refusé d'écouter et ai verbalement injurié l'interlocuteur avant de lui couper la ligne au nez. Je sais maintenant que j'avais tort et je tiens à m'excuser pour mon comportement.

Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, les toxines que le Parti avait inculquées dans mon esprit ont disparu.

Le Maître a expliqué :

« … les pensées émises par le cerveau humain sont matière. Or celles-ci existent matériellement, mais ne sont-elles pas aussi inhérentes à l’esprit humain ? Matière et esprit ne sont-ils pas une seule et même chose ? Il en va de même pour l’univers, comme je vous l’ai dit, il a son existence matérielle à lui et en même temps, il a sa nature propre [] Je vais vous dire une vérité : tout le processus de cultivation et de pratique d’une personne consiste à abandonner sans cesse ses attachements humains. Dans la société humaine ordinaire, les gens se bagarrent, se disputent, se mentent, se trompent les uns les autres et font délibérément du tort aux autres pour de petits avantages personnels ; tous ces attachements, il faut s’en débarrasser. Vous en particulier, qui apprenez aujourd’hui la méthode, à plus forte raison vous devez vous en débarrasser. » (Zhuan Falun)

Quand j'ai lu ce qui précède, j'ai soudain réalisé combien le PCC m'avait endoctriné et trompé. Au lieu de me concentrer sur la façon de bien faire mon travail, j'essayais de me livrer à des jeux de pouvoir pour gagner plus d'argent. Je me creusais la tête pour savoir comment plaire à mes supérieurs et être meilleur que mes collègues. Maintenant je me rends compte à quel point mes pensées étaient ignobles avant que je ne pratique dans Dafa.

Réussir l'épreuve

Après avoir obtenu le Fa, j'ai pratiqué chez moi seul pendant les deux premières années. J'ai appris à faire les exercices moi-même et j'ai également émis la pensée droite. Le Maître a dit :

« En tant que disciple de Dafa de la période de la rectification de la loi, la délivrance personnelle n’est pas le but de la cultivation et de la pratique, sauver les êtres était en effet votre grand vœu lorsque vous êtes venus, c’est aussi la responsabilité et la mission que l’histoire vous a confiées pendant la rectification de la loi, donc de nombreux êtres deviennent ceux que vous allez sauver » (« Abandonner le cœur de l’homme, sauver les gens de ce monde » dans Points essentiels pour un avancement diligent, Volume III)

J'ai découvert que mes collègues ne connaissaient pas les faits sur Dafa, alors je leur ai donné des documents d'information. J'ai envoyé fin août 2013 un DVD sur l'imposture des auto-immolations sur la place Tiananmen au directeur du bureau. Quelques jours plus tard, un superviseur m'a appelé et demandé si je pratiquais le Falun Dafa.

J'ai dit : « Dafa enseigne aux gens à respecter le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et à être bons. » Le superviseur m'a ignoré et a organisé les gestionnaires de niveau intermédiaire à me contraindre à abandonner la pratique.

Ils n'avaient aucun moyen de savoir que j'étais devenu un véritable pratiquant au cours des deux années que j'avais passées à pratiquer dans Dafa. Je n'entretenais aucune peur, parce que je savais que le Maître prenait soin de moi. J'étais très calme et j'ai récité dans mon esprit :

« Si les disciples sont emplis de pensées droites. Le Maître a le pouvoir de changer la décision du Ciel » (« La grâce entre Maître et disciples » de Hong Yin Volume II).

Sous la protection du Maître, j'ai passé le test et n'ai pas été persécuté.

Avec un certain recul sur mon chemin de cultivation, je me souviens de tout ce que j'ai fait dès le premier jour. J'ai appris à regarder à l'intérieur chaque fois que je rencontrais un obstacle, ai respecté le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et ai cultivé mon xinxing.

Avec l'aide bienveillante du Maître, je n'ai affronté aucune réelle difficulté malgré la persécution. Merci Maître ! Merci Dafa ! Et je tiens à remercier les compagnons de cultivation qui m'ont aidé !

Traduit de l'anglais au Canada