Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

« Jamais je n'oublierai comment un pratiquant m'a aidé aujourd'hui »

Dimanche 31 mai 2015 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Le jour de la fête des ancêtres, il y a eu une énorme tempête de neige. La météo a rendu difficile l'accès pour quiconque sur les routes. La voiture d'un homme d'âge moyen de la ville qui était venue visiter notre cimetière est restée coincée dans la boue sur une colline. La neige tombait et il n'y avait personne alentour. Il est allé au village pour chercher de l'aide.

Il est allé à plusieurs maisons, mais tous les gens à qui il a parlé ont dit que les conditions météorologiques et routières étaient tout simplement trop compliquées et que la voiture ne pouvait pas être remorquée. Puis il est venu chez moi. Il était désespéré et je pouvais voir l'inquiétude sur son visage. Je l'ai fait entrer, l'ai calmé et lui ai dit que je l'aiderais.

Je venais d'acheter un nouveau tracteur de 15 chevaux. Nous avons roulé 3 kilomètres jusqu'à sa voiture et je l'ai accrochée. J'ai accéléré, mais la voiture n'a pas bougé. Le vent soufflait fort et la neige tombait toujours. L'homme semblait de nouveau inquiet.

Je savais que mon tracteur pesait moins d'une tonne et que je devais avoir un tracteur lourd pour pouvoir déplacer sa voiture. Je voulais montrer à cet homme le merveilleux de Dafa, alors j'ai parlé au Maître dans mon cœur et lui ai demandé de l'aide. J'ai démarré mon tracteur à nouveau et cette fois j'ai réussi à déplacer la voiture. Nous avons examiné la profonde rainure que la voiture avait laissée et nous avons été tous deux étonnés d'avoir pu récupérer la voiture.

L'homme était très reconnaissant et voulait me donner 50 yuans pour mon aide. J'ai refusé et lui ai dit : « Je suis un pratiquant de Falun Dafa. Il ne faut pas que vous me payiez. Je suis le principe d'Authenticité-Bienveillance-Tolérance. C'est grâce à l'aide de mon Maître que nous avons pu récupérer la voiture. Si vous voulez remercier quelqu'un, remerciez mon Maître et souvenez-vous de répéter 'Falun Dafa est bon.' »

Je lui ai parlé des faits à propos de Dafa et que le Parti communiste chinois (PCC) avait détruit les bonnes qualités du peuple chinois depuis son arrivée au pouvoir. Il a immédiatement quitté le PCC.

L'homme a dit, « Je suis témoin du merveilleux de Dafa et de la bonté d'un pratiquant de Dafa. Quand je rentrerai chez moi, je le dirai à tous mes amis et parents. Je ne pourrai jamais oublier l'aide qu'un pratiquant m'a donnée aujourd'hui. Je vous remercie, Monsieur. » Je l'ai regardé partir en voiture jusqu'à ce qu'il disparaisse au loin.

Traduit de l'anglais au Canada