Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un jeune homme belge : « Tout est devenu plus positif » après avoir appris le Falun Dafa

Lundi 24 août 2015

(Minghui.org) En participant à la Conférence de Partage d'Expérience du Falun Dafa à New York en mai dernier, Lorenz Duchamp, 24 ans, venu de Belgique, a été interviewé sur son expérience de la pratique du Falun Dafa.

Lorenz Duchamp, a dit que la pratique de Falun Dafa l'a rendu plus « aimable, patient, harmonieux et serein. »

Alors que les autres membres de sa famille ont commencé à pratiquer le Falun Gong il y a huit ans, au début Lorenz ne s'est pas joint à eux.

« À l'époque, je n'étais pas dans un bon état mental et je ne voyais vraiment pas ce que j'allais faire de ma vie. Je fumais et je sortais beaucoup », a-t-il dit.

Il y a deux ans, Lorenz a arrêté de réfléchir sur sa vie.

« Je réfléchissais à tout et je cherchais. Je restais beaucoup plus avec mes parents. Nous avons beaucoup parlé, et ils ont dit : 'Tu devrais vraiment lire ce livre [Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa]. »

« À ce moment-là, quelque chose m'est arrivé », a dit Lorenz. « J'ai senti une énergie pure dans mon corps que je ne pourrais vraiment pas décrire. J'ai commencé [à cultiver] et cela a vraiment tout changé – la relation avec mon père et ma mère, avec moi-même, avec mon travail. Tout a changé, tout est devenu plus positif. C'est vraiment une belle pratique, et je la recommande à tout le monde », a dit Lorenz.

Lorenz a ajouté qu'en plus de son élévation mentale, il a connu des améliorations physiques. "Auparavant je dormais beaucoup plus. Avant que je pratique, je dormais 8 à 9 heures, et je me sentais encore démotivé et mon énergie était négative. Depuis que j'ai commencé à pratiquer, je me satisfait facilement de 5 ou 6 heures de sommeil. Cela m'a beaucoup changé sur ce point. Je n'avais pas beaucoup de problèmes de santé avant, mais maintenant je me sens beaucoup plus énergique et positif. »

Travaillant dans une boulangerie, Lorenz est amené à s'occuper d'un grand nombre de clients. Il dit essayer de toujours se conduire selon les principes du Falun Dafa, Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

« Mon travail exige beaucoup de patience. Les clients se plaignent parfois et ont toutes sortes de demandes. Maintenant, c'est très facile pour moi, parce que je prends en compte l'exemple donné par le Maître [le fondateur du Falun Dafa, M. Li Hongzhi], il est très patient et aimable en répondant à toutes sortes de questions. Je suis devenu beaucoup plus tolérant. On voit la vie différemment et on a plus de compassion envers les autres. L'énergie harmonieuse que le Falun Dafa apporte nous suit vraiment dans notre vie quotidienne. On devient beaucoup plus gentil, patient, harmonieux et serein envers les autres. C'est vraiment magnifique. »

Aider à stopper la persécution

Lorenz a dit qu'il était attristé par la persécution du Falun Dafa en Chine et par le fait que beaucoup de gens en aient de fausses idées en raison de la propagande du gouvernement chinois. Il passe souvent ses heures de congés sur les lieux touristiques pour dire aux touristes chinois ce qu'est vraiment le Falun Dafa.

« Ils [les Chinois] sont souvent interloqués de voir un pratiquant occidental, en particulier un jeune homme. Mon chinois n'est pas fameux, aussi je leur passe des messages enregistrés. Certaines personnes écoutent très attentivement. »

« Une fois, un homme âgé est resté pendant 10 minutes. Je n'ai rien dit. Je me tenais juste là, le cœur plein de compassion. Il a été extrêmement touché et il a commencé à pleurer. Il m'était très reconnaissant de passer cet enregistrement, parce qu'il connaissait désormais toute l'histoire à propos du Falun Dafa. »

Lorenz et ses amis qui pratiquent le Falun Dafa organisent des activités de soutien devant le Parlement européen, exhortant les politiques à aider à stopper la persécution, en particulier le prélèvement d'organes approuvé par le régime chinois sur les pratiquants de Falun Dafa en Chine.

« Les hommes politiques sont sortis de leurs réunions juste pour nous dire combien ils étaient choqués de ce qui se passe en Chine aujourd'hui et que les gens en Chine ne connaissent pas le fin fond de l'histoire parce que le PCC [Parti communiste chinois] dissimule tout. J'ai été très ému par cela. »

« La première fois que j'ai partagé les informations concernant le prélèvement d'organes sur mon lieu de travail, beaucoup de gens ne le croyaient même pas tellement c'était choquant », a expliqué Lorenz.

Plus tôt cette année, un programme populaire appelé VTM Telefacts a diffusé le film Human Harvest [Un film réalisé au Canada sur les prélèvements d'organes en Chine]. Lorenz a dit que cela avait eu un grand impact sur les gens qu'il rencontrait. Il a dit : « Plus de gens voient que cela existe réellement et réalisent qu’il est de notre responsabilité à tous de l'arrêter. »

Traduit de l'anglais en Europe