Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

La persécution de Jiang dépasse les frontières de la Chine : Un fonctionnaire coréen dépose une plainte pénale

Lundi 3 août 2015

(Minghui.org) De nombreux pratiquants de Falun Gong exercent aujourd'hui leur droit légal et poursuivent en justice Jiang Zemin pour avoir lancé la persécution du Falun Gong et leur avoir causé de grands préjudices et d’immenses souffrances au cours des 16 dernières années.

La dynamique de cette nouvelle vague d’actions en justice contre l’ancien dictateur chinois s'accélère et les pratiquants de Falun Gong hors de Chine participent à cet élan. M. Gao Yinxiao, fonctionnaire coréen, a déposé une plainte. Il y décrit comment le régime de Jiang a diffusé des mensonges pour diffamer le Falun Gong en Corée et causé des problèmes aux pratiquants coréens. Il a été personnellement diffamé par des personnes trompées par les mensonges du PCC.

M. Gao décrit également dans sa plainte combien lui et sa famille ont bénéficié physiquement et spirituellement du Falun Gong.

L’action en justice a été envoyée le 7 juillet 2015 au Tribunal suprême du Peuple et au Parquet suprême du Peuple, à qui il a été demandé de traiter toutes les plaintes pénales déposées par les citoyens, en vertu d’une décision récente du Tribunal suprême du Peuple.

« Au cours des 16 années passées, les pratiquants de Falun Gong ont enduré une persécution cruelle de la part du régime de Jiang », a déclaré M. Gao. « Aucune nation normale n’autoriserait cette politique et ces lois. Jiang Zemin doit être traduit en justice. »

Ci-dessous le texte de la plainte de M. Gao.

Les bénéfices spirituels et physiques du Falun Gong

Je suis un pratiquant de Falun Gong coréen. Je travaille actuellement comme fonctionnaire dans la province spéciale autonome de Jeju.

Avant que je ne commence à pratiquer le Falun Gong, j’ai essayé de nombreux types de qigong, qui ont causé de grandes nuisances à mon esprit et à mon corps.

Alors que je me trouvais en Nouvelle-Zélande, une dame chinoise m’a donné l'ouvrage principal du Falun Gong, le Zhuan Falun. Après l’avoir lu et pratiqué les exercices de Falun Gong, je me suis senti complètement léger. Depuis lors, je n’ai plus dépensé un sou en soins médicaux.

De plus, le Falun Gong a changé mon sale caractère. J'ai cessé d'aspirer à des positions plus élevées au travail, mais j'ai fait de grands efforts pour œuvrer au service des gens. Je suis le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et j'ai abandonné les attachements au gain personnel et à la compétitivité. Mon ancien concurrent au travail est maintenant devenu mon meilleur ami.

Ma famille a bénéficié de ma pratique du Falun Gong

Mon épouse est aussi une fonctionnaire coréenne. Sa seconde grossesse a été déclarée extra-utérine et elle devait subir une opération chirurgicale. Les médecins m’ont affirmé qu’après cela, mon épouse ne pourrait plus avoir d’enfant.

Lorsque j’ai débuté la pratique du Falun Gong, je l’ai enseignée à mon épouse. Quelques mois plus tard, elle a découvert qu’elle était enceinte. Nous avons eu un second enfant. Ceci ne peut être expliqué par la médecine moderne.

De nombreux miracles sont survenus dans notre famille. Mon premier enfant a été heurté par une voiture alors qu’il conduisait sa bicyclette, mais il est resté hors de danger. Mon second enfant a dégringolé d'une volée d'escaliers, mais là encore, il n’a pas été blessé.

Le PCC étend sa persécution en Corée

En tant qu’un des pratiquants ayant bénéficié du Falun Gong, je connais profondément la valeur du Falun Gong. J'ai dépensé une partie de mon salaire pour imprimer des documents informant à propos du Falun Gong que je distribue aux touristes chinois dans les aéroports, sur les quais et dans les stations de vacances, chaque jour, après le travail.

Le régime de Jiang a manipulé l’ambassade de Chine en Corée pour calomnier et diffamer les pratiquants de Falun Gong qui parlent aux gens de la persécution. Ils font circuler des rumeurs sur les pratiquants et interfèrent avec eux lorsqu’ils discutent avec les gens.

Les agents du PCC et les guides touristiques interfèrent avec les pratiquants

L’ambassade de Chine en Corée a ordonné à leurs agents et aux guides touristiques d’interférer avec les pratiquants de Falun Gong. Ils ont interféré avec moi lorsque j’expliquais aux gens les faits concernant la persécution. Les guides et certains Chinois ayant été trompés nous bousculaient et nous injuriaient.

Les médias coréens sous pression

Le régime de Jiang a exercé des pressions sur les médias coréens. Certains d’entre eux ne couvraient pas les informations à propos du Falun Gong ni les activités culturelles organisées par les pratiquants. Notre liberté d’expression dans la presse a été sévèrement restreinte. Par exemple, lorsque chaque année, Shen Yun Performing Arts effectuait une tournée en Corée, l’ambassade ne cessait d’interférer avec les représentations.

Historique

En 1999, Jiang Zemin, en tant que chef du Parti communiste chinois, ignorant les autres membres du comité permanent du bureau politique a lancé la violence répression du Falun Gong.

Au cours des 16 dernières années, la persécution a entraîné la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong. Davantage ont été torturés pour leurs croyances et même assassinés pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable de l’incitation et de la continuation de la persécution brutale.

Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a établi, le 10 juin 1999, un organe de sécurité extralégal, le Bureau 610. L’organisation outrepasse les forces de police et le système judiciaire en mettant à exécution les directives de Jiang concernant le Falun Gong : Ruinez leur réputation, acculez-les à la faillite et détruisez-les physiquement.

La loi chinoise autorise les citoyens à être plaignants dans les affaires criminelles, et de nombreux pratiquants exercent à présent ce droit de déposer des plaintes criminelles contre l’ancien dictateur.

Traduit de l'anglais en Europe